A la une - de notre partenaire swissinfo

  • La biométrie faciale 3D, potion magique d’une start-up vaudoise

    mar., 25 juin 2019 06:23:00 GMT

    De nos jours, il est plus fréquent d’être victime d’une fraude informatique que d’un vol ou d’une agression en pleine rue. Pour garantir une meilleure protection des données, l’entreprise vaudoise OneVisage a développé un système de reconnaissance faciale en trois dimensions qui fonctionne avec un simple Smartphone. «Les chiffres parlent d’eux-mêmes: en 2018, la fraude informatique a causé des pertes pour plus de huit cents milliards de francs au niveau mondial. Dans huit cas sur dix, elle résulte d’une usurpation d’identité à travers l’identification du mot de passe de l’utilisateur», explique Christophe Remillet, directeur et fondateur de l’entreprise OneVisage à Lausanne. «Malheureusement, les solutions en matière de sécurité informatique, en particulier les solutions d’authentification d’identité, n’ont pas progressé au rythme de l’évolution du monde numérique, ajoute le spécialiste. La criminalité s’est donc déplacée vers la cybercriminalité, où fraudeurs et organisations ...

  • Le peuple décidera à qui la Suisse peut vendre des armes

    lun., 24 juin 2019 14:00:00 GMT

    Il y a un an, la décision du gouvernement suisse d'autoriser les exportations d'armes vers des pays en guerre avait fait des vagues. Quelques mois plus tard, une coalition de partis de centre-gauche et d'ONG a lancé une initiative populaire pour «corriger» cette décision. L'initiative a été déposée officiellement lundi. Les coulisses En juin 2018, le Conseil fédéral avait cédé face aux demandes pressantes de l’industrie de l’armement: il avait annoncé vouloir modifier l'Ordonnance sur le matériel de guerre en vue de permettre, sous certaines conditions, l'exportation d'armes vers des pays impliqués dans une guerre civile. Cette mesure, justifiée par la nécessité de sauvegarder les capacités de production dans le secteur de l'armement, a provoqué une levée de boucliers au sein de la société civile, ainsi que dans les milieux politiques de gauche et du centre. Un rapport du Contrôle fédéral des finances et diverses enquêtes médiatiques sur la présence d’armes suisses dans des ...

  • Une place sous la Coupole fédérale, combien ça coûte?

    lun., 24 juin 2019 12:23:00 GMT

    Les élus fédéraux qui se représentent mènent-ils une campagne personnelle? Combien dépensent-ils? Se financent-ils seuls ou via des dons? La Radio Télévision Suisse a posé ces questions à tous les parlementaires qui briguent un nouveau mandat cet automne. Plus de 80 d'entre eux ont répondu. Pas moins de 198 parlementaires, sur les 246 membres des Chambres, souhaitent rempiler pour quatre ans supplémentaires dans la Berne fédérale. Pour la seule Suisse romande, ils sont 46 à défendre leur fauteuil ou, pour certains députés, à tenter leur chance au Conseil des Etats (Chambre haute du Parlement). Les télévisions suisses francophone, alémanique, tessinoise et romanche les ont tous contactés. Objectif: déterminer combien coûte une place sous la Coupole fédérale, l'idée étant de s'attacher uniquement à la campagne personnelle, et en particulier à ce qui sort réellement de la poche des candidats. 81 réponses ont été livrées, dont 8 de personnes qui ne souhaitaient pas participer à ...

  • Le Suisse à l’interface entre technologie numérique, savoir et communication

    lun., 24 juin 2019 08:55:00 GMT

    Alors qu’il était journaliste, le Tessinois Bruno Giussani a reconnu très tôt le potentiel du web et a lancé le premier site suisse d’information en ligne avant de devenir cyber-entrepreneur. Il participe maintenant depuis 14 ans au développement de l’empire TED, une puissante plateforme pour les idées et l’innovation à l’ère digitale. Il est le deuxième pionnier du numérique dont nous dressons le portrait dans notre série. Ils l’ont tous fait: le pape François, le fondateur de Microsoft Bill Gates, la sociologue des technologies Zeynep Tufekci, la commissaire européenne Margrethe Vestager, le spécialiste de la protection des données Malte Spitz. Ils ont donné une conférence TED organisée par le Tessinois Bruno Giussani. Et ces événements ont été vus des millions de fois sur le web. À l’ère numérique, une invitation à tenir une conférence TED est une forme de consécration. Bruno Giussani en a organisées des centaines, choisissant les thèmes et amenant des personnalités ...

  • Avant de célébrer, Vevey ne lésine pas sur l’huile de coude

    lun., 24 juin 2019 06:43:00 GMT

    La Fête des Vignerons a lieu à chaque génération sur les bords du lac Léman. Digne du carnaval de Rio par ses dimensions, elle attend un million de visiteurs à Vevey en juillet-août. On imagine mal le défi organisationnel qu’il a fallu relever. Explications. Tel un vaisseau spatial descendu sur les bords du lac Léman, une arène à ciel ouvert dotée de vingt-mille sièges domine la Place du marché de Vevey. Toute de rouge, jaune, vert et brun: sans nul doute l’élément le plus visible de la prochaine Fête des Vignerons, organisée quatre fois par siècle. Entre le 18 juillet et le 11 août, un million de spectateurs participeront à cette vaste célébration des traditions viti-vinicoles du Lavaux et du Chablais. Humble défilé à même la rue aux 17e et 18e siècles, la fête organisée par la Confrérie des vignerons locale a pris de la bouteille. Aujourd’hui, elle se présente comme un festival sur trois semaines mêlant chants traditionnels, folklore, danses et théâtre. Concepteur des ...

