Menu
  • Écho

Écho

28.09.2016

Dimitri est décédé à 80 ans

Il était le clown le plus connu de Suisse. Ses pantomimes et son large sourire ont marqué toute une génération. Dimitri monte pour la première fois seul sur la scène en 1959, mais ne connaît véritablement le succès que dans les années 70 lors de ses apparitions au Cirque Knie. Potier de formation, le clown est également célèbre pour son théâtre et l’école de théâtre «Accademia Teatro Dimitri» qu’il a créée au Tessin. L’hiver dernier, Dimitri avait accordé une longue interview à la «Revue Suisse». Encore plein d’esprit et débordant d’enthousiasme, il avait évoqué un projet de film muet relatant l’histoire d’un chef de gare nommé Molinari. Ce projet ne verra malheureusement pas le jour. Dimitri a définitivement tiré sa révérence le 19 juillet au soir. Il avait 80 ans.

Premiers retours de djihadistes

Les premiers djihadistes de retour en Suisse ont été arrêtés. Après un premier cas recensé en juin, le ministère public de la Confédération a arrêté en août un nouveau voyageur djihadiste à l’aéroport de Zurich: un jeune homme de 29 ans à la double nationalité helvético-tunisienne. Le djihadiste originaire de Suisse romande est rentré sur un avion en provenance de la Turquie. Le prévenu est accusé de violation de la loi dite «État islamique» et de soutien à une organisation criminelle. Selon les chiffres fournis par le Service de renseignement de la Confédération (SRC), depuis 2001, quelque 77 personnes ont quitté la Suisse pour des motifs liés au djihad. Fin juillet, 13 personnes étaient retournées en Suisse selon cette même source.

La Bulgarie récompense Marc Lettau

Marc Lettau, journaliste et rédacteur de la «Revue Suisse», vient de recevoir la «couronne de laurier dorée» décernée par le Ministère des affaires étrangères bulgare. Avec ses projets, il a apporté une contribution importante à la démocratie bulgare, par le biais de l’ambassade bulgare en Suisse. La décoration reçue est donc à la fois un remerciement et un éloge. Marc Lettau a visité la Bulgarie pour la première fois il y a 25 ans alors qu’il faisait de la course d’orientation. Il a ensuite fourni à la population des denrées alimentaires et des médicaments par le biais de son association «Variant 5», apporté un soutien aux crèches, créé des cabinets dentaires, lutté sur place contre la tuberculose et mis sur pied des projets de médias pour les journalistes. Aujourd’hui, Marc Lettau se rend environ deux mois par an en Bulgarie avec sa famille.

top