Menu
stage img
  • Nouvelles du Palais fédéral

«Aging abroad»: la Direction consulaire du DFAE soutient les aînés à l’étranger

27.01.2023 – MICHELE MALIZIA, DIRECTION CONSULAIRE DU DFAE

Êtes-vous prêts à vivre une retraite heureuse à l’étranger ? Le DFAE vous accompagne et vous soutient pour envisager, préparer, et vivre une retraite en toute sérénité. Toutefois, une telle décision doit être mûrement réfléchie.

Objectif de ce projet

Dans une perspective de prévention, le projet «Aging abroad» vise à sensibiliser le public cible aux défis de la retraite à l’étranger en mettant à disposition des informations utiles sous différentes formes. Il s’agit également de former les représentations consulaires et de les conseiller quant à leur rôle et compétences.

Situation actuelle

De plus en plus souvent, de nombreux Suisses choisissent pour diverses raisons de passer leur retraite à l’étranger plutôt qu’en Suisse. Les motivations ne manquent pas. L’un des grands classiques est de passer l’hiver sous des conditions climatiques plus agréables. Mais les Suisses qui souhaitent passer leur retraite hors du pays ne sont pas toujours bien informés. Beaucoup d’entre eux ne sont pas conscients des défis et problèmes auxquels ils peuvent être confrontés à l’étranger. Et un grand nombre de Suisses n’assument pas assez leur responsabilité individuelle et ne se préparent pas suffisamment.

Près de 288 000 d’entre eux ont plus de 55 ans, et près de 177 000, plus de 65 ans. En bref, les seniors constituent un groupe important de la «Cinquième Suisse».

Nombre total des Suisses de l’étranger: 788 000 (2021)

Naissance du projet

Les démarches lancées par la Direction consulaire trouvent leur origine dans une proposition de notre ancienne Cheffe de mission en Thaïlande, Helene Budliger Artieda, visant à aborder cette thématique de manière proactive, avant qu’un mandat politique ne soit donné à ce sujet.

Profiter de sa retraite à l’étranger: tel est le rêve de nombreux Suisses. Photo iStock

Afin d’identifier plus précisément les problèmes, des études approfondies et une enquête auprès des représentations de 25 pays ont confirmé que les thèmes principaux sont la prévoyance, les assurances et des questions relatives à des services spécialisés comme l’assurance maladie, l’AVS ou la caisse de pension. D’autres thèmes sont par exemple, des informations générales sur les finances, les maisons de retraite, la politique, l’achat de médicaments et enfin le décès et les questions qui y sont liées, comme la succession. Quelques chiffres intéressants sont aussi ressortis de l’enquête récente réalisée auprès des Suisses de l’étranger par la Haute école de travail social de Genève (HES-SO, HETS) et par l’Université de Neuchâtel en collaboration avec le DFAE :

  • 1/3 des personnes interrogées sont nées dans leur pays de résidence actuel
  • La moitié sont nées en Suisse
  • 70% possèdent une autre nationalité
  • Mode de vie après la retraite : environ 90% n’ont pas dû restreindre leur mode de vie ou alors «qu’un peu»
  • 84% sont propriétaires de leur logement
  • Les Suisses de l’étranger sont principalement en contact avec des personnes ayant passé la majeure partie de leur vie dans le pays de destination et ont moins de contact avec des personnes ayant vécu principalement en Suisse

Information et prévention en Suisse et à l’étranger

Les Suisses qui s’intéressent à la retraite à l’étranger doivent pouvoir trouver rapidement des informations utiles, clairement compréhensibles et fiables. Un travail de prévention essentiel doit ainsi être effectué et les Suisses de l’étranger potentiels doivent être sensibilisés à l’avance aux problèmes éventuels et aux questions importantes. Les représentations à l’étranger doivent disposer des outils nécessaires pour pouvoir conseiller les clients sur leurs besoins dans les situations d’urgence. Elles pourront ainsi agir plus rapidement. Tous les Suisses de l’étranger qui, malgré le travail de prévention, se retrouveront dans une situation difficile ou auront encore des questions pourront s’adresser à la représentation qui les soutiendra dans de telles situations.

Quelques conseils utiles

S’inscrire auprès de la représentation compétente.

Indiquer des coordonnées d’urgence (famille ou amis avec adresse et numéro de téléphone).

Déposer des directives anticipées auprès de la représentation compétente en cas d’accident de la vie.

Déposer un inventaire des biens auprès de la représentation compétente.

Le cas échéant, indiquer les coordonnées d’une assurance maladie ou rapatriement.

Consulter nos pages internet spécifiques: www.eda.admin.ch/eda, Rubrique «Vivre et travailler à l’étranger» – «Préparation d’un séjour à l’étranger, émigration et migration de retour » – «Prendre sa retraite à l’étranger».

Webinaires

Afin d’encourager l’échange d’informations et de sensibiliser davantage la communauté, il est prévu de mettre en place des webinaires réguliers sur des thèmes qui intéressent les seniors suisses résidant à l’étranger. Lors de ces webinaires, les services spécialisés ou intervenants externes présentent un exposé sur un thème choisi et fournissent ainsi au public cible des informations de première main. L’accent est mis sur une discussion active, raison pour laquelle il sera possible d’intervenir et de poser des questions. Un premier webinaire-pilote a été organisé fin novembre 2022 pour la communauté des seniors résidants au Maghreb sur le thème des services bancaires. D’autres suivront bien entendu en cours d’année. Voir aussi: Webinaire thématique consacré à la retraite à l’étranger et à l’AVS

Nouvelle application SwissInTouch

SwissInTouch sera également un instrument important comme canal de communication pour les Suisses de l’étranger. Cette interface vise à favoriser les échanges et les relations avec la Suisse et la représentation à l’étranger compétente pour les Suisses de l’étranger. Elle prend en compte leurs besoins et leurs idées et leur fournit un accès direct et convivial aux services et informations consulaires importants. Nos concitoyens seniors disposeront ainsi d’informations ciblées et spécifiques qui pourront leur être utiles dans la préparation de leur retraite ou dans leur vie de retraités.

Le projet «Aging abroad» sera étendu au fil du temps et les Suissesses et Suisses qui souhaitent passer leur retraite à l’étranger trouveront ainsi des informations pertinentes, ils connaîtront les services compétents et les procédures à suivre. Les représentations disposeront d’informations utiles pour pouvoir répondre à leurs questions.

Responsabilité individuelle

Les conditions-cadres sont définies en premier lieu par la loi sur les Suisses de l’étranger (LSEtr) entrée en vigueur le 26 septembre 2014. Son article 5, consacré à la responsabilité individuelle, stipule: «Chaque personne assume la responsabilité de la préparation et de l’exécution d’un séjour à l’étranger ou de l’exercice d’une activité à l’étranger.» Le président de la Confédération Ignazio Cassis a imposé à tous les citoyens et citoyennes suisses d’exercer leur responsabilité individuelle, et c’est dans cet esprit que la responsabilité individuelle a été définie comme objectif de la Direction consulaire pour l’année 2022. Le projet «Aging abroad» contribue en grande partie à faire appel à la responsabilité individuelle et à attirer l’attention de la communauté sur cette responsabilité lorsqu’elle planifie sa retraite ou lorsqu’elle vit déjà à l’étranger.

top