Menu
  • Informations de l’OSE

Conseil OSE

15.09.2017

Des personnes de ma connaissance m’ont dit que les femmes divorcées ont également droit à une pension de réversion après le décès de leur ex-mari. Je suis âgée de 80 ans et réside à l’étranger. Puis-je faire la demande d’une pension de réversion si je suis dans cette situation?

Oui, si vous ne vous êtes pas remariée, vous avez droit à une pension de réversion sous certaines conditions. Les conditions prévues par la loi sont fixées comme suit: si vous êtes divorcée et si votre ex-conjoint est décédé, vous avez droit à une pension de réversion à condition d’avoir des enfants et si le mariage a duré au moins 10 ans ou si vous étiez âgée de 45 ans révolus lors du divorce et que le mariage a duré au moins 10 ans, ou si votre plus jeune enfant a eu 18 ans après que vous avez atteint l’âge de 45 ans. Si vous ne remplissez aucune de ces conditions, vous avez droit à la pension de réversion jusqu’à ce que le plus jeune de vos enfants ait atteint 18 ans.

Source: Centre d’information AVS/AI en coopération avec l’Office fédéral des assurances sociales

Vous devez adresser votre demande directement à la Caisse suisse de compensation, à Genève: Caisse suisse de compensation CSC; Prestations AVS, avenue Edmond-Vaucher 18, case postale 3100, 1211 Genève 2, Suisse. Tél.: +41 58 461 91 11, fax: +41 58 461 97 05

Le service juridique de l’OSE fournit des renseignements généraux sur le droit suisse dans les domaines qui touchent spécifiquement les Suisses de l’étranger. Il ne donne pas de renseignement sur le droit étranger et n’intervient pas dans des contentieux opposant des parties privées.

top