A la une - de notre partenaire swissinfo

  • Trop de cannabis légal: la Suisse devient-elle un pays exportateur?

    sam., 21 juil. 2018 08:00:00 GMT

    Werner Bösch, premier producteur de chanvre CBD indoor de Suisse, nous parlait l’année dernière du boom de la «marijuana light». Nous sommes retournés le voir pour savoir si l’euphorie verte persiste. Ce que nous avons trouvé est plutôt de la désillusion. La dernière fois, nous avions été reçus par la police antidrogue. Des agents des forces de l’ordre du canton de Zurich étaient en train de vérifier que les plants de Werner Bösch étaient conformes à la loi. Aujourd’hui, par contre, on trouve une dizaine de jeunes assis à une longue table. Munis de gants en latex, ils nettoient méticuleusement les têtes de cannabis des feuilles et des brindilles. Werner Bösch est dans le local de séchage. Il nous accueille en s’excusant pour la «saleté», des fragments et de la poussière de chanvre qui jonchent le sol. «Nous sommes en pleine préparation», explique-t-il en montrant les fruits de la dernière récolte. Sa plantation indoor se trouve au sous-sol d’un bâtiment industriel de Rümlang, ...

  • La numérisation en a fait un pirate

    ven., 20 juil. 2018 16:00:00 GMT

    Alexis Roussel est membre du Parti pirate suisse, dont il a été le président. Ce juriste travaille à Neuchâtel avec le bitcoin et aimerait ancrer via une initiative le principe d’«intégrité numérique» dans la Constitution fédérale. Alexis Roussel a grandi aux Pays-Bas, puis vécu en France et en Belgique. «Quand je suis arrivé en Suisse, j’ai réalisé le nombre de possibilités qu’on a ici», raconte-t-il. Il y a dix ans, quand il a commencé à parler de crypto-monnaie, de bitcoins et de transferts numériques – c’était l’époque de wikileaks – il se heurtait souvent au scepticisme. «Mais on m’a permis d’essayer et de lancer ma propre entreprise», dit-il. La société Bity s’occupe d’acheter et de vendre du bitcoin dans la région de Neuchâtel. «Je suis entré au Parti pirate, parce qu’ils s’occupent de beaucoup de thème concrets qui m’intéressent. Par exemple, comment être actif sur internet en étant protégé?» Comme selon lui, tout le monde a une vie numérique, il aimerait modifier la ...

  • «Les Suisses n’aiment pas prendre de grands risques»

    ven., 20 juil. 2018 10:15:00 GMT

    Malgré la traditionnelle prudence helvétique en matière d’entreprenariat, le secteur des start-up a connu une forte croissance au cours des dernières années. Ces jeunes entreprises promeuvent l’innovation suisse au niveau international et créent chaque année de nombreux postes de travail. Il est toutefois peu probable qu’un géant comme Google naisse en Suisse, estime Jordi Montserrat, spécialiste du secteur. En Suisse, l’esprit d’entreprise n’est pas particulièrement développé: il existe déjà de nombreuses entreprises performantes de toutes tailles qui attirent à la fois les investissements et les jeunes diplômés. Depuis quelques années, cependant, on observe une augmentation considérable du nombre de start-up, c'est-à-dire des entreprises qui se caractérisent par un haut degré d'innovation et un modèle d'affaires conçu pour atteindre une croissance rapide. Entre 2012 et 2017, les investissements dans les start-up ont pratiquement triplé et avoisinent désormais le seuil d’un ...

  • «Nous devons réfléchir sur les instruments de protection du marché du travail»

    jeu., 19 juil. 2018 08:43:00 GMT

    Quels défis pour le futur du secteur de la construction en Suisse? Comment lutter contre le dumping salarial? swissinfo.ch s’en est entretenu avec Gian-Luca Lardi, qui préside depuis 2015 la Société suisse des entrepreneurs (SSE). swissinfo.ch: L’économie suisse est très globalisée. Quel rôle joue la construction suisse au niveau international? Gian-Luca Lardi: Après la Seconde Guerre mondiale, les entreprises suisses de construction étaient très actives à l’étranger, même avec leur propre main-d’œuvre. Aujourd’hui, vu que les salaires suisses sont très élevés, une entreprise suisse n’est plus concurrentielle à l’étranger si elle emploie des ouvriers suisses. Mais il y a une poignée d’entreprises de construction qui ont du succès en Europe, et même dans le monde, en exportant leur savoir-faire. Dans quels domaines la construction suisse est-elle compétitive à l’étranger? Avant tout dans des domaines particuliers comme les tunnels et tous les travaux souterrains, dans lesquels ...

  • Indemnités chômage: l’UE fâche la Suisse et les frontaliers

    mer., 18 juil. 2018 08:14:00 GMT

    A l’avenir, le chômage des frontaliers européens devrait être pris en charge par le pays où ils travaillent, et non plus celui où ils résident. Alors que cette annonce de l’Union européenne a fait l’effet d’une bombe dans la classe politique suisse, les principaux concernés ne voient pas non plus d’un bon œil cette réforme. Explications.  Chaque jour, près de 320'000 frontaliers européens se rendent en Suisse pour travailler. Actuellement, s'ils perdent leur emploi, ils sont à la charge de leur pays de résidence. Avec la nouvelle réglementation que prévoit l'UE en matière d'assurances sociales, le frontalier au chômage dépendrait à l'avenir des Offices régionaux de placement (ORP) et toucherait le chômage suisse. La réforme pourrait coûter jusqu’à un milliard de francs par an à la Suisse. Mais elle pose également de nombreuses autres questions. + Les règles pour le chômage des frontaliers devraient changer dans toute l'Europe Quand les nouvelles règles s’appliqueront-elles?

