Menu
  • Nouvelles

Nachrichten

23.01.2019

Genève arrête son système de vote électronique

Le canton de Genève a annoncé qu’il mettrait fin à son projet de vote électronique d’ici février 2020 au plus tard. L’annonce surprenante est un revers, car le canton de Genève a été considéré comme un pionnier du vote électronique pendant 15 ans. Le gouvernement genevois ne justifie pas le retrait par des raisons de sécurité, mais avance uniquement des considérations financières. Le retrait de Genève est décisif car d’autres cantons font également confiance au système genevois. On ne sait pas encore comment ces cantons réagiront à moyen terme au retrait de Genève. Il est toutefois clair que les cantons de Bâle-Ville, Berne, Fribourg, Lucerne et Genève continueront à être autorisés à procéder à des essais avec le système de vote électronique. Le Conseil fédéral vient de renouveler l’autorisation de base à cet effet.

(MUL)

Le Conseil fédéral présente l’accord-cadre

Début décembre, le Conseil fédéral a publié le projet très attendu de l’accord-cadre avec l’Union européenne (UE). L’accord vise à déterminer dans quels domaines et dans quelle mesure le droit suisse doit être adapté à l’avenir au droit communautaire européen qui est en constante évolution. Toutefois, la publication du projet de contrat n’apporte qu’une clarification partielle. Le Conseil fédéral lui-même ne dit ni oui ni non au projet présenté. Il entame maintenant une procédure de consultation et souhaite ensuite vérifier s’il est nécessaire de chercher à poursuivre encore une fois les discussions avec l’UE.

(MUL)

La Muba de Bâle touche à sa fin

La Muba, la foire de la consommation de Bâle, va disparaître après plus de 100 ans d’existence: elle se tiendra pour la dernière fois du 8 au 17 février 2019. La foire publique, qui a eu lieu pour la première fois en 1916 et qui a attiré plus d’un million de visiteurs au cours de ses meilleures années, représente une tendance générale. La succursale zurichoise de Muba, la Züspa, s’est tenue pour la dernière fois en 2018, tout comme le Comptoir Suisse à Lausanne. Les deux salons agricoles Olma (Saint-Gall) et BEA (Berne) sont également au programme.

(MUL)

Quand les avalanches marquent la culture

L’Unesco a inscrit sur la «Liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité» le savoir séculaire sur la manière de faire face au danger des avalanches. La candidature a été présentée conjointement par la Suisse et l’Autriche. Selon l’Unesco, dans les deux pays alpins, la protection contre les avalanches a conduit à une nouvelle approche collective des risques et à l’adoption de nouvelles stratégies. Cette approche comprend la formation des chiens de recherche, l’analyse de la neige, la documentation sur les avalanches, les structures de protection et la formation des guides de montagne.

(MUL)

top