A la une - de notre partenaire swissinfo

  • «Après quatre mois en Uruguay, je n’ai pas encore vu un seul cheval»

    sam., 6 juin 2020 09:00:00 GMT

    Le jeune diplomate suisse Jean-Rodolphe Linder est entré en fonction en début d’année à l’ambassade de Montevideo, en Uruguay. Une nouvelle vie qui a été chamboulée par l’arrivée de la pandémie. Son récit. «Je m’appelle Jean-Rodolphe Linder, j’ai 25 ans et je suis employé à l’ambassade de Suisse pour l’Uruguay et le Paraguay. Je viens de Bâle, j’ai étudié à Saint-Gall et travaillé à Zurich avant de déménager ici. Je travaille avec des Uruguayens et des Suisses, nous parlons le français, l’allemand et l’espagnol. Mes parents voulaient me rendre visite le mois dernier, mais le voyage a été annulé en raison de la crise du coronavirus qui a entraîné une fermeture des frontières. D’un point de vue européen, l’Uruguay n’est pas forcément la destination numéro un. Je reste naturellement en contact avec mes amis suisses, surtout maintenant que tout est fermé. Mes relations numériques se sont encore intensifiées: je n’ai perdu personne de vue. La pandémie a totalement modifié mon ...

  • Profilage racial, discriminations: en Suisse, un racisme structurel existe aussi

    ven., 5 juin 2020 13:18:00 GMT

    La situation du racisme en Suisse est, selon les spécialistes, sans commune mesure avec celle observée aux Etats-Unis. Les minorités, en particulier les personnes noires, sont toutefois plus souvent contrôlées par la police et toujours nettement pénalisées sur les marchés de l’emploi et du logement.  L’onde de choc consécutive au décès de George Floyd, Afro-Américain tué par la police lors d’une interpellation à Minneapolis aux États-Unis, s’est propagée jusqu’en Suisse. Lundi, plus d’un millier de personnes ont manifesté contre le racisme à Zurich. Et mardi, les internautes suisses ont été nombreux à prendre part au mouvement planétaire consistant à poster sur les réseaux sociaux des images entièrement noires, accompagnées du hashtag #BlackOutTuesday. Terre d’immigration, les États-Unis peinent pourtant à se débarrasser du racisme qui trouve ses racines dans le passé esclavagiste et ségrégationniste du pays. La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme Michelle Bachelet a ...

  • La Suisse se joint à l’appel pour un cessez-le-feu mondial durant la pandémie

    ven., 5 juin 2020 13:00:00 GMT

    L’appel du secrétaire général des Nations Unies (ONU) en faveur d’un cessez-le-feu mondial pour lutter contre la pandémie a été relayé par la Chambre basse du parlement suisse. Diplomates et organisations non gouvernementales tentent de concrétiser ce vœu sur le terrain, avec l’espoir que le coronavirus pourrait pacifier certaines zones sur le plus long terme. «C’est une opportunité, indique David Harland, directeur exécutif du Centre pour le dialogue humanitaire basé à Genève. Je pense que le secrétaire général de l’ONU a très bien choisi le moment pour lancer cet appel. Car si nous échouons en zone de conflits, des millions de personnes vulnérables risquent d’être infectées, de tomber malades, de mourir et d’exporter le virus dans le reste du monde.» Le Centre pour le dialogue humanitaire s’est spécialisé dans les médiations confidentielles en zones de guerre et affirme travailler activement sur le terrain pour concrétiser l’appel du secrétaire général de l’ONU, António Guterres.

  • Joël Dicker, plébiscité par les lecteurs mais boudé par la critique française

    ven., 5 juin 2020 09:00:00 GMT

    D’écrivain bardé de prix, l’auteur genevois est devenu simple auteur de bestsellers, ce qui est déjà pas mal. Trop populaire, pas assez raffiné pour la critique parisienne? Près de 450’000 exemplaires de «L’Enigme de la chambre 622», le nouveau livre de Joël Dicker, sont disponibles dans les librairies de France. Dans la grande enseigne parisienne Gibert Joseph, l’auteur suisse a droit à trois rayons entiers, bien visibles à l’entrée. Les critiques de l’ouvrage, en revanche, se comptent sur les doigts d’une main ou presque. «Virtuose et addictif» selon Le Parisien, «bien décevant» d’après Ouest-France, le livre est absent des grandes écuries de la critique parisienne que sont Le Monde, Télérama ou Libération. Les chaînes de radio et de télévision s’arrachent l’auteur super-populaire qu’est Joël Dicker, mais la critique le boude. Comme s’il était passé du statut d’écrivain à celui de phénomène commercial. >> Joël Dicker parle de son nouveau livre au micro du présentateur ...

  • Coronavirus: la situation en Suisse

    ven., 5 juin 2020 14:07:00 GMT

    La Suisse rouvrira le 15 juin ses frontières avec tous les pays de l'Union européenne, l'AELE et le Royaume-Uni. Cette annonce du Conseil fédéral intervient à la veille d'une étape cruciale dans le processus de déconfinement en Suisse.  Les derniers développements: L'économie suisse s'est contractée de 2,6% au premier trimestre 2020Le nombre de nouveaux cas journaliers continue de se stabiliser sous la barre des 20Dès le 6 juin: les rassemblements jusqu'à 300 personnes sont autorisés et toutes les infrastructures peuvent rouvrir: campings, zoos, théâtres, piscines, etc.Dès le 15 juin: les frontières rouvrent avec tous les Etats membres de l'UE et le Royaume-Uni Quelles sont les prochaines étapes vers un déconfinement total? L'ombre du coronavirus plane durant trois semaines sur les parlementaires. Les élus siègent à nouveau dans les halles de Bernexpo, mieux adaptées pour respecter les règles de distance et d'hygiène imposées par le coronavirus. Les Chambres devront mettre ...

