Bienvenue en Suisse

 

Bienvenue dans les pages suisses de SwissCommunity !

 

La population suisse forme une unité sans pourtant en être une. Vue sous cet angle, la Suisse reste un modèle pour les pays qui rencontrent des problèmes avec leurs minorités. Nul autre pays au monde présente, sur un espace si petit, une telle diversité culturelle et une force économique et financière si grande. Pourtant, la Suisse traîne trop souvent derrière elle cette image d’un monde de carte postale, la patrie de Heidi, du fromage et du chocolat. Qui sait que la Suisse est aussi l’un des pays les plus cosmopolites du monde?

 

Suisse cosmopolite

La culture de la Suisse est l’héritière de sa position géographique en Europe, de sa diversité linguistique, mais aussi du grand nombre d’étrangers qui y résident. En 2014, 24% de la population de notre pays n’avait pas de passeport suisse – l’un des taux les plus élevés au monde.

D'autre part et depuis toujours, de nombreux Suisses choisissent de vivre ailleurs. En 2008, sur une population totale de 6'710'000 citoyennes et citoyens, 676'000 résidaient hors du pays – un Suisse sur dix donc. Aujourd’hui, presque 770'900 compatriotes forment aux quatre coins de la planète ce que l’on nomme la «Cinquième Suisse». Tous contribuent à façonner une image plus nuancée de la Suisse, celle d’un pays moderne, ouvert sur le monde, qui se distingue par la plus grande force d’innovation mondiale tout en ne reniant rien de ses valeurs traditionnelles.

 

 

Swissness

Quelle est donc cette Swissness, cette «suissitude», tant à la mode depuis la fin des années 90? Quel dénominateur commun unit ces hommes et ces femmes par ailleurs si différents de langue et de culture? Pourquoi la croix blanche sur fond rouge s’est-elle transformée dernièrement en symbole branché sur les t-shirts et autres accessoires à la mode? Il est incontestable que les traditions suisses sont plus populaires que jamais aux quatre coins du pays. Les costumes folkloriques sont chics, les écoles d’agriculture plus fréquentées que jamais, les fromageries d’alpage renaissent et les lutteurs et yodleurs traditionnels n’ont aucun problème de relève.

Sont-ce ces valeurs que l’on ressent si typiquement suisses – l’équité, la précision, la fiabilité, le sens de la qualité, la stabilité politique, la propreté et la ponctualité – qui dessinent les contours de notre âme nationale? Décriées il y a peu encore comme petites bourgeoises, les voilà de nouveau appréciées, revendiquées et ce à l’intérieur même du pays. A l’étranger, la Suisse et son économie profitent grandement de cette bonne image fondée sur ces mêmes valeurs.

 

Histoire: Les origines de la Suisse

La croix suisse apparaît pour la première fois dans les livres d’histoire en 1339. En ce temps-là, les Bernois aimaient coudre sur leurs habits deux bandes d’étoffes blanches en forme de croix avant de partir au combat. Le nom «Suisse » vient du canton de Schwytz. Dans les guerres livrées par l’ancienne Confédération aux Habsbourg, les troupes schwytzoises avaient un rôle prépondérant. La population du canton fournissait par ailleurs des mercenaires à l’Europe entière. Après la bataille de Sempach en 1386, le nom «Swiz», prononcé quelquefois «Sweiz», devint une légende: les chroniqueurs allemands en vinrent à désigner ainsi tous les Confédérés. La première trace écrite du nom se retrouve sur un document du roi Sigismond datant de 1415, dans lequel il est fait mention pour la première fois des Suisses.

 

 

Faits et chiffres

Avec sa superficie de 41'300 mètres carrés, la Suisse n’est que deux fois plus grande que le Land de Hesse en Allemagne. Et ce n’est rien dire des montagnes et glaciers qui recouvrent 60% de son territoire. Sur les 40% restant vivaient en 2014 8'183'800 personnes, ce qui fait de la Suisse l’un des pays les plus densément peuplés d’Europe.

En 2008, 25.8% des enfants de moins de six ans étaient d’origine étrangère. Dans les grandes villes, ce pourcentage atteint même 45%. Parmi les étrangers établis en Suisse, les Italiens formaient en 2014 le groupe le plus important (15.9%), suivis des Allemands (15.5%) et des Portugais (13.5%).

Découvrir la Suisse

Été 2

 

Partenaires stratégiques

 

Publicité

Gazzetta Svizzera