  • Les atouts de l’agglomération genevoise dans un monde qui bouge

    mar., 17 juil. 2018 08:44:00 GMT

    Président du gouvernement élu ce printemps, Pierre Maudet supervise le développement de l’agglomération genevoise et de la Genève internationale. Ce vieux routier de la politique locale esquisse la manière d’organiser la croissance de l’agglomération franco-suisse et les voies à suivre pour renforcer son rôle international.  Genève a connu ce printemps une recomposition notable de sa représentation politique à l’occasion des élections cantonales d’avril. Les formations de la droite conservatrice et souverainiste ont fortement reculé au profit des autres partis, à droite comme à gauche. La politique dans le sang Né le 6 mars 1978, Pierre Maudet préside à 15 ans le parlement des jeunes de la Ville de Genève. De 2005 à 2015, il préside la Commission fédérale pour l’enfance et la jeunesse. Dans le même temps, il préside durant 3 ans le parti radical genevois (droite). Après avoir été élu au parlement de la ville de Genève, il entre en 2007 au gouvernement de la ville et occupe la ...

  • Où les Suisses sont-ils champions du monde?

    mar., 17 juil. 2018 12:20:00 GMT

    Le football a ses nouveaux champions du monde, et ils sont français. La Suisse garde la tête froide: il est d’autres disciplines dans lesquelles personne ne rivalise avec le petit pays au cœur de l’Europe. Demandez aux Suisses dans quoi ils sont champions du monde, la plupart répondront: dans la fabrication du chocolat. Et il en a été de même lorsque nous leur avons posé la question de la semaine dans les rues de la ville bilingue de Bienne. Sans oublier les autres clichés: le fromage, les montres, Roger Federer et les sports d’hiver. Il est aussi bien connu que pratiquement aucune autre nation ne trie et ne recycle ses déchets avec autant d’application. Mais champions du monde des râleurs? Une passante en est convaincue: personne ne se plaint autant que les Suisses.

  • En finir avec les prix ridicules payés aux producteurs de café nicaraguayens

    lun., 16 juil. 2018 08:31:00 GMT

    Un Suisse aide des paysans nicaraguayens à vendre leur café. Son objectif est d’empêcher les entreprises multinationales telles que Starbucks ou McDonald’s de mettre la main sur leur production à des prix dérisoires. Victor Robelo repousse les branches des caféiers qui s’élèvent à la hauteur de la poitrine comme s’il écartait des cheveux sur le visage d’une femme. Une grappe de cerises de café apparaît. Les plus rouges sont mûres. Il en prend une, ouvre d’un coup de dent sa peau ferme et en extrait une boule d’un blanc verdâtre. «On peut manger la pulpe», dit-il en la glissant dans sa bouche. Cette chair a un goût surprenant, doux et rafraîchissant, mais on ne l’exploite pas. Les fèves qu’elle renferme suffisent. Les grains de café sont verts et il faudra les torréfier. «La plupart du temps, le café que nous chargeons sur les bateaux pour l’Europe est encore vert parce qu’il faut les torréfier différemment en fonction des goûts des pays de consommation», explique Victor Robelo.

  • «Je ne me suis jamais senti dans la peau d’un étranger»

    dim., 15 juil. 2018 09:00:00 GMT

    A 51 ans, Ralf Hilbich est co-responsable du développement des montres au sein d’une marque horlogère renommée de la région bâloise. Frontalier depuis plus de 25 ans, cet Allemand du Sud se sent parfaitement intégré sur son lieu de travail. Rencontre. Regard perçant, sourire communicateur, cheveux bouclés grisonnants domptés au gel, polo noir moulant et blue-jean soulignant une musculature soigneusement entretenue: Ralf Hilbich a la cinquantaine sportive et bien assumée. «Dès que le temps le permet, soit entre 70 et 80 jours par an, j’enfourche mon vélo de course pour me rendre au travail en Suisse», raconte-t-il avec son débit rapide et un fort accent souabe qui caractérise les habitants du Bade-Wurtemberg. Ralf Hilbich fait partie des 61'000 Allemands qui traversent chaque jour la frontière pour aller travailler en Suisse.  Employé depuis plus de 17 ans par Oris, dans le canton de Bâle-Campagne, il est actuellement co-responsable du développement des montres au sein de cette ...

  • Au CERN, un LHC plus grand et plus lumineux

    sam., 14 juil. 2018 09:00:00 GMT

    Le plus grand accélérateur-collisionneur de particules du monde fait l’objet d’une importante mise à niveau. Objectif: booster d’ici 2026 la puissance de la machine géante du CERN, près de Genève, dans l’espoir de percer de nouveaux mystères de la physique. Le Large Hadron Collider (LHC) court dans un tunnel circulaire de 27 kilomètres, à cheval sous la frontière franco-suisse. Le mois dernier, deux cérémonies – une dans chaque pays – ont marqué le début des travaux qui doivent en faire un grand collisionneur à haute luminosité (HL-LHC) Qu’est-ce que le LHC? Depuis 2010, les physiciens y font se tamponner les uns contre les autres des faisceaux de particules lancés à une vitesse proche de la lumière. Pourquoi? Ces collisions de protons à haute énergie sont très utiles pour étudier la physique des particules, mais aussi la matière sombre, l’antimatière et d’autres secrets de l’univers. C’est au CERN que les chercheurs ont trouvé la preuve de l’existence du boson de Higgs, ...