  • «De nombreux Italiens âgés ont encore le cœur blessé»

    jeu., 4 juin 2020 11:00:00 GMT

    Il y a 50 ans en Suisse, alors que seuls les hommes pouvaient voter, les citoyens ont rejeté une initiative qui aurait conduit au renvoi de centaines de milliers d’Italiens. La campagne précédant ce scrutin a laissé des blessures profondes. Des Italiens et des secondos se souviennent du climat qui régnait à l’époque de l’initiative Schwarzenbach.​​​​​​​ «Pour nous, ça a été une période noire», se rappelle Giovanna Remo, une femme de 78 ans qui vit aujourd’hui encore dans le village où elle habitait il y a cinquante ans: Fislisbach, en Argovie. Au cours des années 1960, les Suissesses et les Suisses avaient lentement commencé de s’ouvrir à la population italienne. «Puis l’intitiative Schwarzenbach est arrivée et a tout détruit.» Même les enfants étaient contaminés par le racisme ambiant. «Savez-vous combien de bonbons j’ai donné aux gamins du quartier pour que les miens puissent jouer avec eux?» Le fossé ne s’est pas refermé au soir du dimanche de votation et a mis du temps à ...

  • Il y a 50 ans, le premier «non» aux initiatives Schwarzenbach

    jeu., 4 juin 2020 11:00:00 GMT

    Le 7 juin 1970, les Suisses étaient appelés à se prononcer sur une initiative populaire demandant que la part des étrangers soit limitée à 10% de la population. L'initiative - communément appelée initiative Schwarzenbach, du nom de son promoteur - a été rejetée par 54% des votants et une majorité de cantons. James Schwarzenbach (1911-1994) était le fils d'un fabricant de textiles. Il a grandi dans une famille de la grande bourgeoisie zurichoise et a été éduqué par un percepteur. Il a obtenu sa maturité dans un collège d’Engadine et son doctorat en Histoire à l’Université de Fribourg. Propriétaire d'une maison d'édition à orientation catholique, doctrine à laquelle il s'était converti pendant ses études, il est élu au Conseil national (Chambre basse) en 1967, sur la liste de l’Action nationale contre l’emprise étrangère du peuple et de la patrie. Il s'est fait connaître, ainsi que le parti (conservateur et isolationniste, aujourd'hui connu sous le nom de Démocrates suisses), ...

  • Comment la démocratie directe absorbe la peur des étrangers

    jeu., 4 juin 2020 11:00:00 GMT

    Les étrangers sont un thème récurrent en Suisse depuis plus d'un demi-siècle. Ces 75 dernières années, 42 initiatives ou référendums populaires ont été déposés sur cette question. L'initiative de limitation de l'UDC, sur laquelle le peuple suisse se prononcera le 27 septembre, sera le 43e objet portant sur cette question. Pourquoi les Suisses ont-ils donc peur des étrangers? «Dans le village de mon grand-père, tout le monde se serrait les coudes et s'entraidait. Mais le dimanche, les hommes retrouvaient ceux du village voisin et se battaient.» Marc Bühlmann sourit. Le professeur de sciences politiques de l'Université de Berne aime à donner cet exemple lorsqu'on lui demande pourquoi la Suisse débat sans cesse de questions de territorialité. Selon lui, «les histoires du genre ‘nous sommes solidaires et nous nous défendons contre les attaques extérieures’ sont parmi les récits les plus puissants de l’humanité». L’initiative de limitation Le 27 septembre 2020, la Suisse votera ...

  • Condamnée à une peine de prison sans avoir été entendue

    jeu., 4 juin 2020 09:00:00 GMT

    Une femme a été condamnée à une peine de prison par ordonnance pénale dans le canton de Bâle-Ville. Comme elle ne parle que le français, elle n’a pas compris le document rédigé en allemand et a laissé passer le délai pour faire opposition. Ce cas illustre bien les failles du système suisse de condamnation par ordonnance pénale. Les Ministères publics suisses ont la compétence de prononcer des peines de prison jusqu’à six mois ainsi que des amendes. Le jugement est délivré par écrit et sans motivation. Entre 90 % et 98 % des affaires pénales sont réglées ainsi, sans audition et sans procès. Ce système est entré en vigueur en 2011 avec le nouveau code de procédure pénale, qui visait à harmoniser les pratiques au niveau suisse. Il a été l’objet de nombreuses critiques lors de l’élaboration du projet, car il étend les compétences du Ministère public en lui donnant la possibilité de rendre des jugements sans avoir à passer par un juge. Toutefois, lors du vote au parlement, une ...

  • La Poste relance son système d’e-voting et s’attire les foudres

    mer., 3 juin 2020 14:19:00 GMT

    Priorité des Suisses de l'étranger, le vote en ligne est actuellement au cœur de la controverse. Au centre des critiques: la Poste Suisse, qui a repris le système de vote électronique de l'entreprise espagnole Scytl. Cette dernière est en faillite. La transaction, dont le montant est resté confidentiel, a été dévoilée le 17 mai par le journal alémanique SonntagsBlick. L’hebdomadaire dominical avait demandé des éclaircissements à La Poste à propos de l’ouverture d’une procédure de faillite par Scytl. La Poste a décidé, à la fin de l'été 2019, de poursuivre seule le développement du système de vote électronique qu'elle avait précédemment proposé en collaboration avec Scytl, a indiqué dans une réponse écrite à swissinfo.ch le porte-parole du géant jaune Oliver Flüeler. «Après plusieurs mois de négociations», elle a acquis les droits sur le code source, précise-t-il. L'objectif est de proposer d’ici 2021 un système «répondant aux besoins de la Confédération et prêt à être utilisé ...