  • Quand la victime se demande «pourquoi moi?», seul le coupable peut répondre

    dim., 23 juin 2019 09:00:00 GMT

    Organiser des rencontres entre les auteurs de délits et les victimes pour aider ces dernières à surmonter leur traumatisme. C’est le but de la justice restaurative, une approche que certains experts en criminologie voudraient introduire en Suisse également. Le 15 janvier 1995 en fin d’après-midi. Elsbeth Gubler, employée de l’office postal de Grüningen, dans le canton de Zurich, prépare la fermeture du bureau, lorsque trois hommes masqués font soudain irruption. Un pistolet sur la tempe, Elsbeth Gubler est attachée et bâillonnée, tout comme ses collègues. «Je criais et j’avais peur. Je pensais que je n’en serais pas sortie vivante», racontera ensuite l’employée de poste à la télévision suisse alémanique SRF. Il ne faut que quelques secondes aux braqueurs pour mettre la main sur un butin de 50'000 francs et prendre la fuite. Quelques secondes qui, pour Elsbeth Gubler, se transformeront en années. Des années de souffrance et de peur durant lesquelles elle revit le vol à main armée ...

  • Sur le lac du Klöntal, les glaces arrivent par bateau

    sam., 22 juin 2019 09:00:00 GMT

    Homme d'affaires à succès, le Glaronnais André van Sprundel a un hobby un peu particulier. Il est probablement la seule personne en Suisse à vendre des glaces aux baigneurs par bateau.  André van Sprundel a grandi dans la vallée du Klöntal, dans les Alpes orientales suisses. Il s'est dès l'adolescence passionné pour les technologies de l'information. L'auberge de ses parents fut ainsi l'un des premiers restaurants de la région à disposer de son propre site web.  En l'an 2000, il fonda sa propre entreprise, spécialisée dans le placement de personnel informatique qualifié. Bien qu'il n'y ait jamais vraiment songé auparavant, il reprit en 2014 l'auberge familiale. Accompagné de sa petite fille, il reste néanmoins fidèle à son hobby initié il y a 30 ans: chaque été, il navigue d'une rive à l'autre du lac du Klöntal sur Ice Dream Express pour vendre des glaces aux baigneurs.  L'amour de la patrie André van Sprundel est très attaché à son Klöntal natal. «Les montagnes escarpées, la ...

  • Une start-up suisse veut construire des maisons durables pour tous

    ven., 21 juin 2019 15:00:00 GMT

    Deux spécialistes des matériaux et une architecte veulent révolutionner l’industrie de la construction avec leur béton sans ciment, fait à base de matériaux d’excavation argileux. Une technique principalement destinée aux pays en développement. «Oxara» vient d’«Ossara», qui veut dire commune en Kabiyé. Cette langue porte le nom d’un peuple qui vit notamment au Togo. «Ce nom est très important pour nous», explique le professeur Gnanli Landrou, lui-même Togolais et fondateur l’automne dernier de la start-up Oxara. Avec Thibault Demoulin, également spécialiste des matériaux, il nous accueille, souriant, dans un grand atelier de l’Ecole polytechnique fédérale (EPFZ), sur les hauteurs du Hönggerberg à Zurich. Il ne manque que l’architecte Daria Ardant, elle aussi membre de l’équipe d’Oxara, dont les deux collègues saluent le soin qu’elle apporte au moindre détail. Landrou et Demoulin ont disposé des échantillons sur deux tables: des plaques et des cylindres de béton sans ciment. Une ...

  • Les élèves frontaliers toujours privés de scolarisation à Genève

    ven., 21 juin 2019 14:31:00 GMT

    Rejetant les recours contre le règlement du Conseil d'Etat genevois sur la scolarisation à Genève des élèves domiciliés en France, la justice genevoise estime que la mesure est conforme au droit. Le tribunal fédéral pourrait être saisi. La question de la scolarisation à Genève d'enfants habitant en France échauffe les esprits depuis que le gouvernement genevois a adopté un nouveau règlement en 2017. Dans un communiqué diffusé vendredi, la chambre administrative de la Cour de justice indique avoir rejeté les recours des parents d’élèves Avant ce changement, Genève acceptait les élèves venus de l'autre côté de la frontière dans la mesure des places disponibles. Depuis lors, il faut que l'enfant ait commencé sa scolarité dans le canton ou qu'il ait un frère ou sœur qui soit scolarisé à Genève, pour être accepté dans une classe genevoise Sur les 257 demandes de scolarisation d'enfants hors canton pour l'année scolaire 2019-2020, 184 ont été refusées par le Département de ...

  • Les Français se lancent dans le référendum populaire

    ven., 21 juin 2019 11:30:00 GMT

    4,7 millions de citoyens devront signer pour que la privatisation d’Aéroports de Paris soit soumise à référendum. Du jamais vu dans l’histoire de la République. Un dispositif bancal, que le président Macron a prévu d’élargir mais qui fait déjà peur au pouvoir. «Faisons décoller le référendum», proclament les affiches tapissant les murs de la Bourse du travail de Saint-Denis. C’est ici, au cœur de cette ville populaire de la banlieue de Paris, qu’a été lancée mercredi soir la collecte de signatures pour le référendum contre la privatisation des aéroports de Paris. Les visiteurs suisses seront surpris. Ici, point de listes de signatures, pas de stylos qui circulent. Tout ou presque se fait sur Internet. «Cela m’a pris 25 minutes pour compléter mon soutien sur le site du ministère de l’Intérieur, se désole Clémentine Autain, députée de La France insoumise (gauche radicale). Je suggère que nous partagions nos expériences de bugs informatiques», ajoute la parlementaire. C’est une ...