  • Mal-aimés en Suisse, les frontaliers font l’unanimité au Luxembourg

    ven., 13 juil. 2018 08:20:00 GMT

    Au Luxembourg, près d’un salarié sur deux est un frontalier. Pourtant, leur présence massive suscite peu de résistance au sein de la population locale. Un exemple à suivre pour la Suisse? Les explications de la chercheuse Isabelle Pigeron. Avec près de 320'000 personnes qui traversent chaque jour la frontière helvétique pour y gagner leur vie, la Suisse fait figure d’eldorado des travailleurs frontaliers en Europe. En chiffres absolus du moins. Car à y regarder de plus près, un pays en attire proportionnellement un nombre plus important encore: le Luxembourg. Dans le plus petit des Etats fondateurs de l’Union européenne, coincé entre l’Allemagne, la Belgique et la France, les travailleurs frontaliers – ils sont environ 180'000 - forment 45% du total de la main-d’œuvre salariée locale. Spécialiste des questions transfrontalières à l’Université du Luxembourg, Isabelle Pigeron fait elle-même partie de ce flot de migrants du quotidien qui se déverse chaque jour sur le Grand-Duché, ...

  • Les lignes rouges sont bien vivantes

    jeu., 12 juil. 2018 08:18:00 GMT

    La politique suisse doit résoudre cet été un problème épineux. L’Union européenne exige le libre marché, également dans le domaine salarial. La Suisse aimerait se concilier l’UE, mais elle veut aussi maintenir à tout prix son haut niveau de salaires. C’est compliqué. Mais il existe un moyen éprouvé pour trouver une solution: négocier. Le gouvernement suisse avait trois objectifs prioritaires jusqu’aux élections fédérales de 2019: ● remanier l’imposition des entreprises, ● réaliser au moins un pas important vers une réforme de la prévoyance vieillesse.   ● et assurer l’avenir des bilatérales. Les deux premiers projets ont échoué devant le peuple en référendum. Dans les deux cas, les alliances constituées par les partisans avaient suffi pour trouver une majorité au Parlement, mais pas en votation. Les victoires à l’arraché ont leur prix Le politologue Manuel Fischer explique les raisons de ces blocages dans sa thèse de doctorat sur les structures de décision dans la politique ...

  • Le Nigéria, une source d’inspiration en matière de neutralité du Net?

    mer., 11 juil. 2018 08:11:00 GMT

    Depuis que les Etats-Unis l’ont abolie, le débat autour de la neutralité d’internet s’est invité en Suisse. Au Nigéria, des activistes sont parvenus à faire passer une loi garantissant le respect de ce principe fondateur du web. Un enjeu central pour le continent africain. Dans un monde sans neutralité d’internet, surfer sur le site de vente en ligne Amazon pourrait se révéler beaucoup plus rapide que consulter la page du petit commerce local. En d’autres termes, les fournisseurs d’accès auraient le pouvoir de gérer les flux à leur guise. Ils seraient libres de proposer des offres avec des accès privilégiés à certaines sites moyennant rétribution ou des abonnements donnant à accès à un nombre d’applications limité. Un système qui pénaliserait les plus petits, ceux qui n’ont pas les moyens des Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) pour assurer un accès haut débit à leurs sites. Ce monde qui ouvre la voie à un internet à deux vitesses est devenu réalité aux Etats-Unis depuis le ...

  • Que pensez-vous de la double nationalité?

    mer., 11 juil. 2018 15:33:00 GMT

    Le secrétaire général de l'Association suisse de football Alex Miescher a relancé la question de la double nationalité. Il se demande si l'équipe suisse doit interdire les binationaux à la suite de l’affaire de l’aigle bicéphale qui a défrayé la chronique durant la Coupe du monde. swissinfo.ch a posé la question aux passants à Schaffhouse.  Le secrétaire général de l'Association suisse de football (ASF)  Alex Miescher a exigé que la question de la double nationalité des joueurs de football de la Nati soit abordée. La Suisse doit se demander si elle souhaite à l'avenir interdire les binationaux, estime-t-il.  La réaction d’Alex Miescher fait suite aux gestes jubilatoires des deux joueurs helvétiques Xherdan Shaqiri et Granit Xhaka. Après avoir marqué un but, ils ont formé avec leurs mains l’aigle bicéphale de l’Albanie, déclenchant une polémique notamment sur les réseaux sociaux. Les deux sportifs sont binationaux, comme la plupart des joueurs de la Nati.  Le débat sur la double ...

  • La fermeture de l’école le fait entrer en politique

    mar., 10 juil. 2018 09:44:00 GMT

    Prophète de la météo, Martin Holdener s'est porté candidat au poste de maire de Schwyz. Cela n'a pas fonctionné d'emblée, mais il se représentera peut-être à nouveau dans deux ans. Au pied de la montagne du Mythen que Martin Holdener a son empire. A côté de sa ferme, il exploite une scierie, d’où il contemple la spectaculaire vallée située en contre-bas. Cet agriculteur de montagne est le prophète de la météo de la vallée de la Muota. Outre ses prévisions météorologiques non conventionnelles, il s’est aussi fait connaître en jouant dans une publicité télévisée pour de la fondue. Il y a environ 80 ans, ses ancêtres et d'autres familles d'agriculteurs avaient érigé la petite école sur leurs propres terres. À la fin des années 1960, à l’époque où Martin Holdener lui-même allait à l'école, il y avait 44 élèves. Il y en a maintenant un peu moins d'une douzaine, et ce nombre continue de diminuer. C'est pourquoi le gouvernement de droite a décidé de fermer l'école. «En bas à Schwyz, ...

