Menu
stage img
  • Nouvelles

Le canton de Bâle-Ville devient un pionnier du climat

27.01.2023 – MARC LETTAU

Le canton de Bâle-Ville entend atteindre la neutralité climatique d’ici 2037, c’est-à-dire l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre. C’est ce qu’ont décidé les habitants du canton dans les urnes en novembre 2022. Bâle-Ville devient ainsi un pionnier du climat, car il s’agit de l’objectif le plus ambitieux jamais décidé sur le plan politique en Suisse. Sur le plan national, l’horizon est 2050. La ville de Zurich, par exemple, veut atteindre la neutralité climatique en 2040, et Berne en 2045.

Le Conseil fédéral prolonge le statut de protection S

Une fin rapide de la guerre en Ukraine ne pouvant être escomptée, le Conseil fédéral prolonge le statut de protection S pour les réfugiés ukrainiens. Au début, il avait été décidé de leur assurer protection et soutien pendant un an, c’est-à-dire jusqu’en mars 2023. Mais les mesures de soutien sont désormais prolongées d’un an.

Des pertes de plusieurs millions pour les CFF

Les Chemins de fers fédéraux (CFF) produisent une grande partie de l’électricité qu’ils consomment dans leurs propres centrales hydroélectriques. En raison de l’extrême sécheresse, les CFF ont cependant dû acheter de grandes quantités d’énergie cette année et ils s’attendent à une perte de 180 millions de francs pour 2022. La forte hausse des prix de l’énergie, due à la guerre en Ukraine, impacte donc lourdement l’entreprise ferroviaire.

Le Valais dit «oui» au suicide assisté en EMS

Le suicide assisté est autorisé en Suisse. Cependant, en Valais, canton catholique et conservateur, de nombreux établissements médico-sociaux (EMS) l’interdisaient. Une décision populaire cantonale vient à présent corriger cela. Plus de 75 % des citoyens ont approuvé l’exigence de rendre le suicide assisté possible dans les EMS valaisans.

Les Vert’libéraux font de la pub pour l’EEE

Les relations non clarifiées, non réglementées et, par conséquent, de plus en plus troubles entre la Suisse et l’Union européenne (UE) font naître des appels en faveur d’autres voies. Ainsi, le Parti vert’libéral (PVL) a-t-il défendu en décembre l’adhésion à l’Espace économique européen (EEE). Pour rappel, la Suisse avait rejeté de très peu un projet d’adhésion à l’EEE en 1992. Le PVL souligne que la Norvège, l’Islande et le Liechtenstein, pays non-membres de l’UE, vivent très bien au sein de l’EEE, mais que la Suisse, en revanche, n’avance pas dans ses négociations sur un accord-cadre avec l’UE et se perd dans les détails. L’adhésion à l’EEE offrirait en revanche à la Suisse une solution rapide et stable à long terme, affirme le PVL, car elle a été négociée et couvre l’ensemble du marché intérieur au-delà des bilatérales. Reste à savoir si la Suisse serait la bienvenue au sein de l’EEE.

Image  Des enfants manifestent à Bâle contre la politique climatique frileuse de leur canton. À présent, les adultes ont pris une décision dans les urnes: le canton de Bâle-Ville devra atteindre la neutralité climatique d’ici 2037. Il s’agit de l’objectif le plus ambitieux jamais décidé sur le plan politique en Suisse. Photo Keystone

top