Menu
stage img
  • Nouvelles

Joe Biden et Vladimir Poutine à Genève

05.08.2021 – MARC LETTAU

36 ans après la célèbre rencontre entre Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev, Genève a une nouvelle fois tenté de s’illustrer comme la capitale des grandes négociations internationales: le 16 juin 2021, la ville accueillait la rencontre au sommet entre le président des États-Unis, Joe Biden, et le chef d’État russe, Vladimir Poutine. Il n’est pas certain que l’événement parviendra à apaiser les tensions entre les deux pays: visiblement, les deux présidents ne sont pas devenus amis à Genève.

Guy Parmelin rencontre Joe Biden

En marge du sommet Biden-Poutine à Genève, une discussion a eu lieu entre le président suisse, Guy Parmelin, et le président américain, Joe Biden. Si la principale requête de Guy Parmelin était la reprise de négociations sur un accord de libre-échange, Joe Biden, lui, voulait surtout convaincre la Suisse d’acheter des avions de combat américains. Durant les semaines qui ont suivi, la rumeur a enflé: la Suisse aurait effectivement opté pour les F-35 de l’entreprise américaine Lockheed Martin.

Coup dur pour la scène suisse des cryptomonnaies

La Suisse ne deviendra sans doute pas le paradis rêvé des cryptomonnaies. D’une part, l’organisation Diem, consortium lié à Facebook, déplace son siège de Genève aux États-Unis. Elle veut lancer une monnaie numérique mondiale. D’autre part, l’autorité suisse de surveillance des marchés financiers refuse d’accorder une licence bancaire à l’entreprise Bitcoin Suisse. Cette évolution est un coup dur pour la scène suisse du bitcoin et des cryptomonnaies.

Le Parlement veut faire travailler les femmes plus longtemps

Après le Conseil des États, le Conseil national a lui aussi approuvé, en juin, le relèvement de l’âge de la retraite des femmes de 64 à 65 ans. En contrepartie, de modestes compensations financières sont prévues pendant six ans pour les femmes nées entre 1959 et 1964. Le relèvement de l’âge de la retraite des femmes, élément central de la refonte d’une AVS en difficulté financière, pourrait entrer en vigueur en 2022. Mais le peuple aura probablement son mot à dire avant: c’est du moins ce que souhaitent les partis de gauche.

Des règles plus strictes pour les exportations d’armes

Sous la pression de l’initiative populaire contre les exportations d’armes vers des pays en guerre civile, le Parlement réclame à présent lui-même des règles plus strictes à ce sujet. Le Conseil des États est pour un durcissement des dispositions d’exportation. Il prévoit notamment de rogner la compétence du Conseil fédéral en matière d’autorisation des exportations d’armes. Le Conseil national n’a pas encore tranché.

Image  Hilares pour un instant du moins devant les photographes: Joe Biden et Vladimir Poutine à Genève. Photo Keystone

top