Nadeige Rey, France

Nadeige Rey, France

 

 

Since Switzerland is a multilingual country, we have asked all participants to express themselves in their prefered language.

  

 

Quelque chose de spécial à propos de moi

écrit un livre, est allergique aux chats, apprend le japonais, aime les marmottes et les grasses matinées.

 

Qui êtes-vous ?

Du haut de mon quart de siècle, j’ai été neuchâteloise pendant six ans, puis bordelaise pendant treize ans et enfin parisienne pendant ces six dernières années. Forte de deux demi grands frères et d’une petite sœur, j’ai toujours navigué entre Suisse et France depuis mon plus jeune âge.

Après des études de droit à la Sorbonne puis à Assas, j’ai intégré le service juridique du musée du Louvre il y a deux ans, en tant que juriste spécialisée en propriété intellectuelle. Qu’aurais-je pu rêver de mieux que le plus grand musée du monde pour faire mes premières armes professionnelles ?

Passionnée par les voyages, j’ai déjà eu l’occasion d’aller à la rencontre de nombreuses cultures, notamment en Asie (Japon, Vietnam, Cambodge), en Afrique (Maroc, Egypte) et en Europe (République Tchèque, Allemagne, Autriche, Italie, Malte, Royaume Uni, Espagne, Belgique). Chaque nouveau pays visité m’apporte son lot de découvertes et m’incite à m’ouvrir davantage au monde et aux gens que je rencontre.

Pleine d’énergie et d’imagination, je consacre mon temps libre à l’écriture de romans, à l’apprentissage du japonais et à faire sourire mon entourage.

 

     

Y a-t-il quelque chose en lien avec la Suisse dans 
 votre journée type ?

Être Suisse est pour moi une réelle fierté. Il ne se passe pas un seul jour sans que je parle de mon pays d’origine aux gens que je croise, car nombreuses sont les occasions qui s’y prêtent ! Que ce soit suite à un « nonante » ou à un « septante » échappé par inadvertance, ou encore grâce au poster de la magnifique bibliothèque de l’abbaye de Saint-Gall que j’ai affiché dans mon bureau au Louvre, parler de la Suisse est pour moi un moyen d’amorcer la conversation avec les gens que je rencontre. Souvent, cela les encourage à parler à leur tour de leurs origines, qu’elles soient étrangères ou de régions différentes. La Suisse, partie intégrante de ma personnalité, m’aide ainsi à tisser des liens parfois improbables avec les gens qui m’entourent, et m’encourage à apprendre à mieux les connaître.

 

Avez-vous un peu de Suisse à la maison ? Quoi ?

Tout observateur averti remarquera à coup sûr les multiples indices suisses qui parsèment mon appartement… Du coucou en bois trônant dans le salon au drapeau rouge à croix blanche fièrement dressé sur la commode, du caquelon à fondue rangé à la hâte dans le placard de la cuisine au chocolat Cailler bien caché derrière le Toblerone, de la casquette edelweiss pendue dans l’entrée à la vue du Cervin accrochée dans ma chambre, impossible de s’y tromper !

 

Quel est votre plat suisse favori ?

Mon cœur balance entre une bonne fondue moitié moitié (mi gruyères, mi vacherin fribourgeois) partagée en famille ou entre amis un soir d’hiver dans un chalet en bois là-haut sur la montagne, et un cervelas piqué sur une broche au-dessus d’un feu de camp dans un pâturage, accompagné d’une bonne plâtrée de röstis !

 

 

 

 

 

Buch ''100 Faces''
 

You may find additional portraits of Swiss Abroad in the book entitled «100 Faces – Portraits of Swiss living abroad» (online version only), published by the Federal Department of Foreign Affairs (FDFA) on the occasion of the anniversary of the Organisation of the Swiss Abroad. It shows the multifaceted lives of Swiss people living abroad. One hundred people – both contemporary and from the past – whose stories and reasons for emigrating are as varied as they are unique, all share one thing in common: their attachment to Switzerland.

 

Buch ''Globale Schweiz''
 

The book «Globale Schweiz – die Entdeckung der Auslandschweizer» (in German only) by former OSA director Rudolf Wyder contains interesting information about the 100 years of the Organisation of the Swiss Abroad worth reading. It examines the foundation of the Organisation in 1916 as well as the government's Swiss Abroad policy and provides insight into the lifes of Swiss Abroad in Europe and overseas. Order the book now.

 

Explore Switzerland

Summer 15

 

Exclusive Partners


Strategic Partners

 

Advertisement

Gazzetta SvizzeraSwiss Review: switch to the digital edition