Menu
  • Nouvelles

Du cockpit d’un avion à la cabine d’une locomotive?

25.11.2020 – Marc Lettau

En Suisse, on envisage d’employer des pilotes d’avion pour amortir la pénurie flagrante de chauffeurs de locomotive.

Du cockpit à la loco

Les Chemins de fer fédéraux (CFF) manquent de chauffeurs de locomotives. Et la compagnie aérienne Swiss, en raison de la baisse du trafic aérien, ne peut pas donner assez de travail à ses pilotes et souhaite licencier. CFF et Swiss examinent à présent si les pilotes d’avion pourraient conduire des locomotives. Les associations professionnelles des deux secteurs soutiennent l’idée.

Des sanctions contre la Biélorussie

Depuis la victoire électorale douteuse du chef d’État Alexandre Loukachenko, Berne critique les répressions contre les citoyens de Biélorussie (aussi nommée: Bélarus). La Suisse a accentué sa pression sur le gouvernement biélorusse par des sanctions, en prononçant notamment des restrictions financières et de voyage contre d’anciens et actuels responsables du pays. Plusieurs entreprises suisses sont installées au Bélarus, comme le constructeur de trains Stadler Rail.

La radiotélévision en pleine mutation

Contrainte de faire des économies, la SRF (radiotélévision suisse alémanique) veut aussi conquérir un public plus jeune. Elle prévoit donc des suppressions d’emplois et une offensive en ligne. Des émissions de radio et de télévision de longue date disparaîtront. Mais la modernisation visée par Nathalie Wapler, directrice de la SRF, ne plaît pas à tout le monde: la SRF étant financée par la redevance, son offensive en ligne accroîtrait la pression sur les médias privés. Par conséquent, elle fait face à une levée de boucliers politique.

Légère augmentation de la rente vieillesse

Vu l’augmentation des salaires et des prix, les retraités recevront des rentes légèrement plus élevées dès 2021. La rente minimum augmente de 10 francs pour s’établir à 1195 francs par mois, et la rente maximum de 20 francs pour atteindre 2390 francs par mois. Les prestations complémentaires augmentent elles aussi. Ces adaptations ont été décidées par le Conseil fédéral en octobre. Leur coût annuel global se monte à 441 millions de francs.

Des bombes sous un village paysan

Sous le village de montagne de Mitholz (BE), des milliers de tonnes de munitions sont ensevelies dans des cavernes effondrées. L’armée souhaite à présent les dégager, car elles représentent un danger sérieux pour les habitants. Complexe, cette opération de récupération de matériaux explosifs fera de Mitholz un village fantôme pour toute une génération: une évacuation d’une durée de dix ans est prévue. L’éclairage de Swissinfo sur le sujet (en anglais): ogy.de/mitholz

Les soucis des jeunes

Les incertitudes entourant la prévoyance vieillesse sont actuellement la principale préoccupation des jeunes en Suisse. C’est ce que montre le «Baromètre de la jeunesse», un sondage que la banque Credit Suisse mène régulièrement dans plusieurs pays auprès des 16 à 25 ans. La Suisse est le seul pays dans lequel la prévoyance vieillesse se classe parmi les dix sujets de préoccupation majeure. La pandémie de coronavirus et ses conséquences arrivent en seconde place du Baromètre.

top