  • Le coronavirus complique la vie des Suisses qui veulent émigrer

    mer., 3 juin 2020 12:30:00 GMT

    Jasmin Vögtli devrait être une Suisse de l'étranger depuis deux mois déjà. Mais le coronavirus l'a empêchée d'émigrer en mars. Ses deux valises pleines, elle attend maintenant de pouvoir partir. Les Suisses émigrent volontiers. En 2019, 770'900 citoyens suisses vivaient à l'étranger, soit 10'700 de plus que l'année précédente. Ces chiffres soulignent la tendance de ces dernières années: de plus en plus de personnes possédant un passeport rouge décident de vivre en dehors de la Suisse. Retrouvez quotidiennement sur notre application 📱SWI plus📱 un résumé de l'actu et échangez entre vous et avec nous sur notre forum. 👉 Android 👉 iPhone Puis le coronavirus est arrivé, et il a mis un frein à de nombreux projets de départ. Cela a été le cas pour Jasmin Vögtli et sa sœur, qui pensaient émigrer ensemble à Tenerife. Elles auraient dû décoller le 27 mars. Elles ont démissionné, rendu leur appartement, et leurs meubles et autres affaires étaient en route pour les îles Canaries.

  • Menace sur la société civile de la Genève internationale

    mer., 3 juin 2020 10:17:00 GMT

    L'impact immédiat de la pandémie sur les organisations non gouvernementales basées à Genève a été restreint, révèle une enquête. Mais les organisations non gouvernementales (ONG) sont inquiètes pour leur financement à venir. Quelque 79% des ONG ont été contraintes de réduire leurs activités en raison de la pandémie, révèle un sondage publié jeudi dernier. Un quart d’entre elles a réduit ses effectifs, mais par rapport à d'autres secteurs de l'économie, les ONG «semblent avoir été relativement épargnées à court terme», ont déclaré les auteurs, qualifiant l'impact de «modéré, mais bien réel». Plus de la moitié (54%) des 125 ONG qui ont répondu au sondage - sur les 450 opérant dans la Genève internationale - ont déclaré que l’impact global avait été «modéré», tandis que 44% l’ont décrit comme «grave». Un quart des organisations sondées a déclaré avoir été contraint de licencier du personnel, tandis qu'un autre quart a déclaré qu'il le ferait au cours des six prochains mois. ...

  • Y aura-t-il un «happy end» pour les cinémas suisses?

    mer., 3 juin 2020 06:25:00 GMT

    Alors que les cinémas pourront rouvrir à partir du 6 juin, les exploitants se demandent s'ils devraient le faire tout de suite, mais aussi quels films projeter et si les spectateurs seront au rendez-vous. Une propriétaire de cinémas en Suisse décrit le drame psychologique auquel l'industrie est confrontée depuis le 16 mars, date à laquelle tous les cinémas et théâtres ont reçu l'ordre de fermer. «Je pense qu'à ce moment-là, nous avons tous été soulagés. Les jours avant le semi-confinement avaient été très difficiles à cause de l'incertitude», raconte Edna Epelbaum, présidente de l'Association cinématographique suisse, en référence à la décision du gouvernement de décréter l'état de «situation extraordinaire» et de fermer le pays pour tenter de contenir la Covid-19. «Chaque canton décidait pour lui-même, ce qui rendait la tâche très difficile pour notre industrie, où nous sommes tous dépendants des sorties nationales et internationales. Ainsi, le dimanche soir [15 mars], la moitié ...

  • Feu vert du parlement pour tester la distribution de cannabis

    mar., 2 juin 2020 16:57:00 GMT

    Des études scientifiques de remise de cannabis à des fins récréatives devraient pouvoir être menées en Suisse. La Chambre basse du parlement autorise des essais pilotes destinés aux individus de plus de 18 ans qui sont déjà consommateurs. Plus vert et plus féminin, le nouveau parlement suisse élu en octobre dernier semble plus progressiste, en tout cas en matière de drogues. Alors que la commission de la santé de la précédente législature avait refusé d’entrer en matière, la Chambre basse vient d’accepter une modification de la loi sur les stupéfiants afin de permettre des études scientifiques sur la distribution de cannabis à des fins récréatives. Ces essais pilotes seront limités dans le temps et ne concerneront que des personnes de plus de 18 ans qui consomment déjà cette substance. «La Suisse fait figure de pionnière avec sa stratégie des quatre piliers en matière de drogue, mais cette politique n’a plus avancé depuis de nombreuses années car le parlement a freiné toute ...

  • Jean Liermier: «Une salle aux deux tiers vides altère la nature du spectacle»

    mar., 2 juin 2020 14:30:00 GMT

    Les arts scéniques pourront-ils enfin sortir des coulisses après trois mois de confinement dû à la pandémie? Oui, car l’assouplissement des mesures sanitaires le permet désormais. Néanmoins, la profession rencontre bon nombre de difficultés qui mettent en danger la prochaine saison artistique. Entretien avec Jean Liermier, président de la Fédération romande des arts de la scène.  Le gouvernement suisse autorise désormais la réouverture des salles de spectacle à partir du 6 juin. Bonne nouvelle pour le secteur le plus touché de la culture, mais à prendre néanmoins avec des pincettes tant cette réouverture s’annonce difficile en raison de certaines restrictions sanitaires qui demeurent en vigueur.  À celles-ci s’ajoutent les interrogations inquiètes de la profession quant à la situation financière des institutions scéniques, jugées très précaire. Le point avec Jean Liermier, directeur du Théâtre de Carouge (Genève) et président de la Fédération romande des arts de la scène (FRAS), ...