  • Les Suisses ont de plus en plus de vacances

    lun., 9 juil. 2018 09:07:00 GMT

    Les vacances des travailleurs suisses deviennent de plus en plus longues. La durée moyenne des congés annuels a augmenté d'une demi-semaine au cours des vingt dernières années. Le rejet d’une initiative populaire demandant plus de vacances n’a pas enrayé cette évolution. Le 11 mars 2012, plus des deux tiers des citoyens refusaient l’initiative populaire Six semaines de vacances pour tous. La raison principale était le souci général des conséquences économiques d'une telle mesure. Les associations professionnelles avaient averti à l'époque que l'augmentation des congés entraînerait des pertes d'emplois et des préjudices économiques à hauteur de plusieurs milliards de francs.  La loi stipule que les vacances annuelles doivent atteindre au minimum quatre semaines (20 jour ouvrés) et cinq semaines pour les personnes de moins de vingt ans. Mais les contrats individuels ou les conventions collectives peuvent offrir des périodes de vacances plus longues, en particulier pour les employés ...

  • Dans le courant – comment la Suisse s’est électrifiée

    dim., 8 juil. 2018 08:45:00 GMT

    En Suisse, l’électrification a commencé très tôt. Pionnier, le pays semble fait pour les barrages et les chemins de fer. Mais ce développement, entamé il y a 140 ans, est loin d’avoir été uniforme. Petite histoire du courant entre Alpes et Jura. En 1879, l’Hôtel Engadiner Kulm à St-Moritz est le premier de Suisse à s’équiper de l’éclairage électrique. «Ainsi, la classe supérieure se distingue socialement», raconte Florian Blumer, auteur du livre Wie Baselland Strom bekam. L’historien y présente et y commente 120 photographies sur l’électrification du canton de Bâle-Campagne. Jusque vers 1910, la Suisse est le pays au monde avec la plus forte production d’électricité par habitant, et cela augmente fortement chaque année. Une des raisons en est la topographie du pays, qui offre de très bonnes conditions pour construire des centrales hydroélectriques. Mais dès 1910, la Suisse se voit dépassée par les Etats-Unis et les pays scandinaves. L’électricité, symbole de la modernité ...

  • L'image de la semaine

    dim., 8 juil. 2018 07:00:00 GMT

    Dans cette série, la rédaction images de swissinfo.ch publie chaque dimanche une photo illustrant un événement des sept jours écoulés.

  • Les Suisses courent à Arles, leur «enclave» dans le Midi

    sam., 7 juil. 2018 09:00:00 GMT

    Le «Nonante-neuf», siège des Suisses aux Rencontres de la Photographie d’Arles, a déménagé au centre de la ville provençale. Les Suisses sont au cœur de 14 expositions. Histoire d’amour ou «colonisation»? Le visiteur qui découvre en été la ville d'Arles, dans le sud de la France, sera surpris par la forte présence helvétique. Pendant les Rencontres photographiques qui viennent de démarrer, il pourra visiter les expositions du «Nonante-neuf», lieu suisse par excellence, puis se détendre sur une chaise longue estampillée «Sous les pavés, la Suisse». Il croisera des étudiants de l'Ecole de cinéma de Lausanne (ECAL) et ceux de l'Ecole d'art de design de Genève (HEAD). Et s'extasiera devant les œuvres des plus grands photographes suisses, notamment Robert Frank et René Burri.  Chef de Présence Suisse, l'organisme du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) chargé de promouvoir l'image de la Suisse, Nicolas Bideau recense pas moins de 14 expos suisses, ou en partie suisses, ...

  • Pesticides: un usage contesté

    ven., 6 juil. 2018 09:13:00 GMT

    Le recours aux pesticides dans les pays en voie de développement est loin de faire l’unanimité. Les uns y voient une mise en danger de la population et de la nature, ainsi qu’un choix guidé par le profit. Les autres le considèrent comme un passage obligé pour combattre la faim et la malnutrition. Lorsqu’il faut évaluer la dangerosité effective des pesticides, les scientifiques sont divisés. Les discussions au sein de l’Union européenne (UE) à propos du glyphosate l’illustrent bien. Certains affirment que cet herbicide est cancérigène; d’autres démentent. Les fusions de grands groupes chimiques telles que la reprise du bâlois Syngenta par le géant chinois ChemChina ont aussi nourri les débats politiques. Un seul monde Cet article a été publié dans la revue Un seul monde, éditée par la Direction du développement et de la coopération (DDC). Ce magazine paraît quatre fois par an. Il propose un éclairage sur des thèmes importants du développement et prend position sur des ...

  • Google bouleverserait-elle Zurich?

    jeu., 5 juil. 2018 14:23:00 GMT

    La numérisation et le boom technologique changent le visage des villes. Généralement, l’afflux de start-ups chasse les artistes, les petits commerçants et les étrangers. Zurich est-elle aussi menacée d'une évolution comme en connaissent Berlin ou San Francisco? Avec plus de 2400 collaborateurs de 85 pays, Zurich est aujourd’hui le plus grand site de recherche et développement de Google hors des Etats-Unis. En 2017, la firme a ouvert de nouveaux bureaux en plus de son emplacement actuel, directement à côté de la gare centrale. Elle a donc désormais la place pour 5000 collaborateurs. Apple et Facebook/Oculus ont aussi emménagé ces derniers mois dans le centre de la ville. Même si les équipes suisses des géants de la Silicon Valley sont encore relativement petites, Zurich s’est profilée depuis quelques années comme un pôle de plus en plus attractif pour l’économie numérique. Comme dans d’autres villes européennes, ce boom technologique pousse également à la transformation ...

