Menu
stage img
  • En profondeur

Jason: «J’aime le débat et je me débrouille bien car j’ai de la répartie»

05.08.2021

J’aimerais devenir conseiller national, siéger au Parlement suisse. Je suis animé par l’envie de changer les choses qui me dérangent. Le système économique, par exemple, devrait devenir plus libéral et plus écologique en même temps. En cas de doute, j’opte pour l’efficacité: je vais à l’école en bus, bien que cela me prenne deux fois plus de temps qu’à vélo. Mais cela me permet de lire le journal en route.

Bien sûr, il faut de la chance pour être élu au Parlement. Mais j’ai les prérequis idéaux: j’aime le débat et je me débrouille bien, car j’ai de la répartie. Depuis plus de deux ans, je suis membre du parlement des jeunes de la ville de Berne. Nous nous battons pour le droit de vote à 16 ans. Le Grand Conseil du canton de Berne est en train de débattre de l’idée.

À la fin du gymnase, je prévois de faire un voyage au Japon avec un ami. Le fait que ce pays soit si lointain mais que sa culture – d’après ce que je lis dans des livres – soit si proche de la nôtre me fascine. Les Japonais comme les Suisses sont plutôt introvertis, mais prompts à aider. En ce moment, j’apprends le japonais avec des vidéos sur Internet. Et j’économise de l’argent pour mon voyage. Je n’ai pas encore réuni une grande somme, car je n’ai pas d’emploi. Je n’ai pas le temps de tout faire.

Propos recueillis par Flavia von Gunten

Jason Steinmann

Né en 2005, il vit à Ittigen, près de Berne, et fréquente le gymnase de Neufeld à Berne. Il fait partie de la troupe de théâtre de l’école parce qu’il aime se glisser dans de nouveaux rôles.

Tous les portraits des 16 jeunes que nous avons interrogés

top