  • Le canton du Jura en quête d'une seconde jeunesse

    ven., 21 juin 2019 07:00:00 GMT

    Dernier-né des cantons suisses, le Jura célèbre du 21 au 23 juin les 40 ans de son entrée en souveraineté. L’union sacrée des années 1960 et 1970 s’est-elle craquelée? Le Jura est-il devenu un canton comme les autres? Tentative de réponse. Des régionalismes forts, déjà perceptibles en 1979, mais qui se sont peut-être encore accentués depuis, quitte à virer parfois à la querelle de clocher en matière de réorganisation hospitalière notamment. Voilà ce qui anime par exemple les trois districts du canton du Jura (Delémont, Porrentruy, Franches-Montagnes). Un coin de pays dont les 40 premières années d’existence vont être dignement fêtées du 21 au 23 juin à Saignelégier. La Question jurassienne Le Jura, territoire de l’ancien évêché de Bâle, a été uni au canton de Berne en 1815. Depuis la fin de la Première Guerre mondiale, des mouvements séparatistes réclament l’autonomie de cette région et la création d’un nouveau canton.  Le ton monte d’un cran à partir des années 60, des ...

  • La fibre écologique toute relative de certains partis au Parlement

    ven., 21 juin 2019 07:46:00 GMT

    A quatre mois des élections fédérales, les partis politiques tentent d'afficher leur sensibilité aux questions environnementales. La RTS a vérifié si celle-ci se manifestait au travers des positions des élus ainsi que de leur activité législative. La présidente du Parti libéral-radical (PLR, droite) Petra Gössi l'affirmait dimanche 16 juin sur le plateau de la RTS: «Les questions environnementales sont dans l'ADN» du PLR. L'UDC, elle aussi, cherche à se positionner sur ce terrain. Elle a diffusé un tout-ménage spécialement consacré à la question écologique. Investissements publics boudés par les élus de droite Faut-il augmenter le budget consacré à la protection de l'environnement et à l'aménagement du territoire? C'est l'une des questions posées par Smartvote aux candidats et candidates aux élections fédérales. Alors que les futurs élus de gauche et vert'libéraux (écologiste de droite) soutiennent unanimement ce budget depuis 2011, la réponse est plus modérée pour les autres ...

  • La Suisse devrait enfin se doter d’un congé paternité

    jeu., 20 juin 2019 14:43:00 GMT

    Une semaine après la grève des femmes, les sénateurs accèdent à l’une de leurs revendications. Ils disent oui à un congé paternité de deux semaines mais refusent d’aller jusqu’à quatre. En comparaison internationale, la Suisse reste toutefois à la traîne. Dans la foulée de la vague féministe violette qui a envahi les rues de Suisse, le Conseil des Etats (Chambre haute du Parlement) accepte d’octroyer aux pères deux semaines de congé à la naissance de leur enfant. Il a soutenu jeudi le projet par 26 voix contre 16. Les sénateurs ont en revanche rejeté un congé de quatre semaines, par 29 voix contre 14. Quatre ou deux semaines? En Suisse, la loi ne prévoit pas de congé paternité. Seuls les élus de la droite conservatrice ont plaidé pour le statu quo. Peter Föhn, de l’Union démocratique du centre (UDC), a argué qu’un tel congé risquait de mettre en danger les petites entreprises, qui luttent déjà pour leur survie. Les sénateurs de gauche se sont montrés favorables à ...

  • Le quotidien des réfugiés Rohingyas dans leur camp au Bangladesh

    jeu., 20 juin 2019 08:34:00 GMT

    Vivre dans le plus grand camp de réfugiés du monde, une situation qui touche près d’un million de Rohingyas. Persécutés, ils ont fui le Myanmar et se sont installés au Bangladesh. Alexa Mekonen, collaboratrice suisse d’Helvetas, s’engage pour améliorer leur quotidien. «Je pourrais évidemment avoir une vie plus simple. Mais est-ce vraiment ce que je veux»? Alexa Mekonen rit et répond immédiatement: «non». La collaboratrice de 31 ans grimpe une colline pour rejoindre le quartier 8E du plus grand camp de réfugiés du monde. Le thermomètre indique 35 degrés, l’air est lourd et humide à l’approche de la saison des pluies. Près d’un million de Rohingyas vivent dans l’arrière-pays de Cox’s Bazar, la destination touristique la plus populaire du Bangladesh. Ils sont répartis entre 34 sous-camps densément peuplés. Environ 220'000 personnes sont arrivées entre les années 1970 et 1990 lorsqu’elles ont été chassées pour la première fois de leur pays, le Myanmar. Depuis août 2017, plus de ...

  • L’argent sale qui se trouve en Suisse n’a toujours pas été restitué au Kenya

    jeu., 20 juin 2019 06:38:00 GMT

    Des fonds détournés dans le cadre d’un scandale de corruption au Kenya sont gelés en Suisse. Mais les escrocs pourraient bien bénéficier de la prescription si les autorités kényanes continuent à traîner les pieds. La Suisse pourrait pourtant prendre les choses en main. L’été dernier, le président kényan Uhuru Kenyatta recevait dans la capitale Nairobi son homologue suisse Alain Berset et une longue histoire peu glorieuse semblaient devoir enfin toucher à sa fin. Les deux hommes ont signé une déclaration d’intention fixant les conditions-cadre pour que la Suisse puisse restituer à ce pays d’Afrique de l’Est des fonds issus de la corruption. La Suisse a gelé environ 2 millions de francs provenant d’une des plus grandes affaires de corruption de l’histoire du Kenya, le scandale de l’Anglo Leasing. Le scandale de corruption de l’Anglo-Leasing «Anglo Leasing Finance» est le nom de la première société démasquée en 2002 dans l’un des plus grands scandales de corruption qui ait secoué ...