  • «Les productions théâtrales suisses ne sont pas faciles à vendre»

    jeu., 5 juil. 2018 08:12:00 GMT

    Dénicher «le spectacle qui vous déglace», telle est la mission de Laurence Perez, la directrice de la Sélection suisse en Avignon. Elle nous explique comment elle choisit les productions helvétiques mises en vitrine au plus important festival de théâtre d’Europe, qui se tient du 6 au 24 juillet dans la Cités des Papes.  La Sélection vise à promouvoir la création théâtrale et chorégraphique suisse au sein du réseau culturel international, en général, et francophone, en particulier. Créée en 2016 à l’initiative de Pro Helvetia et de la CORODIS (Commission romande de diffusion des spectacles) et soutenue par des mécènes privés, dont le Pour-Cent culturel Migros, elle se déploie majoritairement dans le Off du festival d’Avignon.  Cette tâche confiée à Laurence Perez, directrice de la Sélection, n’est pas aisée: 1500 spectacles environ sont à l’affiche du Off Avignon chaque année. Autant dire une jungle dans laquelle la Sélection, qui dispose d’un budget annuel allant de 350’000 à ...

  • Que faire face à la généralisation du viol de guerre?

    mer., 4 juil. 2018 09:06:00 GMT

    Dans la plupart des conflits actuels, le viol est utilisé comme arme de guerre pour terroriser l’ensemble d’une communauté. Soutenue par la diplomatie suisse, l’organisation non gouvernementale suisse Trial International se bat pour mettre fin à l’impunité qui couvre leurs auteurs, comme en Syrie, en Birmanie, en République démocratique du Congo ou en Libye. «Aujourd’hui, il n’y a pas un seul conflit dans le monde où le viol n’est pas utilisé. C’est une arme de guerre extrêmement efficace, à déflagrations multiples, qui frappe la victime, sa famille et sa communauté. Et elle est d’autant plus utilisée que l’impunité reste la règle pour les auteurs de ces atrocités.» C’est le constat que dresse Céline Bardet, fondatrice de l’organisation non gouvernementale (ONG) «We are not weapons of war». Avec une cinquantaine d’autres activistes, elle participait à une rencontre organisée par TRIAL International les 18 et 19 juin derniers à Genève à l’occasion des 15 ans d’existence de l’ONG ...

  • Comment reconnaît-on les Suisses à l’étranger?

    mer., 4 juil. 2018 15:08:00 GMT

    A l’étranger, on reconnaît ses compatriotes grâce à des caractéristiques subtiles mais typiques. Des pantalons de randonnée de la marque Gore Tex ou un anglais approximatif trahissent par exemple les Suisses. Quiconque a vécu à l'étranger connaît cette drôle d'expérience lorsqu'on reconnaît ses propres compatriotes sur un terrain étranger. Qu'il s'agisse d’une ceinture d’Appenzell, d’une tablette de chocolat Ovomaltine emportée dans ses bagages, de l’accent particulier ou même de la démarche familière, il y a des signes qui ne trompent pas. Comment reconnaître les Suisses de l'étranger? swissinfo.ch a posé la question dans les rues de Brunnen dans le canton de Schwyz.

  • Un Parlement mondial à la Suisse pour résoudre la crise de l’ONU?

    mar., 3 juil. 2018 13:31:00 GMT

    Proposition pour une gestion plus efficace, efforts pour la paix et la sécurité, lancement d'un pacte mondial sur la migration: la Suisse est très active au sein de l'ONU en matière de réformes et de nouveaux projets. Aujourd'hui, une nouvelle proposition «révolutionnaire» est sur la table: la création d’un Parlement mondial. L’idée de créer un Parlement mondial en Suisse émane du sénateur socialiste Daniel Jositsch. Le professeur de droit pénal zurichois a annoncé sa volonté de déposer une postulat en ce sens. Le texte appelle le gouvernement suisse à envisager de prendre l’initiative de créer un Parlement mondial. Ce qu’il considère comme un projet «révolutionnaire» pourrait aider à surmonter la crise du multilatéralisme qui sévit depuis des années et qui est exacerbée par la politique isolationniste du président américain Donald Trump. Un Parlement mondial ferait contrepoids à l'Assemblée générale des Nations Unies. Qu'est-ce qui se cache derrière cette idée? Quelles sont les ...

  • Quand les ailes de poulet amènent à la politique

    mar., 3 juil. 2018 12:59:00 GMT

    Nicolas Eichenberger est président des Jeunes socialistes de la ville de Bâle. Technicien audio au Palais fédéral à Berne, il s’est converti au véganisme et à la politique en sortant d’un fast food. «Au travail, on me prendrait facilement pour un jeune libéral-radical», s’amuse ce jeune homme de 28 ans. «Je porte un costume et j’ai du gel dans les cheveux». C’est qu’il doit se plier au code vestimentaire du Palais du parlement, même s’il n’y est pas du tout engagé politiquement. «Je suis technicien audio et vidéo de formation et avec mon équipe, je suis chargé de veiller à ce que la sonorisation des salles du Parlement fonctionne et que ce qui s’y dit puisse être audible à la télévision et à la radio». En ce moment, Nicolas Eichenberger effectue son service civil dans la division fermée de la clinique psychiatrique universitaire de Bâle. A côté de cela, il préside les séances du soir des Jeunes socialistes. «Je rêve d’un monde qui soit moins axé sur le profit, et dans lequel ...

