Menu
stage img
  • En profondeur

«La démocratie suisse gagne en qualité»

20.11.2019 – SUSANNE WENGER

Le Conseil national compte désormais 42 % de femmes, un taux jamais atteint auparavant. La campagne interpartis «Helvetia appelle!» d’Alliance F y a aussi contribué. Jessica Zuber, cheffe de la campagne, explique pourquoi il s’agit d’un résultat électoral historique en Suisse.

Le Conseil national, Chambre basse du Parlement, compte 200 membres, dont 84 sont désormais des femmes. Leur part est ainsi passée de 32 à 42 %. Au Conseil des États, la Chambre haute, cette proportion sera bien moindre. Mais Jessica Zuber affirme quand même qu’«il s’agit d’élections historiques pour les femmes». La politologue, qui a dirigé la campagne «Helvetia appelle!» d’Alliance F, faîtière des sociétés féminines suisses, rappelle que depuis l’introduction du droit de vote en 1971, les femmes suisses n’ont accru leur présence au Parlement que très lentement: «Pas plus de 3 à 4 % à chaque fois.» Aujourd’hui, le peuple a élu près d’un quart de femmes en plus au Palais fédéral; une hausse record tant à gauche qu’au sein des partis bourgeois. «La démocratie suisse gagne en qualité parce que les femmes et les hommes sont représentés de manière plus équilibrée», dit Jessica Zuber. Il s’agit pour le moins d’un succès d’étape. Jamais les candidates n’avaient été aussi nombreuses, et elles occupaient des places plus prometteuses sur les listes que lors des dernières élections. C’est pour cette cause que «Helvetia appelle!» s’est engagée auprès de mille sections de partis dans toute la Suisse. Des centaines de candidates ont été encouragées et accompagnées durant la campagne électorale. Helvetia a appelé… et elle a été entendue. Le moment était apparemment venu: Jessica Zuber cite plusieurs facteurs, comme la grève des femmes en juin, qui a rassemblé des centaines de milliers de participantes. Il y a un an, le Parlement a brillamment élu deux femmes au gouvernement. Cette présence accrue des femmes pourrait avoir un impact sur certains sujets au-delà des appartenances partisanes, affirme Jessica Zuber, par exemple sur la conciliation travail/famille, les mesures contre la violence armée ou la politique environnementale. «Helvetia appelle!» poursuivra ses efforts après les élections: «Notre but est la représentation paritaire des sexes dans les deux Chambres.»


Continuer: Sonia Seneviratne | «C’était un scrutin pour le climat»

Continuer: Thomas Cottier | «Le PS devrait revenir à une position pro-européenne»

Continuer: Élections 2019 | La nouvelle politique dans toutes les nuances de vert

top