Menu
stage img
  • Images

Globi aura bientôt 90 ans, et il n’a pas perdu ses couleurs

09.12.2021 – JÜRG STEINER
Source de l’image: Orell Füssli

Comment se fait-il que près de 90 ans après sa prime apparition, le héros de B. D. suisse Globi nous impressionne encore? C’est que son parcours est éblouissant. L’homme-oiseau au torse nu, vêtu d’un pantalon à carreaux et coiffé d’un béret, a été inventé en 1932 par l’illustrateur Robert Lips. Qui aurait pu imaginer alors que ce perroquet exotique et éternellement jeune incarnerait à ce point l’identité nationale?

Ce n’était pas l’objectif de départ. Globi a été créé pour répondre à une urgence économique: pendant la crise de l’entre-deux-guerres, le grand magasin Globus cherchait en effet une nouvelle mascotte publicitaire. À peine né, le «soldat Globi» s’est retrouvé au service de la défense spirituelle du pays, recevant même la bénédiction du général Henri Guisan. Plus tard, Globi a tenté de vivre avec son temps, mais notamment lorsque ses auteurs le firent voyager en Afrique, il apparut comme un donneur de leçons insensible et fut accusé de racisme.

Mais rien n’a jamais freiné le succès de Globi. Il s’est illustré à la Poste, à l’hôpital, dans le sauvetage aérien, dans un studio de télévision et à l’alpage, il a appris à parler l’anglais et à cuisiner et, depuis quelques semaines, vante même la cuisine italienne. Dans son dernier album, Globi fait un bout de chemin avec le joueur de tennis Roger Federer.

Icône contre icône, c’est la star mondiale Roger Federer qui déclare être honorée de faire l’objet de l’attention de Globi. Peut-être est-ce dû au fait que l’oiseau, qui est à la fois honnête et rusé, n’a encore jamais rencontré d’obstacle qu’il n’ait réussi à vaincre. Ne devrait-il pas utiliser son talent de manière plus ciblée? Face à la débâcle politique que la Suisse a connue lors de l’échec de l’accord-cadre avec l’UE, la prochaine mission du perroquet bleu nous paraît évidente: «Globi et l’Europe».

www.globi.ch

top