  • Le parlement va-t-il enterrer la candidature de la Suisse au Conseil de sécurité?

    mer., 19 juin 2019 14:59:00 GMT

    Depuis 2011, la Suisse tente de convaincre la scène diplomatique du bien-fondé de sa candidature au Conseil de sécurité de l’ONU. L’opposition interne au nom de la neutralité n’a jusqu’ici rencontré que peu d’écho. Mais le vent pourrait tourner. En 2023, la Suisse aimerait occuper l’un des deux sièges non permanents réservés à l’Europe de l’Ouest au Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU). Le Conseil fédéral (gouvernement) a pris la décision de lancer sa candidature il y a environ 8 ans. L’élection est prévue en 2022 et les chances de la Suisse sont théoriquement plutôt bonnes, l’unique concurrent à ce stade étant Malte. La petite et neutre Helvétie pourrait donc s’asseoir à la même table que les plus grandes puissances mondiales… Une idée qui a dès le début hérissé le poil de l’UDC, le parti de la droite conservatrice. Il estime que la Suisse n’est pas à sa place au Conseil de sécurité, car en tant que pays neutre elle ne doit pas participer à des ...

  • Un expert de l’ONU demande l’élimination des pesticides dangereux

    mer., 19 juin 2019 11:27:00 GMT

    Deux initiatives visant à restreindre l'utilisation et la vente de pesticides en Suisse sont débattues cette semaine au Parlement. Indépendamment de ce cas spécifique, le Rapporteur spécial des Nations-Unies sur les substances toxiques, Baskut Tuncak, estime que le débat sur la façon de réglementer les pesticides très dangereux ne s'arrêtera pas de sitôt.  Le gouvernement suisse a eu une position ambiguë en matière de réglementation de l'utilisation des pesticides. D’un côté, on lui a reproché de progresser plus lentement que souhaité dans la mise en œuvre d'un plan d'action de réduction des pesticides adopté en 2017. Mais d’un autre côté, pas plus tard que la semaine dernière, la Suisse est allée plus loin que ses voisins européens en interdisant douze pesticides contenant du chlorpyrifos et du chlorpyrifos-méthyl. Nommé Rapporteur spécial sur les incidences sur les droits de l’homme de la gestion et de l’élimination écologiquement rationnelles des produits et déchets ...

  • Un joli jouet venu de Berne pour les premiers hommes sur la Lune

    mer., 19 juin 2019 09:28:00 GMT

    Il y a 50 ans, l’Homme a marché sur la Lune pour la première fois. C’était un grand pas aussi pour l’Université de Berne: grâce à son expérience de vent solaire sur la Lune, une imprécision de la théorie du Big Bang a pu être corrigée. Au décollage de la fusée Saturne V, les trois lettres U – S – A passent lentement devant les caméras de télévision. Et le 21 juillet 1969, les astronautes Neil Armstrong et Buzz Aldrin plantent le drapeau américain sur la Lune. Pour les États-Unis, l’événement constitue alors une publicité inestimable. Rien d’étonnant à ce qu’ils fêtent aujourd’hui ses 50 ans en grande pompe. L’Université de Berne le célèbre également. En effet, son Institut de physique a contribué à la mission Apollo XI avec une expérience. En comparaison des près de 3000 tonnes de la fusée, elle paraît minuscule: seulement 454 grammes. Mais elle était tout sauf insignifiante. Buzz Aldrin a placé l’expérience bernoise avant même que le drapeau américain ne flotte: une simple ...

  • Starmus, le festival où l'on croit à la force de l'inspiration

    mer., 19 juin 2019 06:26:00 GMT

    Garik Israelian est astrophysicien et musicien. Brian May est musicien et astrophysicien. De leur rencontre est né Starmus, le festival qui s’adresse à la fois à l’esprit, à l’âme et aux sens. À découvrir du 24 au 29 juin à Zurich. La Suisse pour un jubilé Après trois éditions aux Canaries et une en Norvège, Starmus arrive en Suisse, sur proposition de l’astronaute national Claude Nicollier (un habitué) et de la marque Oméga, dont les montres sont au poignet des astronautes de la NASA depuis 50 ans. Il y a un demi-siècle en effet, Neil Armstrong et Buzz Aldrin plantaient le drapeau américain sur la Lune. Mais avant, ils avaient pris soin de déployer une feuille d’aluminium pour collecter des particules de vent solaire, comme il est impossible de le faire sur Terre. L’expérience avait été conçue à l’Université de Berne. En 1999, il est à la tête de l’équipe internationale qui valide définitivement une idée qui hante les astronomes depuis 200 ans. Après leurs explosions en ...

  • Réformes politiques exigées après la grève des femmes

    mar., 18 juin 2019 15:56:00 GMT

    Les politiciennes suisses se mobilisent pour concrétiser les revendications exprimées lors de la grève des femmes de vendredi dernier. Des parlementaires de gauche comme de droite ont déposé une série d’interventions. Les centaines de milliers de femmes qui sont descendues dans la rue à travers toute la Suisse vendredi dernier l’ont clamé haut et fort: cette grève n’est que le début d’une mobilisation sur le long terme pour faire évoluer les lois, les habitudes et les mentalités. Les politiciennes de gauche et de droite ont décidé d’agir pour concrétiser les revendications de la grève des femmes: elles ont déposé toute une série d’interventions au parlement. En voici une sélection: Violences sexuelles: six interpellations ont été déposées la semaine dernière par des élues de tous les partis (à l’exception de de l’UDC / droite conservatrice), choquées par l’enquête d’Amnesty international révélant qu’une femme sur cinq avait été victime d’agression sexuelle en Suisse. Les ...

