Menu
stage img
  • Écouté pour vous

Inezona | Une porte ouverte sur la beauté aride de l’Arizona

05.08.2022 – MARKO LEHTINEN

Son nom évoque les paysages désolés et secs de l’Arizona. Une contrée semée de cactus géants et éblouie par un soleil de plomb. Inezona évoque aussi la culture de cette région, melting-pot d’influences occidentales et mexicaines. En Arizona, la musique country, americana et roots rencontre les sons des mariachis. On y chante tantôt en anglais, tantôt en espagnol. Souvent dans la même chanson.

Ces dernières années, Ines Brodbeck a passé beaucoup de temps dans ce coin du monde, et plus précisément dans la ville de Tucson. La chanteuse bâloise s’est fortement inspirée de sa nouvelle patrie de cœur et a enregistré des disques avec des musiciens de Tucson. L’esthétique du groupe Calexico, connu dans le monde entier, traverse depuis ses chansons. Le fait que son compagnon de route musical, le guitariste et producteur Gabriel Sullivan, ainsi que d’autres musiciens, jouent d’ordinaire dans ce groupe n’a donc rien d’étonnant.

Inezona: «A Self Portrait». Czar of Crickets, 2022.

Le nouvel album d’Ines Brodbeck, «A Self Portrait», témoigne une fois encore de son amour pour l’Arizona. Il en émane une beauté aussi tendre que mystique. Des guitares, des banjos et des ukulélés façonnent son ambiance, rythmée par des percussions parfois jouées avec des ustensiles de cuisine.

L’Arizona et l’Europe centrale se mêlent harmonieusement et authentiquement pour donner naissance à un univers original, dans lequel Ines Brodbeck est comme à la maison. Elle nous ouvre la porte d’Inezona et nous invite à entrer. Mais, cette fois, elle se passe de paroles. C’est nouveau. «A Self Portrait» est un album instrumental, enregistré en solo par la chanteuse chez elle en Suisse. C’est aussi une nouveauté. Seules quelques voix se font entendre sur les 39 minutes de l’album. Elles servent plutôt de touches sonores que de chant, tandis que la musique des dix compositions parle d’elle-même, exprimant la nostalgie, le souvenir et l’espoir. Une sorte d’urgence cinématographique, intuitive et intime inonde l’œuvre.

«A Self Portrait» est un album qui donne à entendre l’esprit de l’Arizona, et qui se passe à merveille de paroles.

image.alt
top