Menu
stage img
  • Écho

Ueli Maurer

09.07.2015

Après le rejet de sa réforme de l’armée par le parlement le 18 juin, le conseiller fédéral Ueli Maurer a quitté la salle du Conseil national sans mot dire. Le lendemain, la «Neue Zürcher Zeitung» expliquait que l’UDC, le parti d’Ueli Maurer, était à l’origine du «coup de poker du Conseil national» pour le développement de l’armée. L’UDC demandait en réalité une hausse bien plus forte des effectifs et bien plus d’argent (400 millions de francs en plus) que ce qu’avait proposé la commission chargée de l’examen préalable.

top