Menu
stage img
  • Écouté pour vous

Steiner & Madlaina | Un album à la critique cash et d’une fragilité désarmante

09.04.2021 – MARKO LEHTINEN

Elles ne mâchent pas leurs mots: «Quand trop de gens jouent avec le feu, attisent la haine et brûlent l’espoir, nous avons échoué», dit leur chanson «Heile Welt» (Monde idéal). Le langage visuel qui accompagne le nouveau single de Nora Steiner et Madlaina Pollina est lui aussi direct et sans ambages. Dans le clip, on voit en vrac Donald Trump, des sacs en plastique sur une plage, des réfugiés, des despotes et le mur à la frontière mexicaine. Steiner & Madlaina chantent «que l’époque actuelle divise l’humanité», avant que leurs rimes ne se transforment en un refrain aussi mélancolique qu’entraînant. La nostalgie d’un monde idéal semble poindre, et sous nos yeux défilent des images d’une enfance idyllique quelque part à la campagne.

Une mélodie pop combinée à un texte critique et cash: tels sont les ingrédients qui font le charme de ce morceau. Mais «Heile Welt» n’est qu’une des nombreuses facettes du nouvel album «Wünsch mir Glück» (Souhaite-moi bonne chance). «Denk was du willst» (Pense ce que tu veux) est une ballade acoustique sur les désirs autodestructeurs, tandis que le morceau-titre «Wünsch mir Glück» est une chanson d’amour tendre et désarmée: «Hier, quand je suis restée, m’as-tu aussi aimée un instant?» Le sentiment de solitude l’emporte. «Wenn ich ein Junge wäre» (Si j’étais un garçon) s’affirme en morceau de rock indé avec guitares retentissantes, synthétiseurs sonores et beat vigoureux. «Si j’étais un garçon, on croirait plus en moi. Qui définit le rôle des femmes?»

Steiner & Madlaina: «Wünsch mir Glück» Glitterhouse/Irascible 2021

Le duo zurichois venait à peine d’acquérir une certaine notoriété après ses débuts en Allemagne que le deuxième album était déjà en boîte. Mais la pandémie a freiné l’élan de Steiner & Madlaina.

Ce nouvel opus est enfin dans les bacs à présent. «Wünsch mir Glück» est l’œuvre rafraîchissante de deux femmes qui, par leur attitude, incarnent une jeunesse engagée. Et leurs chansons restent d’actualité, même si Donald Trump n’est plus au pouvoir. La plupart de leurs constats ne sont pas vraiment neufs, et pas réellement poétiques non plus du fait de leur côté direct. Il n’empêche qu’ils tournent autour de thèmes politiques et sociaux allant bien au-delà des apparences. On pardonne donc volontiers à Steiner & Madlaina leur côté parfois un peu «donneuses de leçons».

image.alt
top