  • «L’Iran est avide de culture européenne»

    lun., 2 juil. 2018 09:42:00 GMT

    Fin connaisseur de l’Iran, Philippe Welti, ex-ambassadeur suisse à Téhéran, trouve effarante l’aversion de Donald Trump pour ce pays. La Suisse se doit de réagir sur le plan culturel, a-t-il affirmé récemment dans le magazine «Schweizer Illustrierte». L’art de conter des histoires est très répandu en Orient. A 69 ans, Philippe Welti est aussi doté de ce talent. Il ajoute des détails à son récit et remonte loin dans le passé. «Ma famille dit toujours: sois bref! Si je m’égare, je m’en excuse – mais je promets de recommencer», glisse-t-il en riant. Philippe Welti, quand étiez-vous en Iran pour la dernière fois? En février, en tant que président de la Chambre de Commerce Iran-Suisse, pour la première réunion du comité mixte. C’était une très bonne rencontre. De quoi s’agissait-il? De la mise en œuvre du traité commercial avec la Suisse, à la création duquel j’ai participé. Un souvenir plutôt amusant! Durant mon mandat d’ambassadeur en 2005, je passais des vacances de ski en ...

  • «La science s’adresse au cerveau, la photographie au cœur»

    dim., 1 juil. 2018 09:00:00 GMT

    La photographe naturaliste Daisy Gilardini a émigré du Tessin au Canada. Cette année, l’artiste de 50 ans a été sélectionnée par le magazine «Canadian Geographic» comme «photographe en résidence». La comptable se consacre essentiellement aux clichés animaliers des régions polaires.   swissinfo.ch: Quand et pourquoi avez-vous quitté la Suisse? Daisy Gilardini: L’amour m’a fait quitter la Suisse en 2012. J’ai épousé David McEown, un aquarelliste canadien, et j’ai déménagé au Canada. swissinfo.ch: S’agissait-il d’un départ sans retour, ou gardiez-vous à l’esprit l’idée de peut-être revenir en Suisse? D.G.: J’aime la Suisse, c’est un endroit qui occupera toujours une place de choix dans mon cœur, celle de la maison. Mais le Canada est aussi une magnifique région en particulier pour y exercer ma profession. Je doute que je reviendrai m’établir en Suisse, mais je n’oublierais jamais ma visite annuelle. Les points de vue exprimés dans cet article, tout particulièrement sur le pays ...

  • Traditions suisses dans l’objectif d’un réfugié sri-lankais

    sam., 30 juin 2018 09:00:00 GMT

    Sasi Subramaniam, réfugié du Sri Lanka, a consacré son travail de diplôme en photographie aux traditions suisses. Pour son projet, il a visité 16 fêtes populaires et folkloriques de son pays d’adoption. Avant d’être oblige de fuir le Sri Lanka en 2008, Sasi Subramaniam était reporter de guerre dans son pays. A son arrivée en Suisse, les autorités l’ont envoyé avec sa femme dans le canton de Glaris, où il vit et travaille aujourd’hui. «Je ne m’étais jamais intéressé à la culture et aux rites populaires, explique-t-il à swissinfo. Je ne connais même pas les traditions de mon peuple. J’étais obsédé par la politique». En 2010, il est engagé par une maison d’édition pour les photos d’un livre sur les traditions de Glaris. A ce moment, il avait déjà collaboré avec les journaux régionaux. Ce travail lui fait réaliser à quel point il aime observer les gens et leurs rituels avec son appareil. «Ça m’a aidé à soulager la douleur qui brûlait dans ma poitrine et m’a donné accès à ce monde ...

  • Audace, franc-parler, entêtement – écarts et coups d’éclat de la diplomatie suisse

    ven., 29 juin 2018 14:15:00 GMT

    Le ministre suisse des Affaires étrangères Ignazio Cassis heurte ou séduit grâce à un style direct. Mais ce n'est pas la première fois que la diplomatie suisse sort des sentiers battus. Rétrospective.  Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a fait les grands titres récemment avec ses propos sur l’agence des Nations Unies pour l'aide aux réfugiés palestiniens UNRWA et plus particulièrement son affirmation qu’«en soutenant l'UNRWA, nous maintenons le conflit en vie». Les critiques sont rapidement montés aux barricades pour affirmer que ces déclarations compromettaient les bons offices et la politique de neutralité suisse. Le conseiller fédéral a répondu qu’il doit être possible de se poser des questions et de «remettre en cause ce qu’on est en train de faire». Le ministre des Affaires étrangères a d’ailleurs également surpris dans le dossier des négociations sur un accord-cadre institutionnel avec l’Union européenne en remettant en question les mesures d’accompagnement, ce qui a ...

  • «Ignazio Cassis a soulevé des questions importantes»

    ven., 29 juin 2018 12:06:00 GMT

    Le ministre suisse des Affaires étrangères Ignazio Cassis se distingue par un style de communication non conventionnel. Ces changements rapides et surprenants provoquent des réactions en Suisse et à l'étranger. swissinfo.ch s'est entretenu avec l'ancien ambassadeur Paul Widmer sur l'importance de la communication dans la diplomatie. swissinfo.ch: Pensez-vous que le ministre des Affaires étrangères Ignazio Cassis agit intuitivement ou s'agit-il d'une tactique? Paul Widmer: Je ne peux pas juger si cette communication est liée à une tactique ou purement intuitive. Toutefois, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a soulevé d'importantes questions, qui ont rencontré un large écho, tant en ce qui concerne l'aide des Nations Unies aux réfugiés palestiniens (UNRWA) que l'accord-cadre avec l’Union européenne. Les questions qu'il a soulevées auraient dû être discutées il y a longtemps. swissinfo.ch: Une telle approche a-t-elle des chances de réussir? P. W. : Didier Burkhalter, le ...

