A la une - de notre partenaire swissinfo

  • Les ondes courtes, un média au service de la politique suisse

    Tue, 28 Feb 2017 09:28:00 GMT

    Un livre – «La voix de la Suisse à l’étranger» – retrace l’histoire du Service suisse des ondes courtes (SOC), l’ancêtre de swissinfo.ch. Dans cet ouvrage tiré de sa thèse de doctorat, l’historienne Raphaëlle Ruppen Coutaz montre comment ce média a servi à tisser un lien affectif entre les expatriés et la mère-patrie et à expliquer la position officielle de la Suisse à l’étranger. Interview. L’ouvrage s’intéresse aux activités internationales de la SSR et plus particulièrement à la création et aux premiers pas du SOC, qui allait plus tard devenir Radio Suisse Internationale (SRI), puis swissinfo.ch. L’étude porte sur les années 1932 à 1949, période cruciale où la Suisse doit à la fois contrer les propagandes étrangères et utiliser elle-même les ondes courtes pour défendre sa position et promouvoir une image positive. swissinfo.ch: Pour quelles raisons crée-t-on le SOC? Raphaëlle Ruppen Coutaz: Les ondes courtes sont en plein développement à partir des années 1930.

  • Un Suisse champion du monde de ski en arrière

    Tue, 28 Feb 2017 10:23:00 GMT

    Le Grison Elias Ambühl a battu un nouveau record du monde dans la discipline peu orthodoxe du ski à l'envers. Agé de 24 ans, ce professionnel de ski libre a dévalé la piste du Weisshorn, sur les hauteurs de la station d'Arosa, à une vitesse de 131,23 km/h.  Le précédent record de 128,7 km/h avait été établi en 2012 par le skieur norvégien Anders Backe. 

  • En Suisse aussi, la violence à l'encontre des policiers inquiète

    Tue, 28 Feb 2017 07:54:00 GMT

    Au moins onze personnes, dont dix policiers, ont été blessées en fin de semaine dernière à Berne dans des heurts qui ont suivi l’évacuation d’un squat. Cette flambée de violence contre les forces de l’ordre inquiète le monde politique suisse. La Chambre haute du Parlement a longuement débattu et finalement rejeté lundi une motion qui demandait des peines plus sévères contre les auteurs de tels actes.  Les auteurs de violences ou de menaces contre les autorités et les fonctionnaires doivent être punis d’une peine pouvant aller jusqu’à cinq ans de prison. C’est ce que demandait une motion issue des rangs de la droite conservatrice acceptée par le Conseil national (Chambre basse) au mois de septembre et qui a été débattue ce lundi au Conseil des Etats (Chambre haute). Programmé il y a un certain temps déjà, le débat parlementaire intervenait après une semaine particulièrement agitée dans la capitale helvétique. Mercredi, les forces de l’ordre bernoises ont ...

  • Dette publique: le jeu dangereux des Etats

    Mon, 27 Feb 2017 13:23:00 GMT

    Aucun pays ne peut fonctionner sans dette publique. Mais alors que la Grèce et l’Italie continuent de donner des sueurs froides aux politiciens et aux économistes, swissinfo.ch explore les causes et les conséquences potentielles de l’explosion de la dette étatique. A eux seuls, les impôts ne suffisent pas à construire des routes, des hôpitaux et des écoles. Les Etats sont donc naturellement contraints d’émettre des obligations pour se financer sur les marchés. L’endettement toujours plus important des collectivités publiques inquiète toutefois les économistes, du moins une majorité d’entre eux. L’Union européenne (UE) estime que la dette publique d’un Etat ne devrait pas dépasser 60% du revenu généré en une année par son économie (PIB). Nombreux sont les pays qui ont pourtant allégrement dépassé cette limite. La Suisse, qui ne fait pas partie de l’UE, est en réalité un des seuls pays européens à remplir les critères fixés en 1992 dans le traité de Maastricht.   ...

