Menu
stage img
  • Images

Le Palais fédéral sera enfin achevé

01.07.2022 – MARC LETTAU

Si vous savez ce qu’est un tympan, vous pouvez sauter sans façon ce premier paragraphe. Sinon, voici l’explication. À l’origine, le tympan est la partie triangulaire du fronton des temples grecs, une surface richement décorée reposant sur le portail soutenu par des piliers. Le portail du Palais fédéral à Berne est lui aussi surmonté d’un tympan. Mais il s’agit d’un exemplaire sans aucun ornement.

La sobriété du tympan bernois n’est cependant pas l’expression de la retenue suisse. Simplement, le Palais fédéral est resté inachevé depuis son inauguration en 1902. Cela ne frappe pas la rétine, puisque la plupart des gens pensent que cette surface vide a été voulue. Mais la volonté était tout autre: le modèle du Palais fédéral, qui a été présenté à l’exposition nationale à Genève en 1896, promettait toute une kyrielle de personnages et de symboles, un glorieux «autel de la patrie».

Renée Levi est architecte et artiste et, depuis 2001, professeure d’arts plastiques et de peinture à la Haute école d’art et de design de Bâle. Peintre et plasticienne, elle est connue pour ses grandes installations souvent colorées et ses transformations d’espaces. www.reneelevi.ch

Bientôt, ce vide plus que centenaire disparaîtra. Et c’est l’artiste suisse Renée Levi qui aura l’honneur de transformer le fronton. Elle a prévu de revêtir entièrement le tympan de 246 plaques de céramique à trois, quatre et cinq côtés. La lumière du jour, tout comme la lumière artificielle nocturne, se réfractera de façon toujours nouvelle et différente sur les plaques rainurées et finement émaillées de la mosaïque.

Par cette œuvre d’art scintillante, Renée Levi veut rendre hommage à Tilo Frey (1923-2008), qui fut en 1971 l’une des premières douze femmes – et la première femme noire – à être élue au Conseil national. Le Palais fédéral, érigé en un temps où le droit de vote et d’élection des femmes paraissait encore impensable, se dotera ainsi d’un accent féminin tardif.

L’œuvre sera dévoilée le 12 septembre 2023, pour le 175e anniversaire de la Constitution fédérale. Si vous souhaitez épater la galerie par vos connaissances artistiques ce jour-là, vous expliquerez pourquoi la mosaïque compte précisément 246 plaques de céramique. Réponse: elles symbolisent les 246 parlementaires suisses. Sur le tympan, elles auront toute la même grandeur, toutes auront des angles et des arêtes et des limites nettes. Et même si leurs rainures diffèreront du tout au tout, l’ensemble paraîtra totalement homogène.

top