  • Vie, travail et amour en Suisse: le long apprentissage des requérants d’asile

    ven., 29 juin 2018 09:00:00 GMT

    La normalité suisse peut sembler très étrange pour qui vient de Syrie, d’Erythrée ou d’Afghanistan. Plusieurs organisations proposent des cours spécifiques destinés à familiariser les migrants avec le mode de vie local. Ils abordent des thèmes variés tels que la recherche de logement, les règles de conduite sur le lieu de travail ou encore la sexualité.  Depuis quelque temps, le canton du Valais a rendu obligatoire pour les requérants d’asile un cours consacré à la sexualité. Il s’inscrit dans le cadre de l’introduction aux droits fondamentaux.  Damian Mottier, secrétaire général du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture valaisan, souligne que tous les cantons doivent proposer des centres de santé sexuelle qui offrent des consultations d’éducation sexuelle ou de prévention. En obligeant les demandeurs d’asile à suivre un cours de ce type, le canton s’assure que l’information soit diffusée uniformément. Le cours fait donc «partie intégrante de leur ...

  • Qui est responsable dans les guerres d'aujourd'hui?

    ven., 29 juin 2018 06:46:00 GMT

    Comme les autres humanitaires, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est confronté à la multiplication des groupes armés «non étatiques». Une nouvelle étude de l’organisation fait le point sur ces guerres fragmentées. Plus un conflit devient fragmenté, avec des groupes différents, souvent avec des alliances changeantes, plus il devient difficile pour le CICR de remplir l'un de ses rôles les plus importants: parler aux parties belligérantes et faire respecter les règles de la guerre. «Nous avons vu émerger plus de groupes armés ces 7 dernières années qu'au cours des sept dernières décennies», souligne Brian McQuinn, conseiller au CICR pour les groupes armés non étatiques. Pour son doctorat, Brian McQuinn a passé une bonne partie de l’année 2011 en Libye à faire des recherches sur les groupes armés: «A la fin de la guerre en Libye, en octobre 2011, il y avait 236 groupes armés rien qu'à Misrata. En Syrie, le Centre Carter a compté plus de 1000 groupes de combattants.» ...

  • Quand la jeunesse suisse fondait son propre Etat

    jeu., 28 juin 2018 14:15:00 GMT

    En Suisse, le mouvement de 1968 a débuté le 29 juin. L'enjeu était un centre de jeunesse autonome. Un regard sur l'histoire des centres autonomes montre qu'ils auraient dû donner au pays des jeunes socialement acceptables, alors qu'en fait, ils ont débouché sur des leçons de démocratie. Dans la chaude nuit d’été du 29 au 30 juin 1968, des heurts inédits éclataient à Zurich: pavés, bouteilles, chaînes, téléphones arrachés aux cabines publiques et pots de fleurs ont alors volé dans les airs. Des tracts avaient en effet appelé à manifester et vers le soir, la foule atteignait déjà plus de mille personnes et bloquait la circulation. La police étant intervenue avec des matraques et des lances à eau, la situation s’était envenimée. Ces échauffourées près de l’ancien magasin Globus sont aujourd’hui encore considérées comme le coup d’envoi du mouvement de 1968 en Suisse. La raison de cette manifestation était le refus du conseil municipal de mettre en permanence à disposition ce bâtiment ...

  • «La Suisse rend service à l’UE en exigeant de participer aux décisions»

    jeu., 28 juin 2018 12:36:00 GMT

    La politique européenne de la Suisse a déjà fait l’objet de nombreux diagnostics. Le journaliste allemand Steffen Klatt présente le sien dans un nouveau livre. Son point de vue n’est pas trop réconfortant, mais il est rafraîchissant. L’ouvrage s’intitule «Blind im Wandel. Ein Nationalstaat in der Sackgasse» (Aveugle en plein changement. Un État national dans l’impasse). swissinfo.ch a rencontré son auteur. swissinfo.ch: Suisse est à nouveau en négociation avec Bruxelles. Avons-nous besoin de cet accord-cadre? Steffen Klatt: La Suisse est dans une impasse, que l’accord-cadre aboutisse ou non. Elle ne veut pas faire partie de l’Union européenne (UE), mais veut participer au marché unique. C’est pourquoi elle est contrainte de reprendre les règles de ce marché sans pouvoir s’asseoir à la table où elles sont élaborées.  Le problème existe depuis trente ans. Lorsque l’ancien président de la Commission européenne Jacques Delors avait proposé la création de l’Espace économique ...

  • Les villes dans le viseur de l’aide suisse au développement

    jeu., 28 juin 2018 08:59:00 GMT

    Encore jamais dans l’histoire autant d’humains n’ont vécu dans les villes. Ils sont aujourd’hui 4 milliards, ils seront 5 milliards d’ici 2050. Que faire pour éviter que cette urbanisation ne crée davantage d’inégalités et de pollutions? L’aide suisse au développement cherche des réponses. En Inde et en Chine, 30 nouveaux climatiseurs seront installés toutes les 10 secondes jusqu’en 2050. Une croissance rapide combinée à une planification urbaine déficiente, à de faibles structures financières ou à une mauvaise gestion a élevé les villes au rang de plus grands pollueurs de l’époque actuelle. Parallèlement, les inégalités grandissent: de luxueux quartiers côtoient des bidonvilles. Les défis d’une urbanisation qui profite à tout un chacun sont énormes dans les pays émergents et en développement. Là-bas, les villes croissent si rapidement que la planification peut à peine suivre le rythme. Il y a 60 ans, environ 15% de la population d’Afrique et d’Asie vivait en ville, cette part ...