  • Pourra-t-on bientôt imprimer son bulletin de vote à domicile?

    mar., 18 juin 2019 14:18:00 GMT

    Recevoir son matériel de vote via Internet, l’imprimer, puis le renvoyer par correspondance. C’est la solution qui pourrait être retenue pour faciliter la participation de la Cinquième Suisse aux scrutins. La proposition acceptée mardi par le Conseil national séduit aussi l’Organisation des Suisses de l’étranger. Changement de paradigme dans le combat pour permettre aux Suisses de l’étranger de participer plus facilement aux votations et élections dans leur pays d’origine. Alors que l’extension du vote électronique est dans la tourmente, le Conseil national (Chambre basse du Parlement) a accepté ce mardi par 115 voix contre 69 une motion qui demande le remplacement du vote électronique par l’envoi électronique. Ainsi, au lieu de développer les possibilités de voter en ligne, le texte déposé par le député de l’Union démocratique du centre (UDC / droite conservatrice) Claudio Zanetti propose d’empoigner le problème à l’envers. Il demande au gouvernement d’envoyer le matériel de ...

  • Des maires tunisiens à l’école de la démocratie directe

    mar., 18 juin 2019 11:00:00 GMT

    Huit maires tunisiens sont venus la semaine dernière à Genève découvrir le système fédéral suisse. Dans le but non de le copier mais de s’en inspirer pour asseoir le processus de décentralisation et relever les nombreux défis de la jeune démocratie, à commencer par la gestion de l’environnement et la faiblesse de la participation citoyenne. «Genève a été à la pointe de l’opposition à l’ancien dictateur Ben Ali», s’enthousiasme Jalel Matri, président de l’association Le Pont qui promeut des échanges citoyens entre la Suisse et la Tunisie. L’ONG a invité en Suisse 8 maires tunisiens de différentes sensibilités politiques pour rencontrer les autorités communales et fédérales, dans le but de les aider à mieux gérer leurs municipalités. Dans une analyse qui vient de paraître, l’International Crisis Group relève que le processus de décentralisation tunisien est de plus en plus clivant. Vu l’austérité budgétaire, il appelle les bailleurs internationaux à augmenter leur soutien. A ...

  • Blaise Hofmann, l’homme des grands crus

    mar., 18 juin 2019 08:55:00 GMT

    Romancier et vigneron propriétaire, il concentre deux cultures, l’une littéraire l’autre paysanne. Blaise Hofmann, 41 ans, publie, à l’occasion de la Fête des Vignerons, trois livres «arrosés» par une cuvée de Chasselas et de Gamay. Rencontre avec un amoureux des mots et de la terre.  Quand la Fête des Vignerons prendra fin, Blaise Hofmann s’en ira par les grands chemins, emmenant femme et enfants en Asie, pour un long périple. Lui l’écrivain-voyageur («Billet aller simple», «Notre mer», «Marquises»…) est depuis quatre ans sédentaire, les pieds fermement ancrés dans la terre vaudoise qui l’a vu naître. En 2015, la Confrérie des Vignerons est venue le trouver pour lui demander de co-écrire, avec le compositeur Stéphane Blok, le livret du spectacle conçu par le metteur en scène Daniele Finzi Pasca. Ça tombait bien, il en rêvait depuis longtemps! Le voilà pris dans «un engagement professionnel avec un employeur du Moyen-Age», comme il le dit drôlement quand il parle de cette ...

  • Daniele Finzi Pasca distille sa magie à la Fête des Vignerons

    mar., 18 juin 2019 06:41:00 GMT

    Concepteur de la Fête des Vignerons 2019, qui s’ouvre le 18 juillet à Vevey, le metteur en scène et chorégraphe tessinois monte un spectacle qui s’annonce féerique, comme tout ce qu’il produit. Rencontre avec un artiste rêveur, d’envergure internationale. Dans le cadre opulent du Grand Théâtre de Genève, Daniele Finzi Pasca apparaît comme un lutin échappé d’un conte pour enfants. Silhouette fine, œil brillant, démarche agile, gestes vifs, le metteur en scène tessinois est un magicien des planches qui sait également jongler avec les mots. Sa parole est fluide, tressée de métaphores. Dans un français parfait, il s’adresse à la presse réunie en mai dernier au Grand Théâtre, qui présentait alors sa saison lyrique. Finzi Pasca y participe. En septembre prochain, il crée pour l’institution genevoise «Einstein on the Beach», un opéra de Philip Glass. C’est là que nous avons rendez-vous avec lui pour parler non pas d’art lyrique mais de la Fête des Vignerons 2019, dont il est le ...

  • Un poète suisse au cœur de Londres

    lun., 17 juin 2019 13:51:00 GMT

    Rencontre avec le directeur du Festival Babel de Bellinzone, le Tessinois Vanni Bianconi, qui vit depuis des années à Londres. Il s’appelle Vanni Bianconi, il est poète et traducteur. Né à Locarno en 1977, il vit aujourd’hui dans la capitale britannique. Il est aussi directeur artistique du festival de littérature et de traduction Babel de Bellinzone. Il traduit à partir de l’anglais, langue dans laquelle il aime aussi écrire. Sa traduction de l’Oratorio de Noël de W.H. Auden lui a valu le prix Marazza Opera prima en 2012. En 2004, sa poésie est publiée pour la première fois dans une revue italienne, et en 2008, son premier livre, paru chez l’éditeur suisse Casagrande et regroupant six longs poèmes, lui vaut un Prix Schiller d’encouragement. Il publie encore deux recueils en 2012 et 2017, toujours chez le même éditeur. Sous sa direction, le Festival Babel (dont la prochaine édition se tiendra à la mi-septembre) a accueilli des langues et des cultures multiples et s’est concentré ...