  • «En Suisse, on ne montre pas qu’on est en difficulté financière»

    mar., 2 juin 2020 12:14:00 GMT

    Un couple suisse organise des actions d’entraide sur Facebook pour des personnes qui vivent au seuil de la pauvreté. Ils offrent des habits, invitent des familles au zoo ou vont avec elles acheter à manger. Ce genre d’aide directe est bien accepté en Suisse alémanique. Tout a commencé par l’amour. Après s’être elle-même sortie des dettes, Fabienne a voulu fonder en 2017 un groupe d’entraide pour les endettés. Elle a donc écrit à Alessandro Menna, administrateur du groupe «Vivre au minimum vital» sur Facebook. Il a aimé l’idée de fonder un groupe d’entraide et les deux se sont rencontrés plusieurs fois pour échanger. «Et nous avons remarqué que nous nous plaisions bien», raconte Fabienne en riant. Alessandro et elle sont désormais mariés. Et ils ont élargi leur engagement, en fondant l’association Siidefade, qui vise à offrir un soutien direct et durable aux personnes touchées par la pauvreté. Fabienne raconte que durant la période où elle était endettée, elle réagissait ...

  • «Les débuts en Équateur ont été difficiles»

    mar., 2 juin 2020 08:59:00 GMT

    La Bâloise Heidi Burri a fondé un nouveau foyer il y a 30 ans en Équateur. Sa propriété près de la capitale Quito est devenue le paradis de toute sa famille. Visite des lieux. Cette maison moderne et ensoleillée avec une terrasse sur laquelle Heidi Burri fait ses exercices de yoga n’a rien de suisse. Mais si on y regarde de plus près, on remarque quelques objets typiquement helvétiques: une ancienne assiette à fruits désormais remplie de bananes, un pot à lait ébréché et des napperons en dentelle crochetés par la grand-mère de Heidi Burri. Sur le plateau équatorien, à une demi-heure du centre de la capitale Quito, la Bâloise nous accueille pieds nus et de bonne humeur à l’entrée de sa vaste propriété qu’elle partage avec ses deux enfants, son gendre et ses trois petits-enfants. Heidi Burri a maintenant 69 ans et a travaillé jusqu’à ses 40 ans en tant qu’enseignante et pédagogue curative à Bâle. En 1991, elle déménage en Équateur avec son compagnon et ses deux enfants de 5 et 9 ans.

  • Delhi-Genève, le retour d’un écrivain confiné

    lun., 1 juin 2020 15:04:00 GMT

    Parti de Suisse avec sa famille en septembre dernier, l’auteur vaudois Blaise Hofmann a été contraint de quitter précipitamment l’Inde en mars. Le coronavirus a écourté son long périple en Asie, qui a duré 6 mois. Derniers moments avant la rentrée au pays natal.   Samedi 21 mars 2020, veille d’un confinement monumental: 1,3 milliards d’Indiens s’apprêtent à vivre pour quelque temps une réclusion bien stricte, en raison de la pandémie de Covid-19.  A Delhi, une famille suisse attend dans un hôtel le retour imminent au pays. La mère chante à ses deux petites filles une chanson de Pierre Perret, qui en dit long sur le besoin de liberté: «Ouvrez la cage aux oiseaux/Regardez-les s’envoler c’est beau». Le ciel indien va se fermer dans quelques heures; vite quitter ces latitudes attachantes, devenues d’un coup une prison insupportable. La route vers l’aéroport de Delhi est préoccupante. Décollera, décollera pas? Le père, lui, s’interroge. Son questionnement, ses impressions du ...

  • Comment réinventer notre alimentation

    lun., 1 juin 2020 09:00:00 GMT

    Nous sommes de plus en plus attentifs à ce que nous mangeons, en veillant à cocher les bonnes cases en matière de santé, d’éthique et d’environnement. La Suisse s’avère être un terrain propice pour changer de mode alimentaire, que ce soit grâce à un substitut de viande à base de protéines de pois ou à une laitue cultivée sans terre ni pesticides. Clare O’Dea s’est plongée dans le monde de la nourriture alternative. Il faut goûter certaines des innovations récentes pour y croire. Par exemple, le substitut de poulet produit par la jeune équipe de Planted AG à Zurich, une spin-off de l’École polytechnique fédérale (ETH). Avant de rencontrer les co-fondateurs Pascal Bieri et Lukas Böni, je suis allée dans un café de Zurich pour essayer leur produit. J’ai mangé du poulet fabriqué à partir de plantes dans un mélange de salade avec du chou, de la carotte, du concombre, des edamames et des cacahuètes. Verdict: l’aspect, la sensation et le goût ressemblent au poulet, même lorsqu’il est ...

  • Une chanson fait le tour du monde

    dim., 31 mai 2020 09:00:00 GMT

    La voix de Joseph Schmidt a ému des millions de personnes. Ce ténor est mort en 1942 après avoir fui le régime nazi et s’être réfugié dans l’Oberland zurichois. Le destin de ce chanteur juif est très émouvant. Sa tombe noire dans le cimetière juif de Friesenberg à Zurich porte le numéro 2331 ainsi que l’inscription «Ein Stern fällt...» («Une étoile tombe...»). Et en-dessous: Joseph Schmidt. Kammersänger. 1904-1942. C’est la tombe d’un réfugié juif dont la vie finit tragiquement en Suisse libre durant la Seconde Guerre mondiale. Depuis sa jeunesse, Alfred A. Fassbind étudie le destin de Joseph Schmidt. Ce Zurichois a écrit la biographie du célèbre ténor allemand, mettant en lumière les événements majeurs de sa vie. Joseph Schmidt naît le 4 mars 1904 à Davideni, près de Tchernivtsi. Cette région au passé mouvementé a d’abord appartenu à l’Autriche-Hongrie, puis quelque temps à la Roumanie, et enfin à l’Ukraine. Tchernivtsi abrite alors un mélange hétérogène de personnes de cultures ...

