Menu
stage img
  • Infos de SwissCommunity

Le vote électronique garantit le droit de vote de la «Cinquième Suisse»

23.01.2019

Pour de nombreux Suisses de l’étranger la participation aux élections fédérales et aux votations n’est possible que grâce au vote électronique. C’est la raison pour laquelle dans sa pétition du 30 novembre 2018, l’Organisation des Suisses de l’étranger demande que tous les citoyens de la «Cinquième Suisse» puissent voter par voie électronique d’ici à 2021.

La pétition a connu un écho dans le monde entier: 11 492 signatures dans 150 pays ont été collectées en ligne par l’OSE, qui les a déposées à la Chancellerie fédérale le 30 novembre dernier. Ce chiffre représente près de 7 % des Suissesses et Suisses de l’étranger inscrits sur un registre électoral (172 100 en mars 2018) et souligne l’importance de cette demande pour la «Cinquième Suisse». L’exigence centrale de cette pétition adressée au gouvernement ainsi qu’au Conseil fédéral est que tous les électeurs suisses résidant à l’étranger puissent accéder au vote par voie électronique d’ici à 2021. Pour beaucoup, le vote électronique est souvent l’unique canal de vote permettant de participer dans les délais aux votations et aux élections. En effet, les documents envoyés par la poste arrivent fréquemment trop tard.

Avec cette pétition, l’OSE s’oppose également à la critique croissante contre l’e-voting. Le canton de Genève vient de décider d’abandonner son système de vote électronique au plus tard en février 2020 (voir page31). L’OSE le regrette car la sécurité du système n’a jamais été remise en cause. La décision de Genève est fondée uniquement sur des considérations financières. Il est donc également regrettable qu’aucune solution n’ait pu être trouvée avec la Chancellerie fédérale et les autres cantons. Selon l’OSE, la Confédération et les cantons devraient s’engager au niveau du développement technique afin de garantir la sécurité du système, en particulier sa vérifiabilité individuelle et universelle. (OSE)

top