  • Pourquoi la Suisse est-elle si divisée à propos du burn-out?

    lun., 17 juin 2019 09:00:00 GMT

    Alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de le reclassifier, le burn-out reste un phénomène mal compris par les employeurs et les professionnels de la santé. En Suisse, où l’échec fait peur, le Parlement vient de refuser d’en faire une maladie professionnelle. La voix de Per R. se brise lorsqu’il se rappelle comment tout a débuté. Son burn-out remonte à trois ans mais en parler fait remonter des souvenirs douloureux. Ce Suédois père de deux enfants vit en Suisse depuis plus de 20 ans. Il était représentant de commerce pour une société d’équipements médicaux quand il a perdu le sommeil. «C’était le premier signe et ça s’est produit un peu moins d’un an avant le véritable burn-out», a-t-il raconté à swissinfo.ch. Six mois plus tard, il perdait aussi toute motivation. «Je me souviens m’être senti totalement perdu à la fin de l’été alors que je participais à une conférence. J’avais l’impression d’être dans le mauvais film. J’ai commencé à éviter mes amis et mes proches.

  • Un service civique pour sauver la démocratie locale

    lun., 17 juin 2019 06:18:00 GMT

    ​​​​​​​ «Devenez bénévoles!» Dans les 2212 communes que compte la Suisse, cet appel est de moins en moins entendu. Tim Bucher, un automaticien schaffhousois de 21 ans, propose d’introduire un service civique afin d’enrayer la crise de la démocratie locale en Suisse. Il est l’un des 13 lauréats du concours d’idées «Change la Suisse!» Cet article fait partie de #DearDemocracy , la plateforme de swissinfo.ch pour la démocratie directe. S’engager volontairement à côté de son travail pour rendre service à la communauté: voici la base du système politique suisse. Ce principe a un nom: le système de milice. Il imprègne le fonctionnement des communes, mais également les activités des parlementaires cantonaux et fédéraux. La machine est toutefois enrayée. Les communes peinent toujours davantage à recruter des personnes motivées à exercer une fonction publique en plus de leur profession. C’est pourquoi l’Association des communes suisses a décrété que 2019 était l’«Année du travail de ...

  • La formation agricole fait peu de cas de la biodiversité

    dim., 16 juin 2019 09:00:00 GMT

    Les agriculteurs suisses se préoccupent peu de la biodiversité. Les aspirants paysans pas davantage. Rien d’étonnant: la formation agricole porte davantage sur le rendement de la terre et des animaux d'élevage. Visite d’un des sites d’INFORAMA, à Zollikofen, dans le canton de Berne. Des millions pour la biodiversité En Suisse, la biodiversité s’appauvrit, malgré de gros efforts pour enrayer le phénomène. Quelque 36% des espèces étudiées sont menacées. Selon Pro Natura, l’agriculture helvétique est dotée du système de production le plus intensif d’Europe. Chaque année, les contribuables suisses versent 400 millions de francs aux agriculteurs pour des services destinés à la seule protection de la biodiversité. Mais cet argent n'a pratiquement aucun effet. De nombreuses espèces animales et végétales sauvages se raréfient ou disparaissent complètement dans les cultures agricoles. La profession qui dépend le plus directement de la nature est mise en cause. Les organisations de ...

  • Comment un Zurichois a créé le plus petit opéra du monde

    sam., 15 juin 2019 09:00:00 GMT

    Une exposition à Zurich présente le plus petit opéra du monde. Elle ressort des archives l'oeuvre presque oubliée du décorateur et mini-imprésario Bernhard Vogelsanger, mort en 1995. Pour un imprésario, il était vêtu de façon plutôt inhabituelle. Il portait des jeans, d'extravagants t-shirts de groupes de rock, une veste en cuir ACDC et de grosses bagues aux doigts. Mais Bernhard Vogelsanger n'était pas n'importe qui, il dirigeait le plus petit opéra du monde. Il était à la fois l'orchestre et le chef d'orchestre, le scénographe, le metteur en scène, le costumier et l'acteur. L'espace à disposition était de toute façon insuffisant pour accueillir davantage de personnel: sa scène d'opéra avait la taille d'une boîte à chaussures. Elle était installée dans une petite salle au 2e étage d'une maison d'habitation zurichoise, où étaient disposées 8 chaises pour le public.  Un petit cercle d'initiés était régulièrement invité lorsque Bernhard Vogelsanger jouait les plus grands opéras:

  • Les femmes aux fourneaux plutôt qu'au bureau

    ven., 14 juin 2019 12:35:00 GMT

    Licenciement en cas de mariage? Interdiction de prendre le volant? Un salaire maximal au moins deux fois plus bas que celui des hommes? Aujourd'hui, c'est inimaginable. Mais il n'y a pas si longtemps, c'était une réalité pour les collaboratrices de la SSR. A l'occasion de la grève des femmes nationale, le diffuseur national jette un œil dans ses archives. Pour une fois, une femme au micro. Pendant longtemps, les femmes journalistes ont été clairement sous-représentées à la SSR; aujourd'hui, dans l'entreprise, la part des femmes dans les métiers du journalisme atteint 44 %. «Eloigner les femmes de leur foyer, c'est mettre à mal tout l'équilibre de la famille. La place de la femme est auprès de ses enfants, non devant une machine à écrire», peut-on lire dans un document de la SSR datant de 1951. L'auteur de ces lignes est directeur administratif à la Direction générale. Selon lui, la femme mariée devrait, «comme le veut sa nature», consacrer son temps à sa famille. «D'un point de ...

  • La grève des femmes, nouveau chapitre d'une longue histoire

    ven., 14 juin 2019 12:35:00 GMT

    Le 14 juin 1991, des centaines de milliers de femmes en Suisse ont participé à la première grève des femmes. Aujourd'hui, presque trente ans plus tard, la mobilisation se répète. Ce printemps de 1991, beaucoup de Suisses ont été pris au dépourvu. L’idée d’un petit groupe d’horlogers du Jura vaudois, soutenue par la syndicaliste Christiane Brunner, est devenue l’une des plus grandes mobilisations politiques de l’histoire suisse. Près d'un demi-million de femmes à travers le pays ont participé à la grève des femmes avec diverses actions revendiquant l'égalité salariale, l'égalité en matière d'assurance sociale, la fin de la discrimination et du harcèlement sexuel. Pourquoi en 1991? La date du 14 juin n'a pas été choisie par hasard: dix ans plus tôt à la même date, le corps électoral avait approuvé un nouvel article constitutionnel sur l'égalité  entre les femmes et les hommes. Mais la loi d’application tardait à venir et les différences de salaire entre hommes et femmes ...

