St-Gall: Histoire & Tradition

A l’aube des temps modernes, le futur canton de Saint-Gall se composait de douze petites entités territoriales soumises à différents régimes politiques. Les conflits régionaux étaient fréquents à cette époque, les seigneurs cherchant sans cesse à imposer leur souveraineté. Les exemples ne manquent pas: la guerre dite du „Hungerhandel“ à Rapperswil entre 1703 et 1704 ou le conflit territorial de Werdenberg entre 1719 et 1722 en sont des illustrations. Durant trois siècles, le Toggenburg a été traversé par de fortes tendances indépendantistes, foyers d’innombrables conflits et de soulèvements sanglants. En 1712, la Deuxième guerre de Villmerger a même été à l’origine d’une guerre civile fédérale.

En 1798, la Révolution helvétique éclate sur la quasi totalité du territoire actuel du canton de Saint-Gall, menant à la libération des peuples opprimés et à la proclamation de nombreuses républiques. Avec l’entrée des troupes françaises en mai de la même année, la région intègre la République helvétique. En 1803, le canton de Saint-Gall est créé et rejoint la Confédération.

Pour en savoir plus...

 

SG history

© by Swizerland Tourism Byline: ST/swiss-image.ch 

 

 

Tradition – La Hofchilbi

Festoyer dans le cadre historique de la ville de Wil? La Hofchilbi pourrait bien représenter l’apothéose d’une journée de découverte de la région de Saint-Gall. La fête fait revivre la célébration inaugurale de la chapelle palatine de Wil en l’an de grâce 1540. Le palais servait autrefois de siège administratif pour l’abbaye de Saint-Gall. Jusqu’en 1722, la consécration de l’église était célébrée chaque année sous la forme de la Hofchilbi. En 1972, Wil décide de restaurer cette antique tradition et, depuis, organise chaque année une somptueuse fête en juillet.

Pour en savoir plus... (en allemand uniquement)

 

Tradition culinaire

Saucisse paysanne du Toggenburg
„Häsch Schüblig i de Ore“ („Mais tu as donc de la saucisse dans les oreilles!“) s’exclame-t-on en langage populaire, indiquant par là que l’interlocuteur est un peu sourd ou feint de ne pas comprendre. La Schüblig de référence pour cette expression est une saucisse à base de viande de veau ou de porc qui se consomme généralement crue.

© by iStock

Pour en savoir plus... (en allemand uniquement)

 

Produits traditionnels

  • Tarte de l’abbaye de Saint-Gall 
  • Biber
  • Pain de Saint-Gall
  • Mandelfisch

Découvrir la Suisse

Malans Vigne

 

Partenaires exclusifs


Partenaires stratégiques

 

Publicité

Revue Suisse: passez à la version en ligneGazzetta Svizzera