Menu
stage img
  • Trouvailles

Une nature laissée à elle-même

21.08.2014 – Barbara Engel

Il y a 100 ans commençait dans le Parc national suisse une expérience qui consistait à laisser la nature à elle-même tout en observant son évolution. Il s’agissait d’une décision politique: le 27 mars 1914, le Conseil national adoptait l’arrêté fédéral «concernant la création d’un parc national suisse en Basse-Engadine». Un siècle après la création de cet unique laboratoire en plein air en Suisse, l’heure est à la fête et au bilan. Que se passe-t-il lorsque toute activité humaine est exclue d’un paysage? L’«Atlas du Parc national suisse» fait état, sous forme cartographique, des processus observés dans une  réserve naturelle de 170 km2. Cet ouvrage de 230 pages est une mine d’informations, qui ne s’adresse pas uniquement aux amateurs de carte et aux montagnards. www.atlasnationalpark.ch

«Atlas du Parc national suisse, les 100 ­premières années», éd. Heinrich Haller, Antonia Eisenhut, ­Rudolf Haller; éditions Haupt Berne, 2013; 247 pages, entièrement illustré en couleurs; CHF 69.–, EUR 59.–, www.haupt.ch

top