  • Un Palais sans Nations pour cause de pandémie

    sam., 30 mai 2020 09:00:00 GMT

    Vidé de ses occupants depuis la mi-mars, le Palais des Nations a pris des airs de vaisseau fantôme durant la phase confinée de la lutte contre le Sars-CoV-2. Photographe basé au Palais, Mark Henley a parcouru ses kilomètres de couloirs pour capter l’atmosphère qui imprègne le siège genevois des Nations unies. Deuxième siège en importance des Nations Unies, le Palais des Nations bourdonne habituellement des allées et venues de ses 1500 fonctionnaires et des 200’000 délégués venus du monde entier pour participer chaque année à quelque 2500 conférences et réunions internationales à Genève. Mais en ce vendredi 13 mars 2020, la principale session du Conseil des droits de l’homme suspendait ses travaux. Depuis lors, cet auguste bâtiment de 853’000 mètres cubes a perdu la plupart de ses occupants, déserté précipitamment, comme à l’annonce d’une catastrophe imminente. Comme à la fin des années 1930 quand la Ligue des Nations avait abandonné ce même Palais au déclenchement de la Secpmde ...

  • Il y a 30 ans, le premier engagement onusien d’observateurs militaires suisses

    ven., 29 mai 2020 14:00:00 GMT

    En 1990, la Suisse envoyait pour la première fois des observateurs militaires pour une mission de paix des Nations unies. Dans un petit pays neutre comme la Suisse, de telles missions ont suscité de vifs débats et même une votation populaire. Rétrospective au travers de quelques dates clefs. De quoi s’agit-il? Il y a 30 ans, la Suisse envoyait donc pour la première fois des observateurs militaires participer à une mission de paix de l’ONU. De nos jours, on dénombre 27 observateurs et officiers de liaison ou d’état-major suisses dans les régions suivantes: Proche-Orient (13), République démocratique du Congo (2), Soudan du Sud (1), Mali (6), Cachemire (3) et Sahara occidental (2). Les soldats suisses qui participent à ces missions ne sont pas armés. Les observateurs et les officiers de liaison ont pour mission de surveiller l’application des accords de cessez-le-feu et de favoriser la communication entre les diverses parties en présence. Les officiers d’état-major sont employés ...

  • La lutte pour les droits sur les traitements de la Covid-19 met la Suisse en position délicate

    ven., 29 mai 2020 13:00:00 GMT

    Quand il s’agit de financer et de récompenser l’innovation médicale, la Suisse est coincée entre pratiques établies et solidarité globale. L’économie helvétique et le profil du pays qui se proclame puissance innovatrice doivent beaucoup aux droits et aux rentes attachés aux brevets. La Suisse détient le record européen du nombre de brevets par habitant et se classe très bien quant à la qualité de ces brevets, dont une bonne part sont du domaine biomédical. Dans ce contexte, les récents appels des défenseurs de la santé mondiale et de certains gouvernements pour assouplir la protection par les brevets pendant la crise du coronavirus afin de rendre les futurs médicaments et vaccins largement disponibles ont causé un certain malaise en Suisse. Alors que de plus en plus de pays demandent un régime des brevets plus souple pour ce qui touche à la Covid-19, la Suisse se retrouve ballottée entre l’industrie d’un côté et la solidarité globale de l’autre. Lors de la récente Assemblée ...

  • Christian Schmid: «Une ville est exigeante, sinon ce n’est pas une ville»

    ven., 29 mai 2020 11:04:00 GMT

    Il y a 40 ans, une révolte de la jeunesse éclata à Zurich. Les manifestants demandaient plus d’espace pour la culture. Comment ce soulèvement a-t-il changé la ville? Entretien avec l’urbaniste et sociologue Christian Schmid sur la révolte des années 1980 et son héritage. swissinfo.ch: Fin mai 1980, des émeutes ont éclaté à Zurich. Contre quoi étaient-elles dirigées?   Christian Schmid: Dans les années 1970, la culture des jeunes et les lieux alternatifs de Zurich étaient systématiquement réprimés. La police avait fermé une série de restaurants et de lieux de rencontre, arguant que des drogues illégales y étaient consommées. En outre, il n'y avait pratiquement plus de salles non commerciales pour tous les groupes qui répétaient dans des caves. En 1977, le peuple zurichois avait accepté dans les urnes de transformer le site d’une ancienne fabrique de briques rouges, la «Rote Fabrik», en un centre culturel alternatif. Cependant, la ville de Zurich n’appliquait pas cette ...

  • Le «pari perdu» de la chloroquine pour vaincre le coronavirus

    mar., 2 juin 2020 09:04:00 GMT

    Vendue par le professeur français Didier Raoult comme le remède miracle contre la Covid-19, la chloroquine est tombée en disgrâce à la suite de la publication de résultats décevants. Les hôpitaux suisses, où les prescriptions de la molécule étaient devenues fréquentes, ont révisé leur pratique, mais estiment ne pas avoir commis d’erreur.  La Suisse n’a pas son défenseur de la chloroquine, à l’image de Didier Raoult en France. Le controversé et excentrique professeur français a rendu la molécule célèbre, en la vendant comme le remède miracle contre la Covid-19. En se faisant l’apôtre de ce médicament et en affirmant qu’il le prenait lui-même quotidiennement, le président américain Donald Trump a également alimenté un débat hautement émotionnel. Depuis la publication d’une vaste étude dans la prestigieuse revue médicale «The Lancet» le 22 mai, le mythe s’est sérieusement fissuré: elle suggère que ni la chloroquine ni son dérivé l’hydroxychloroquine «ne bénéficient aux patients ...

