Menu
  • Politique

Tension maximale pour l’élection du Conseil fédéral le 9 décembre

04.11.2015

Le renouvellement intégral du Conseil fédéral s’annonce passionnant. Vainqueur des élections au Parlement, l’UDC revendique un deuxième siège, ce qui pourrait réussir avec des candidats modérés.

L’élection serait facilitée si Eveline Widmer-Schlumpf renonçait à un nouveau mandat. Le mauvais résultat du PBD, son parti, met la conseillère fédérale élue en 2007 sous forte pression. Si elle se représente, le PS, les Verts, le PDC, le PBD, le pvl et le PEV pourraient tenter de sauver son siège en argumentant que le centre a aussi droit à un représentant. L’UDC et le PLR plaident en faveur d’une «formule magique arithmétique»: les trois plus grands partis ont droit à deux sièges au Conseil fédéral et la quatrième force politique à un. Autrement dit 2 UDC, 2 PLR, 2 PS et 1 PDC.

Lien sur l'article "Stabilité au Conseil des États"

Lien sur l'article "Plus de candidats, plus de listes" 

Lien sur l'article "La Suisse vire à droite"

top