  • Inégalités entre les sexes: les chiffres en Suisse

    ven., 14 juin 2019 06:38:00 GMT

    En Suisse, l’égalité des droits entre femmes et hommes a été inscrite dans la Constitution fédérale à la suite d’un vote populaire. Toutefois, 38 ans après le scrutin du 14 juin 1981, elle n’a pas encore été concrétisée. Voici cinq indicateurs clés de l'inégalité entre les sexes dans la vie quotidienne en Suisse. «L'homme et la femme ont droit à un salaire égal pour un travail de valeur égale», stipule entre autres l’article constitutionnel sur l’égalité. La parité entre les sexes est formellement garantie par une loi d’application, qui interdit explicitement toute discrimination fondée sur le genre dans les rapports de travail – y compris en matière de rémunération. Les statistiques officielles révèlent pourtant une réalité bien différente. En 2016 (données les plus récentes), le salaire brut médian standardisé en Suisse était de 6'011 francs par mois pour les femmes et 6'830 francs pour les hommes, soit une différence de 12%. L'écart est encore plus grand si on considère le ...

  • Le burn-out ne sera pas reconnu comme maladie professionnelle

    jeu., 13 juin 2019 17:13:00 GMT

    L’assurance-accidents ne prendra pas en charge l’épuisement professionnel. Le Parlement considère que le lien de causalité entre travail et burn-out est difficile à prouver. La proportion de Suisses qui se sentent épuisés au travail se monte à environ 30% et est en constante augmentation, d’après le Job Stress Index 2018. Les personnes victimes d’un burn-out sont aujourd’hui prises en charge par l’assurance-maladie. Une procédure inadéquate estime le député socialiste Mathias Reynard, qui souhaite que le burn-out soit reconnu comme maladie professionnelle et couvert par l’assurance-accidents. Son initiative parlementaire n’a toutefois pas convaincu le Conseil national (Chambre basse), qui a rejeté la proposition. La majorité des députés relève que le lien de causalité entre le burn-out et l’activité professionnelle est difficile à prouver. Elle préfère privilégier les programmes de prévention mis en place par l’économie privée plutôt que transférer la responsabilité à ...

  • L’avenir compliqué des Casques Bleus

    jeu., 13 juin 2019 15:00:00 GMT

    Que ce soit pour les maintenir ou les restaurer, la paix et la sécurité internationales sont la raison d’être de l’Organisation des Nations Unies. Marginalisée dans la résolution des conflits, l’ONU voit nombre de ses membres toujours plus réticents à financer les opérations de maintien de la paix ou à payer à temps les contributions promises.  «Qui paye commande», dit l’adage. «Même quand il ne verse pas son dû», pourrait ajouter l’ONU. Que ce soit pour son budget ordinaire ou celui consacré aux opérations de maintien de la paix, l’organisation internationale connaît depuis des années des problèmes aigus de financement qui prétéritent l’accomplissement des mandats que les États membres lui confient. Fin 2018, le budget des opérations de maintien de la paix affichait un arriéré de 1,4 milliard de dollars. Un trou qui est toujours loin d’être résorbé. Le sujet est actuellement sur la table de la Cinquième commission qui, à New-York,est chargée des questions administratives et ...

  • La place financière helvétique attire les investissements et… les criminels

    jeu., 13 juin 2019 11:33:00 GMT

    Après avoir dirigé pendant quatre ans l’antenne du Ministère public de la Confédération à Lugano, Dounia Rezzonico a récemment été nommée à la tête de la division Criminalité économique du MPC. Elle décrit les priorités, les difficultés et les perspectives de la lutte contre les crimes en lien avec le blanchiment d’argent et la corruption internationale. swissinfo.ch: Quelles sont vos priorités dans la lutte contre la criminalité économique? Dounia Rezzonico: La priorité est d'être efficace et réceptif. En outre, nous devrions toujours maintenir une législation adéquate et des technologies adaptées. Les conditions cadres exigent un changement constant dans la manière de travailler des autorités de poursuite pénale. Je pense que pour lutter efficacement contre les diverses formes de criminalité internationale, il faut aussi travailler de manière interdisciplinaire. Pour les grandes enquêtes, comme celle qui concerne l'affaire Petrobras-Odebrecht, nous opérons sous la forme d’une ...

  • Le Valais, terreau fertile d’innovation

    jeu., 13 juin 2019 08:47:00 GMT

    Le Valais peine à se défaire de son image traditionnelle et conservatrice. Pourtant, propulsé par le développement de centres de compétences, le canton s’est mué en multiples pôles de savoir-faire: de la biotechnologie à l’énergie en passant par la santé numérique. Les sciences de la vie règnent dans la plaine du Rhône Au contact de Lonza à Viège et de Syngenta à Monthey, les entreprises innovantes dans le domaine des sciences de la vie se font la part belle en Valais. A titre d’exemple, la PME Debiopharm, installée à Martigny, brille dans le paysage romand et international. Depuis plus de vingt ans, elle collabore étroitement avec l’école d’ingénierie de la HES-SO Valais-Wallis. Leur dernier-né? La mise en place d’un dispositif de marquage d’anticorps thérapeutiques contre le cancer, qui sera intégré ultérieurement dans un kit de diagnostic. LuGaia, basée à Rarogne, dans le Haut-Valais, génère quant à elle des nouvelles solutions d’emballage à base de films en plastique pour le ...