  • Corruption à la FIFA: 25 procédures pénales et un procureur sur la sellette

    jeu., 28 mai 2020 14:45:00 GMT

    Une procédure de révocation est ouverte à l’encontre du procureur général de la Confédération, Michael Lauber, en raison de ses rencontres secrètes avec le président de la Fédération internationale de football (FIFA). Le Ministère public enquête sur de nombreuses affaires de corruption en lien avec la FIFA. Bilan de ces investigations. Le début de l’histoire Le volet suisse des enquêtes sur la FIFA démarre par une action retentissante relayée dans le monde entier: le 27 mai 2015, la police fait une descente à l’Hôtel Baur au Lac à Zurich et arrête sept fonctionnaires de la FIFA et d’organisations affiliées. La justice suisse agit sur requête des autorités américaines, qui soupçonne ces individus d’avoir accepté des pots-de-vin et des commissions depuis les années 1990. Le Ministère public de la Confédération a aussi ouvert sa propre procédure pénale le 10 mars 2015 pour gestion déloyale et blanchiment d’argent. Il soupçonne des irrégularités lors des attributions des Coupes ...

  • 20 millions de prêts en un clic et (presque) aucune escroquerie

    jeu., 28 mai 2020 11:40:00 GMT

    Moins de 0,1% des près de 125'000 demandes de crédit pour les entreprises sont des escroqueries possibles. Ceci dans une Suisse où les entreprises obtiennent jusqu’à 20 millions de francs avec une demande à remplir en ligne en moins d’un quart d’heure. Mais si pour le Secrétariat d’État à l’économie un tel résultat est encourageant, pour la justice, cela ne représente que la pointe de l’iceberg. Sans liquidités en caisse, une entreprise court à la faillite. Les quelque 590'000 petites et moyennes entreprises (PME) de Suisse, qui fournissent 4,5 millions d’emplois, en sont parfaitement conscientes. Parmi elles, environ 530’000 sont des microentreprises composées d’une à neuf personnes: l’épine dorsale de l’économie suisse. Afin d’éviter des faillites en série et de maintenir la stabilité économique du pays, une priorité du gouvernement fédéral, une action urgente et rapide était nécessaire. Il y a exactement deux mois, le Conseil fédéral a présenté un vaste paquet de mesures ...

  • «Je questionne sans arrêt, mais je ne connais pas la vérité»

    jeu., 28 mai 2020 08:50:00 GMT

    Notre rédacteur Peter Siegenthaler prend sa retraite à fin mai. Nous lui avons posé exactement les mêmes questions qu’il a posées à ses interlocuteurs au fil des années. Peter Siegenthaler, vous avez travaillé dans le journalisme suisse pendant 36 ans, dont 13 à swissinfo.ch. Nous vous posons maintenant quelques questions que vous devez bien connaître, vu qu’en d’autres occasions vous les avez posées à d’autres gens. Après tout, vous avez beaucoup donné au journalisme critique durant toutes ces années. swissinfo.ch: Une jeune fille de 16 ans a réussi à forcer les politiciens à agir. N’est-ce pas un peu frustrant pour vous? Peter Siegenthaler: Vous parlez de Greta Thunberg. J’avais posé cette question à un politicien vert. Quant à moi, non, ça ne me frustre pas. Ça me réjouit. Il s’agit de la jeune génération, de l’avenir de ma fille et de ma petite-fille. Il est bien que les jeunes se mettent d’accord sur le fait qu’il faut faire quelque chose pour le climat. Est-ce que vous ...

  • Un photographe suisse capture la nature changeante des frontières

    mer., 27 mai 2020 12:22:00 GMT

    Vivant dans un petit pays entouré d'autres États, les frontières font partie de la vie quotidienne de nombreux Suisses et sont devenues un point névralgique lorsqu'elles ont fermé à cause de la pandémie de coronavirus. Le photographe suisse Roger Eberhard a capturé des images des frontières dans le cadre d'un projet qui a duré plus de trois ans, et dont l'aboutissement est un livre qui s'avère aujourd'hui particulièrement pertinent. L'artiste et éditeur zurichois a déclaré qu'il voulait faire un livre sur les frontières pour montrer «un puzzle cartographique tangible et en constante évolution de notre monde». Roger Eberhard considère les frontières des pays comme «fluides» et liées à la politique, illustrant son propos par la fluctuation du nombre de pays dans le monde depuis les années 1960. Les interdictions d'entrée, les murs et la migration de masse sont régulièrement à l'ordre du jour de l'actualité mondiale. Roger Eberhard a voulu que sa photographie renforce «le caractère ...

  • Le filet social de la Suisse doit combler ses trous

    mer., 27 mai 2020 10:03:00 GMT

    Les queues interminables de personnes à la recherche d’une aide alimentaire d’urgence font tâche dans la prospère Genève. Engagés dans l’inclusion de ces travailleurs de l’ombre, des citoyens demandent des mesures pérennes, au-delà des gestes de charité. Pour de nombreux observateurs étrangers, le droit à l'alimentation semblait assuré en Suisse. La presse internationale a donc évoqué avec une relative stupéfaction la distribution d’aide alimentaire par les collectivités publiques, les ONG et les associations au centre sportif des Vernets. Les auteurs Gabriel Barta, membre du comité du Basic Income Earth Network et trésorier du Collectif de soutien aux sans-papiers, PS Emmanuel Deonna, Député au Grand Conseil genevois, PS Wahba Ghaly, Conseiller Municipal, Vernier, PS Jean-Marie Mellana, Collaborateur à l'Association Trialogue, PS Depuis bientôt un mois, cette distribution ne cesse de prendre de l’ampleur. Dans la capitale internationale des droits humains, deuxième ville ...

  • La communication des autorités suisses durant la pandémie reçoit une bonne note

    mer., 27 mai 2020 05:57:00 GMT

    Des nombreuses interventions des conseillers fédéraux dans les journaux télévisés du soir aux affiches rouges et roses sur les places publiques, les autorités suisses ont travaillé dur pour gérer et contrôler la communication durant la pandémie de coronavirus. Mais cette communication efficace a-t-elle contribué à aplanir la courbe? «Il faut agir aussi vite que possible, mais aussi lentement que nécessaire», a déclaré le ministre de la santé Alain Berset en avril en présentant la stratégie de déconfinement du Conseil fédéral. Et ce n’est pas un hasard si cette formule a non seulement été largement reprise par les journaux, mais aussi sur un t-shirt vendu pour récolter des fonds en faveur des victimes du Covid-19. Ce message constitue un exemple parfait du ton clair, mesuré et sérieux adopté par les autorités pour s’adresser à la population depuis le début de l’épidémie. «Il a été bien reçu dans l’ensemble du pays», dit Regula Hänggli Fricker, professeure au Département des ...