  • La généralisation du vote électronique divise les esprits

    jeu., 28 juin 2018 08:24:00 GMT

    La volonté du Conseil fédéral de généraliser l’utilisation du vote électronique suscite des réactions contrastées. Si certains saluent une avancée significative, notamment pour les Suisses de l’étranger, les voix plus critiques mettent en garde contre les problèmes de sécurité qui pourraient aller jusqu’à mettre en péril la démocratie. Le gouvernement suisse a annoncé mercredi son intention de mettre en consultation cet automne un projet de loi pour favoriser le vote électronique dans tous les cantons. Le gouvernement se base sur un rapport d'experts qui considère «sûre» et «fiable» la méthode testée plus de 200 fois en Suisse depuis 2004. Le quotidien zurichois Tages-Anzeiger souligne toutefois dans son édition de jeudi qu’il existe une différence considérable entre le fait d’effectuer ses paiements bancaires ou de remplir sa déclaration d’impôt en ligne d’une part, et de voter par Internet d’autre part. «Le vote électronique concerne littéralement tout: la démocratie et sa ...

  • 1968 met l’école sans-dessus-dessous

    mer., 27 juin 2018 09:00:00 GMT

    La poursuite de nouveaux projets de société et de modes de vie alternatifs qui a animé la période entourant mai 1968 a aussi touché l’éducation. L’autorité était en crise et l’esprit du temps a donné naissance à diverses écoles expérimentales privées. «Celui qui est face à la classe n’a pas toujours raison» - regard sur l’éducation de la génération 68 en Suisse. La révolte a commencé au Tessin chez les jeunes en formation pour devenir enseignants dans le primaire. En mars 1968, 250 étudiants occupaient l’aula de l’École normale de Locarno, exigeant une rénovation de l’enseignement et un droit de participation aux décisions. Des habitants de la ville se sont également retrouvés sur la Piazza San Francesco devant l’école pour discuter de cette action. Si certains montraient de la sympathie pour les jeunes, d’autres les voyaient comme les instruments de groupements communistes. Après trois jours seulement, les occupants enregistraient un premier succès. Le directeur cantonal de ...

  • «L’aigle bicéphale? Pas suisse!»

    mer., 27 juin 2018 13:23:00 GMT

    Trois joueurs de l’équipe suisse de football devront payer une amende pour avoir mimé l’aigle bicéphale albanais, lors de la victoire contre la Serbie durant leur deuxième match de Coupe du monde. Un geste qui divise les passants rencontrés dans le hall de la gare centrale de Zurich. Avaient-ils le droit de faire ce geste pour célébrer des buts? La Fifa estime que non. L’instance suprême du football a condamné les deux joueurs d’origine albanaise Xherdan Shakiri et Granite Xhaka à une amende de 10’000 francs et le capitaine Stephan Lichtsteiner à 5000 francs. Ce geste a été abondamment commenté dans toute la Suisse, jusqu’au dans les hautes sphères politiques. Car avec ce simple mime, il est question de fierté nationale, de nationalisme et de sentiment d'appartenance. Pour sa #Question de la semaine, swissinfo.ch a posé sa caméra à la gare de Zurich, pour demander aux passants s’ils estimaient ces amendes justifiées. D’autant plus qu’un tel geste aurait pu valoir une suspension ...

  • Une autre manière de voter électroniquement

    mar., 26 juin 2018 14:35:00 GMT

    La ville de Zoug, au cœur de l’auto-proclamée Crypto Valley suisse, lance un essai de vote par système blockchain, qu’elle espère bien voir s’étendre à l’avenir. La période d’essai, qui va durer du 25 juin au 1er juillet, prend la forme d’un questionnaire non contraignant pour demander aux gens leur avis sur des questions d’importance secondaire, comme la présence ou non de feux d’artifice à la fête annuelle de la ville. Le but de l’exercice est de voir si le système fonctionne et de tenter d’éliminer toutes les erreurs qu’il pourrait générer. Mais le maire de Zoug Dolfi Müller a clairement indiqué que la ville pourrait à l’avenir utiliser davantage la technologie blockchain, qui permet de stocker et de distribuer les données de manière décentralisée. «Qui sait? Dans cinq ou dix ans, la blockchain pourrait être utilisée pour les votations. Tout le monde ne croit pas à cette technologie, ni même au vote électronique, mais personnellement, je suis convaincu de son potentiel», ...

  • Les accidents de la route et les suicides n’expliquent pas tout

    mar., 26 juin 2018 12:13:00 GMT

    Chaque année en Suisse, sur 1000 jeunes adultes (15-39 ans), seuls une femme et deux hommes perdent la vie. Ce constat positif en chiffres absolus masque une surmortalité résiduelle liée aux suicides et aux accidents de la route, mais aussi de fortes inégalités.  Depuis que les statistiques nationales existent, l’espérance de vie en Suisse a connu une explosion, d’environ 40 ans en 1876 à près de 85 ans aujourd’hui, indique dans un communiqué le Pôle de recherche national LIVES «Surmonter la vulnérabilité: perspective du parcours de vie» (PRN LIVES). Malgré ces avancées, les jeunes adultes persistent à souffrir d'une surmortalité par rapport à ce qu'on attendrait compte tenu de leur bonne santé globale. Comparativement à la mortalité enfantine et à l’âge adulte, cette anomalie persiste et provoque dans les taux de décès par âge une «bosse» distincte due en premier lieu aux taux plus élevés de suicides et d'accidents mortels. Cette «bosse» n’a cependant jamais été totalement ...

Découvrir la Suisse

Grisons

 

Partenaires stratégiques


Partenaires exclusifs


Partenaire promotionnel

 

Publicité

LonzaRevue Suisse: passez à la version en ligne