Menu
stage img
  • Écouté pour vous

Noire est la musique...

14.07.2017 – Marko Lehtinen

Ce projet musical faisait déjà le buzz alors qu’il n’y avait pas encore le moindre enregistrement. Le musicien bâlois Manuel Gagneux s’est demandé ce qu’il obtiendrait s’il associait chants d’esclaves noirs et gospels à du black metal – un mélange jusqu’ici inconcevable. Une simple plaisanterie, dans laquelle il s’est toutefois investi avec ardeur.

Le chanteur et guitariste, qui a autrefois aussi vécu à New York, a présenté sur le Net il y a tout juste un an les premiers résultats de son expérience sous le nom de Zeal & Ardor – déclenchant une véritable avalanche de réactions. Un journaliste du fameux magazine musical américain «Rolling Stone» a entendu la chanson «Devil is Fine» et a été tellement emballé qu’il a partagé son amour pour l’obscur projet de Bâle dans le monde entier.

L’attention des médias était sans précédent, une tournée européenne avec passage aux États-Unis a été programmée, et nul autre que Slash des Guns N’Roses a salué Zeal & Ardor comme l’un des projets musicaux les plus intéressants des dernières décennies – avant même de faire son entrée sur le marché.

Depuis quelques mois, l’album au titre ironique «Devil is Fine» est enfin disponible. Et le buzz de tenir ses promesses: l’album d’une petite demi-heure lie de façon stupéfiante musique roots noire et black metal blanc. Là, un gospel passionné succède à des cris patibulaires et un blast beat rapide. Ici, on assiste à une fusion de mainstream et d’underground, de groove et de rigueur. Gagneux possède une voix puissante qui distille des accents passionnés. Il a du flair pour le metal tout comme pour les mélodies entêtantes.

Zeal & Ardor: «Devil is Fine» (Radicalis).

Rien d’étonnant donc que Zeal & Ardor convienne finalement aussi bien à un large public pop qu’à la scène plus introvertie du black metal. Petit bémol: sur la durée d’un album entier, la plaisanterie perd un peu de sa fraîcheur. Il sera donc intéressant de voir si Zeal & Ardor parviendra à maintenir la tension et l’intérêt pour ce concept avec un prochain album.

top