  • Crèches moins chères et emplois flexibles inciteraient les femmes à augmenter leur temps de travail

    mar., 26 mai 2020 14:45:00 GMT

    La Suisse est l’un des pays d’Europe où la part de femmes travaillant à temps partiel est la plus élevée. Une étude parue récemment montre que ce n’est pas toujours par choix, et que beaucoup d’entre elles aimeraient augmenter leur taux d’activité si les conditions étaient réunies. Les mères qui travaillent en Suisse sont-elles satisfaites de leur situation? Pour répondre à cette question, la faîtière des organisations familiales Pro Familia a mené en mars une enquête auprès d’un échantillon de 500 femmes actives, mamans d’un ou plusieurs enfants. Les résultats ont été publiés dimanche. L’étude illustre d’abord combien diminuer son temps de travail est presque la norme pour une femme à l’arrivée d’un bébé. Plus des trois quarts des personnes interrogées indiquent avoir réduit leur taux d’activité en raison de leur maternité. A l’échelle du pays, le schéma de la mère qui travaille mais à temps partiel est le plus répandu et concerne plus de six familles sur dix, selon les ...

  • La pharma moins mobilisée sur la Covid-19 que le secteur public

    mar., 26 mai 2020 13:43:00 GMT

    L'industrie pharmaceutique est souvent présentée comme le fer de lance pour trouver un remède à la pandémie. Pourtant, côté traitement, le poids de la recherche est largement supporté par d'autres institutions, majoritairement publiques. Gilead et son Remdesivir, Sanofi ou Novartis et la controversée Hydroxychloroquine, Roche et son Actemra: depuis le début de la crise du coronavirus, ces grands noms de la pharma sont apparus comme source possible de traitement, avant que la plupart des espoirs qu'ils portaient ne soient douchés. Aujourd’hui, un traitement totalement efficace reste à trouver. Si l'industrie semble avoir focalisé les espoirs, une analyse de la RTS sur les études ciblant le virus montre que ce n’est pas du côté de la pharma que les plus gros efforts sont menés pour trouver un médicament. Effort limité de l'industrie Depuis le début de la crise, 421 essais cliniques de phases 2 et 3 sur des médicaments ont été recensés par l'OMS et les autorités américaines ...

  • Un logiciel suisse déleste les commandes de leurs coûts inutiles

    mar., 26 mai 2020 10:39:00 GMT

    Les entreprises dont les coûts de commandes et d’inventaire explosent peuvent les rationaliser grâce à un logiciel créé par une start-up à Lausanne. Ou quand l’intelligence artificielle aide à déterminer à quel moment passer des commandes et en quelles quantités. La start-up GenLots veut faire profiter les entreprises suisses et internationales d’un logiciel capable de générer, selon elle, des économies substantielles en rentabilisant les commandes de marchandises. Une multinationale comme le laboratoire pharmaceutique Merck GKaA (anciennement Merck-Serono) ne s’y est pas trompé. «C’est le premier client à nous avoir fait confiance», explique Matthieu Dumont, porte-parole de cette jeune société basée sur le parc d’innovation de l’École Polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Avec une petite dizaine de collaborateurs, elle souhaite convaincre quelque 400 entreprises du secteur industriel de l’importance de cette démarche innovative. Leur travail: évaluer les coûts de transit ...

  • Le prince du Liechtenstein et l’OVNI disparu en direction de la Suisse

    mar., 26 mai 2020 07:51:00 GMT

    Le prince Hans-Adam II, chef de l’État du Liechtenstein, a cru pendant des décennies que des extraterrestres visitaient la Terre. Les journaux intimes de l’astrophysicien Jacques Vallée donnent un aperçu d’une famille princière où les observations d’OVNI et de sombres théories du complot étaient des sujets de discussion fréquents à table. Les aliens existent-ils? Et visitent-ils la Terre? La vieille question – «Sommes-nous seuls?» – occupe de nombreuses personnes, y compris des chefs d’État et des chefs d’entreprise. La question des OVNIS a même connu un regain d’intérêt ces dernières années, notamment en raison d’articles du New York Times à propos d’un programme secret de recherche sur les OVNIS du Pentagone. L’intérêt des médias sur les personnalités en vue qui s’intéressent de près au phénomène: par exemple l’ancien musicien américain Tom DeLonge, qui enquête sur des épaves présumées d’OVNI avec son To The Stars Academy, ou l’entrepreneur spatial et partenaire de la NASA ...

  • Le coronavirus contribue au retour du vélo

    lun., 25 mai 2020 14:45:00 GMT

    La pandémie a un impact considérable sur la mobilité en Suisse. Alors que l’utilisation des transports publics s’est effondrée, le vélo a le vent en poupe. Les conditions-cadre joueront un rôle déterminant pour que son retour se confirme au terme de la crise. Propriétaire d’un magasin de vélos dans l’agglomération bernoise depuis près de 40 ans, Ernst Leuthold n’a jamais vu ça: «C’est impressionnant de voir combien il y a dans ce village de personnes qui n’étaient plus montées sur un vélo depuis des années et en éprouvent soudain le besoin, dit-il. Cela fait plaisir! Certains clients nous sont reconnaissants de remettre en état les vieux vélos qu’ils n’avaient plus sorti de la cave depuis une éternité.» Ses deux collaborateurs et lui travaillent au maximum de leurs capacités pour assurer les réparations. En raison du risque de contagion, le magasin est resté fermé pendant huit semaines et les ventes de cycles et d’accessoires, limitées à internet, ont fortement reculé. «Mais ...

