Menu
stage img
  • En profondeur

Cléo: «La politique suisse? C’est un gros bazar pour un si petit pays.»

05.08.2021

Voter à 16 ans? Oui, moi j’irais. Mais il faut du recul et tous les jeunes n’ont forcément une vision suffisamment claire du monde pour cela. Cela dit, beaucoup de votations ont trait à des sujets qui concernent plus les jeunes que les personnes âgées. Pour le climat, le vote à 16 ans serait utile. Idem sur les pesticides. Ce thème a été très présent sur les réseaux sociaux. Nous aurions eu le bagage pour voter. Le désavantage serait peut-être de faire grandir les jeunes trop vite dans le monde des adultes.

La politique suisse? Je n’y comprends pas grand-chose. C’est un gros bazar pour un si petit pays, avec ses trois niveaux de décision politique. Parmi les dirigeants, je retiens le nom d’Alain Berset, qui a été très présent ces derniers mois. À la maison, j’ai aussi beaucoup entendu parler de l’affaire Maudet, mais je n’ai pas compris les enjeux et je n’ai rien lu de neutre sur ce sujet. Du coup, je n’ai pas d’avis sur cette affaire. Je ne consulte pas beaucoup les médias, hormis les articles que nous lisons au collège pour apprendre à débattre. Nous l’avons fait par exemple sur l’achat d’avions de chasse. J’utilise beaucoup Instagram, où je suis des créateurs.

Mes espoirs pour le monde? J’aimerais d’abord que le virus s’arrête! Ensuite, il y a la question du réchauffement climatique. C’est urgent d’agir, mais il n’est pas trop tard. J’ai défilé pour ça. Il faut que les autorités organisent le changement. Mes rêves personnels tournent autour de la musique classique, que je pratique depuis toute petite. Apprendre un instrument est réservé à une catégorie sociale. J’aimerais que des personnes défavorisées puissent aussi y accéder. La musique sera présente dans ma vie d’adulte. Je vivrai en ville et j’aurai des enfants. Ce sont mes principaux désirs. Du côté des craintes, je vois que le climat peut se dérégler. Ça fait peur. L’intelligence artificielle représente peut-être aussi un danger pour le travail humain. Nous vivons à une époque où la sécurité de l’emploi n’est plus garantie.

Propos recueillis par Stéphane Herzog

Cléo Perret

*2005, est en 1ère année de collège à Genève, dans une classe avec option musique. Elle pratique le piano classique et la danse.

Tous les portraits des 16 jeunes que nous avons interrogés

top