Arnaud Praplan, Finland

Arnaud Praplan, Finland

 

 

Since Switzerland is a multilingual country, we have asked all participants to express themselves in their prefered language.

  

 

Quelque chose de spécial à propos de moi

Amateur de théâtre depuis ma jeunesse, je suis devenu président d'une association de théâtre amateur (en anglais) à Helsinki.

 

Qui êtes-vous?

Je suis né à Sion en 1984. J'y ai grandi et ai fréquenté l'école primaire du Sacré-Coeur, puis le Cycle d'Orientation de Saint-Guérin, ainsi que le Lycée-Collège des Creusets. J'ai commencé à prendre des cours de théâtre à l'adolescence. Je faisais également partie de la troupe de théâtre du collège et j'ai écrit, en collaboration avec deux amis proches, une courte pièce de théâtre basée sur des faits scientifiques à propos de la formation des étoiles pour mon travail de maturité. J'ai obtenu ma maturité en 2003 et, après mon école de recrues à Moudon, j'ai commencé à étudier la chimie à l'École Polytechnique Fédérale de Zurich où je me suis spécialisé en chimie analytique et chimie de l'environnement. Après un bref stage dans une entreprise pharmaceutique à Bâle, j'ai poursuivi un doctorat à l'Institut Paul Scherrer. Ma thèse a pour sujet la chimie de l'atmosphère et comprend essentiellement des expériences en laboratoire. C'est après avoir obtenu mon doctorat en 2012 que j'ai déménagé en Finlande pour travailler à l'Université d'Helsinki au sein d'un des groupes les plus reconnus au monde dans le domaine des sciences de l'atmosphère. Actuellement je continue des recherches similaires à l'Institut de Météorologie de Finlande. En dehors de mon travail je joue plus ou moins régulièrement au badminton (une habitude que j'avais prise à Bâle) et je fais partie d'une troupe de théâtre anglophone, ce qui m'a permis de me faire beaucoup d'amis finnois et étrangers.

 

     

Y a-t-il quelque chose en lien avec la Suisse dans 
  votre  journée type?

J'écoute Couleur 3 tous les matins et je regarde l'émission “26 minutes” toutes les semaines. Je suis également de manière irrégulière “Les Dicodeurs” en podcast. Chaque jour, je me tiens informé sur les événements touchant mes proches mais aussi les événement nationaux à travers les réseaux sociaux et les médias en ligne. Lorsque je travaillais à l'Université d'Helsinki, j'ai voyagé en Suisse (au CERN) dans le cadre de mes recherches.

 

Avez-vous un peu de Suisse à la maison ? Quoi ?

Ma maison n'a rien de suisse si ce n'est quelques objets. Par exemple, j'ai reçu une planche à découper ayant les contours de la Suisse pour Noël. J'ai aussi quelques bouteilles de vins suisses et du chocolat suisse (ainsi que quelques autres produits comme des läckerlis et des exemplaires de « Vigousse ») dont les quantités varient en fonction de mes visites en Suisse et des gens qui viennent de Suisse me rendre visite.

 

Quel est votre plat suisse favori ?

C'est une question très difficile. J'adore manger, notamment des spécialités suisses, comme la raclette et la fondue, évidemment, ainsi que l'assiette valaisanne !

 

Revenez-vous régulièrement en Suisse ?

Je retourne en Suisse plusieurs fois par année. En général je m'y rends pour les fêtes de Pâques et de Noël (mais pas uniquement) pour rendre visite à ma famille, en particulier à mes deux nièces, ainsi que pour voir des amis dans différentes villes de Suisse.

 

Quelle caractéristique de votre pays de résidence 
 ramèneriez-vous en Suisse ?

Sans hésiter et sans grande originalité, je prendrais les longues journées d'été lorsque le soleil se couche très lentement et seulement pour quelques heures. L'été est relativement court en Finlande et Helsinki foisonne de festivals et de toutes sortes d'activités en plein air pendant l'été car il semble que personne ne veut rester chez soi et que tous les habitant se mêlent aux touristes pour profiter le plus possible de la ville avant que l'automne et l'hiver ne les rendent à nouveau casaniers.

 

  

 

 

 

Buch ''100 Faces''
 

You may find additional portraits of Swiss Abroad in the book entitled «100 Faces – Portraits of Swiss living abroad» (online version only), published by the Federal Department of Foreign Affairs (FDFA) on the occasion of the anniversary of the Organisation of the Swiss Abroad. It shows the multifaceted lives of Swiss people living abroad. One hundred people – both contemporary and from the past – whose stories and reasons for emigrating are as varied as they are unique, all share one thing in common: their attachment to Switzerland.

 

Buch ''Globale Schweiz''
 

The book «Globale Schweiz – die Entdeckung der Auslandschweizer» (in German only) by former OSA director Rudolf Wyder contains interesting information about the 100 years of the Organisation of the Swiss Abroad worth reading. It examines the foundation of the Organisation in 1916 as well as the government's Swiss Abroad policy and provides insight into the lifes of Swiss Abroad in Europe and overseas. Order the book now.

 

Explore Switzerland

Alpenhorns

 

Exclusive Partners


Strategic Partners

 

Advertisement

Gazzetta SvizzeraSwiss Review: switch to the digital edition