Menu
stage img
  • Sélection

Lilo Pulver

20.11.2019 – Susanne Wenger

On ne saurait parler de la célèbre actrice suisse alémanique Liselotte «Lilo» Pulver sans évoquer son rire, véritable marque de fabrique. Et ce fut encore le cas en octobre dernier, à l’occasion de ses 90 ans. Lilo Pulver vit aujourd’hui dans une maison de retraite à Berne. Mais elle a récemment publié un recueil de souvenirs personnels s’appuyant sur des photos anciennes, des lettres et des notes. L’actrice a tout conservé et raconte sa désormais longue vie. Une vie qui prend un tour inattendu pour une petite Bernoise née dans une famille bourgeoise en 1929 et qui, comme il se doit, suit une école de commerce avant d’avoir le droit de prendre des cours de théâtre. La carrière qu’elle fait ensuite est grandiose et internationale. Lilo Pulver devient une star de cinéma, surtout dans l’Allemagne de l’après-guerre, grâce à des films comme «Ich denke oft an Piroschka» («Je pense souvent à Piroschka»). Dans les années 1950, elle séduit le public suisse en incarnant la brave domestique Vreneli dans les films «Ueli der Knecht» («Uli le valet de ferme») et «Ueli der Pächter» («Uli le fermier»), adaptés des romans de Jeremias Gotthelf. Plus tard, elle montre l’étendue de ses talents de comédienne dans «La Religieuse», de Jacques Rivette, et dans la comédie «Un, deux, trois» du réalisateur américain Billy Wilder, où une scène mythique la montre dansant sur une table. Dans sa vie privée, Lilo Pulver ne fut pas à l’abri des coups du sort, avec la perte précoce de sa fille, puis de son mari. Mais les articles qui la dépeignent aujourd’hui esseulée sont mensongers, a-t-elle récemment déclaré: «Dans l’ensemble, je suis très satisfaite de ma vie.» Et son rire légendaire? Elle ne l’a pas perdu. Et trouve tous les jours une bonne raison de l’employer.

top