  • Covid-19: Contrat de confiance en jeu sur les campus suisses

    lun., 25 mai 2020 11:25:00 GMT

    En raison de la crise du coronavirus, enseignant-es, doctorant-es et chercheurs-ses attendent une prolongation de leurs contrats à durée limitée. Une réalité pour huit universitaires sur dix qui illustre la précarité dans le monde académique helvétique. Le déconfinement prend des allures de bataille bureaucratique à l’Université de Lausanne (UNIL). Professeurs, doctorants et chercheurs se font du mouron à propos de la prolongation de leurs contrats à durée limitée. Lancée le 13 mai, une pétition égratigne la sortie de la crise pilotée par la direction et jugée «problématique» par les pétitionnaires. Il est demandé aux assistants et doctorants, dont les contrats sont à durée déterminée, de remplir un formulaire détaillé et d’apporter des preuves que leur travail a bel et bien été perturbé par le confinement entre mi-mars et mi-mai. Les personnes dont les contrats arrivent à échéance à fin mai ont trois jours pour rendre ces formulaires. «La direction voudrait témoigner de sa ...

  • Nous avons tout intérêt à en savoir plus sur le blé, et vite

    lun., 25 mai 2020 08:54:00 GMT

    La recherche investit dans le développement de variétés de blé plus résistantes. De quoi nous rapprocher d’un monde sans faim ni malnutrition. En Suisse, des chercheurs y vont de leur petite graine en proposant une empreinte génétique qui permet de prévoir rendements et résistance. Nara, Baretta et Montalbano figurent sur la liste des cinquante-sept variétés de blé développées en Suisse pour le marché national et international. Chaque nouvelle apparition sur ce catalogue représente entre dix et quinze ans de travail pour les spécialistes suisses de la sélection végétale. Mais les nouvelles méthodes high-tech pourraient bien raccourcir ce processus de plusieurs années. Une évolution réjouissante, car le temps presse. Avec le riz et le maïs, le blé reste l’une des trois grandes cultures fournissant plus de la moitié des calories consommées dans le monde. Or, ces céréales sont menacées par les maladies, les parasites et autres mauvaises conditions météo — le tout renforcé par ...

  • Mettre les compétences de la Cinquième Suisse au service du climat

    dim., 24 mai 2020 09:00:00 GMT

    Les Suisses sont généralement assez sensibles à la cause de la défense de l’environnement et prompts à s’engager. Dès lors, pourquoi ne pas collecter leurs expériences pour les diffuser à une large échelle. C’est l’idée de Daniel Plumet, membre du Conseil des Suisses de l’étranger. La pollution, Daniel Plumet, il connaît. Plus particulièrement celle de l’air. Ce retraité franco-suisse vit dans la région de Grenoble, une zone encaissée où l’air circule mal et où le trafic automobile est intense. Pour lutter contre ce genre de situation, il veut mettre à contribution le réseau mondial des Suisses de l’étranger et de recueillir leurs expériences en matière de protection du climat, afin de les appliquer ensuite à l’échelle locale. Interview. swissinfo.ch: Quelle est la genèse de ce projet? Daniel Plumet: Les clubs suisses aimeraient souvent être plus impliqués dans la vie locale de leur région, mais ils peinent parfois à sortir de leur petit train-train, avec des repas au ...

  • Unus pro omnibus, omnes pro uno

    sam., 23 mai 2020 09:00:00 GMT

    La devise politique «Un pour tous, tous pour un» prend une actualité particulière pendant la crise du coronavirus. Devenue populaire en Suisse au XIXe siècle dans un contexte de catastrophes naturelles, elle remonte toutefois au début du XVIe siècle. Si même l’hebdomadaire WOZ, notoirement critique envers l’État, cite la formule «Unus pro omnibus, omnes pro uno» en introduction à son commentaire des mesures prises par le Conseil fédéral pour lutter contre le coronavirus, c’est forcément que cette devise quasi officielle touche un nerf de la gestion suisse de la crise en cours. Mais quelle est son origine? Le personnel politique suisse a toutes les raisons de penser qu’invoquer cette devise est le meilleur moyen de mobiliser la population helvétique et de faire naître un élan de solidarité. Le «Un pour tous, tous pour un» est profondément ancré dans la mémoire collective du pays. C’est probablement le Conseil fédéral lui-même qui l’a remis en circulation pendant la crise ...

  • Les effets du coronavirus sur la démocratie directe suisse

    ven., 22 mai 2020 13:00:00 GMT

    En mars, le gouvernement suisse a déclaré l’état de «situation extraordinaire». Pour freiner la propagation du coronavirus, la population a été appelée à rester à la maison, durant deux mois. Le Parlement a dû interrompre sa session, le Conseil fédéral a pris seul les commandes du pays et les votations fédérales de mai ont été repoussées. Où est passée la démocratie directe? Martina Mousson, politologue à l'institut de recherche gfs.bern, connaît bien les phénomènes psychologiques qui se développent en temps de crise. Après la grippe espagnole est ses millions de victimes sont venues les années folles. Dans les années 1920, de nombreuses personnes ont été prises d'une rage de vivre virant parfois à l'excès. Il n'est pas exclu que la pandémie de Covid-19 crée un phénomène similaire. Le 16 mars 2020, le Conseil fédéral a déclaré l’état de «situation extraordinaire», régulé par la Loi sur les épidémies (LEp). Dans cette situation, l'exécutif est autorisé à gouverner sans contrôle du ...

Découvrir la Suisse

Train de montagne

 

Partenaires stratégiques

 

Publicité

Gazzetta Svizzera