  • Accord-cadre Suisse-UE: où en sommes-nous?

    mer., 12 juin 2019 15:50:00 GMT

    Après des mois d'attente, les choses bougent dans le dossier complexe de l'accord-cadre entre Berne et Bruxelles. Le gouvernement suisse demande des éclaircissements supplémentaires, tandis que l'Union Européenne fait savoir qu'elle est prête à discuter dans un avenir proche, mais qu'elle ne veut pas rouvrir les négociations. Récapitulation de la situation et des enjeux de cet important accord. Pourquoi un accord-cadre entre la Suisse et l'Union Européenne (UE)? La Suisse est l'un des rares pays européens à ne pas avoir souhaité adhérer à l'UE. En 1992, le peuple helvétique a également rejeté la proposition d'adhérer à l'Espace économique européen (EEE), qui aurait permis à la Suisse d’accéder au marché unique européen, tout en restant hors de l'UE. Ce grand marché, qui rassemble plus de 500 millions de personnes, garantit la libre circulation des personnes, des biens, des services et des capitaux entre les États membres. Afin d'éviter d'être exclue de ce marché et donc d’être ...

  • Quand on attaque le dessin de presse, c’est la liberté qu’on attaque

    mer., 12 juin 2019 09:47:00 GMT

    Dès le 1er juillet, le «New York Times» ne publiera plus de caricatures. Cette décision fait suite aux vives réactions suscitées par la publication d’une caricature jugée antisémite, qui montre Benjamin Netanyahu dessiné en chien et qui tire en laisse un Donald Trump aveugle et coiffé d’une kippa. Collaborateur régulier du «New York Times», le dessinateur de presse suisse Chappatte réagit. Toute ma vie professionnelle, j’ai été guidé par cette idée: la liberté unique du dessin de presse doit s’accompagner d’un grand sens des responsabilités. Après avoir livré des dessins deux fois par semaine depuis plus de vingt ans dans l’International Herald Tribune d’abord, puis dans le New York Times, et reçu trois prix de l’OPC (Overseas Press Club of America) dans cette catégorie, je pensais que la cause des caricatures politiques était entendue (dans un journal qui leur était notoirement réticent dans le passé). Ça, c’était avant. En avril 2019, une caricature de Netanyahou distribuée ...

  • Le multilatéralisme bousculé par «le doute américain», selon Emmanuel Macron

    mer., 12 juin 2019 12:23:00 GMT

    Dans un entretien accordé mardi à la RTS, Emmanuel Macron a évoqué son combat pour l'Europe, qui a besoin de nouveaux visages et de personnalités fortes. Le président français a regretté que le multilatéralisme soit remis en question par Donald Trump, salué le rôle de la Genève internationale et défendu le Rafale. Évoquant le prochain départ de Jean-Claude Juncker de la Commission européenne, Emmanuel Macron a estimé que le Luxembourgeois a été un bon président, qui a fait des choix courageux et a fait avancer les choses sur plusieurs points. Exprimant ses doutes sur la candidature de l'Allemand Manfred Weber pour le remplacer, le président français a répété sa réserve concernant les «spitzenkandidaten», parce qu'ils ne sont pas connus et n'ont pas fait campagne en Europe. Questionné sur une éventuelle candidature à ce poste d'Angela Merkel, pour qui il a «beaucoup d'amitié», il a dit ne pas vouloir parler à sa place, mais que si elle le voulait, il la soutiendrait. Emmanuel ...

  • La scène artistique locale repense sa collaboration avec Art Basel

    mer., 12 juin 2019 09:35:00 GMT

    Art Basel, la plus grande manifestation d’art contemporain au monde, ouvre ses portes à Bâle pour cinq jours d’expositions, de conférences et d’événements. Mais la scène artistique locale réserve un accueil plutôt mitigé à cette méga-foire, estimant que les intérêts tournent davantage autour de l’argent que de l’art. «L’argent corrompt tout, affirme Nicolas Krupp, galeriste à Bâle. Il y a 10 ans, payer 30 millions de dollars pour une œuvre d’art était absurde. Aujourd’hui, cette somme peut atteindre 300 millions et certains dépensent même 110 millions de dollars pour un Basquiat, c’est insensé.» (Il fait référence à Jean-Michel Basquiat, un artiste américain, 1960-1988). À l’origine, Art Basel était une initiative expérimentale lancée en 1970 par trois galeristes. Durant les vingt premières années, des interventions impromptues d’activistes et des performances d’artistes surprenaient encore les visiteurs en marge de la manifestation. Dans les années 90, la foire s’est transformée ...

  • L’écart de salaire reste énorme dans les grandes entreprises

    mar., 11 juin 2019 13:45:00 GMT

    La différence entre les salaires les plus élevés et les salaires les plus bas dans les grands groupes suisses reste abyssale. La situation est dénoncée par le syndicat Unia, qui vient de publier une étude sur les différences salariales. Dans son étude, le syndicat a analysé les rétributions dans les 36 principales entreprises suisses en 2018. L’écart des salaires, révèle Unia, s’est légèrement réduit, passant d’un rapport de 1 à 137 en 2017 à 1 à 134 l’an dernier. On trouve l’écart le plus important – de 1 à 267 – chez le géant bancaire UBS. Son patron Sergio Ermotti, le dirigeant le mieux payé du pays, a gagné 13,9 millions de francs en 2018, soit légèrement moins que l’année précédente (- 0,6%). En d’autres termes, il gagnait 7700 francs de l’heure. «Deux mois en tant que PDG d’UBS valent jusqu’à 50 ans de travail dans une maison de retraite», commente le syndicat dans son étude. Selon le syndicat, le niveau des salaires versés aux directeurs généraux (181 millions de ...

Découvrir la Suisse

Nidwald

 

Partenaires exclusifs


Partenaires stratégiques

 

Publicité

Revue Suisse: passez à la version en ligneGazzetta Svizzera