  • L’avocat qui vend des passeports

    Mon, 27 Feb 2017 09:09:00 GMT

    Le juriste zurichois Christian Kälin, 45 ans, commercialise des titres de citoyenneté. Son affaire est florissante.  Il est passé en prime time à la télévision américaine. Pour l’occasion, Christian Kälin est devenu «Chris». Il y a peu, le prestigieux magazine d’information 60 minutes a consacré un reportage à ce commerçant de passeports. «Vous avez sans doute plus d’une carte de crédit?», demandait le Suisse au journaliste de CBS Steve Kroft, stupéfait. Parce que si, un jour, une carte de crédit ne fonctionne pas, il faut en avoir une autre sous la main. Pareil pour les passeports, affirmait-il dans le reportage.  Programmes «cash for passport»  Le business de Christian Kälin, c’est la citoyenneté contre de l’argent. Cela explique qu’on le voit un peu partout. Président du cabinet d’avocats Henley & Partners (HP), il conseille aussi bien des gouvernements que des super-riches. En outre, il représente en Suisse, en tant que consul général, les intérêts du micro-Etat ...

  • Il livre de la bière à cheval

    Sun, 26 Feb 2017 10:00:00 GMT

    Il apprend à conduire un attelage pour aller livrer de la bière. Cette histoire n’appartient pas au passé, elle est celle d’un jeune d’aujourd’hui. David est le premier à avoir entrepris un apprentissage de professionnel du cheval spécialisé dans l’attelage à la brasserie Feldschlösschen. Une formation unique en son genre.  David Gilligan, 16 ans, a toujours voulu travailler avec des animaux. Il a commencé par un job d’été au zoo de Bâle. Par la suite, il a découvert l’écurie de la brasserie Fledschlösschen, où il a eu l’occasion d’aider pendant une semaine. «Maintenant, je travaille ici et je suis heureux», dit-il, entouré de huit énormes chevaux, qui vivent dans une grange à côté du château de briques jaunes de Rheinfelden (canton d’Argovie), où l’on brasse 40 types de bières. Chaque animal pèse environ 900 kilos, soit deux fois le poids d’un cheval moyen et probablement 15 fois celui de David. Pourtant, les traits belges (race du cheval) respectent l’autorité du ...

  • Folie, traditions et plaisir sans frontières

    Sat, 25 Feb 2017 10:00:00 GMT

    Séparée par le Rhin entre partie allemande et partie suisse, la petite ville de Laufenburg célèbre son carnaval depuis le 14e siècle. C’est du moins ce qu’on dit. Mais qu’importe l’exactitude historique, ce qui compte, c’est la fête, et la fraternité qui fait oublier la frontière. L’écho de mes pas sur le pavé résonne dans les ruelles désertes de la vieille ville de Laufenburg. Il est cinq heures du matin, il fait sombre et froid. Au loin, j’entends le tempo monotone et métallique des «Tschättermusik». Puis je rejoins le cortège des fêtards qui tapent sur des vieilles poêles, sur des lames de scie usées et autres objets métalliques. Nous sommes jeudi, le «3e Faissen», jour de l’ouverture officielle du Carnaval. Depuis des siècles, la folie carnavalesque relie les deux parties de la ville, dont l’une est désormais allemande et l’autre suisse. C’est une occasion unique. En 2014, Laufenburg est entré avec le carnaval en Souabe et en Suisse alémanique dans la liste du patrimoine ...

  • Le Conseil des droits de l’homme à la hauteur face aux populismes?

    Fri, 24 Feb 2017 15:30:00 GMT

    La principale session de l’organe des Nations unies en charge des droits humains s’ouvre lundi à Genève dans un contexte particulièrement sombre, alors que les libertés reculent dans le monde jusqu’au sein des démocraties les mieux établies. Une tendance qui pourrait affaiblir le Conseil des droits de l’homme. «Nous vivons une période d’incertitude et d’insécurité. Nous ne savons pas où va le monde. Des acteurs (comme la Chine, Ndr) prennent de plus en plus d’importance. Nous avons une nouvelle administration américaine. Cette session du Conseil des droits de l’homme (CDH) nous aidera peut-être à mieux nous orienter et voir dans quelle direction le débat va s’orienter», relève l’ambassadeur Valentin Zellweger, en charge des droits de l’Homme à la mission suisse auprès de l’ONU à Genève. L’ambassadeur qui est également l’un des quatre vice-présidents du CDH cette année pense en particulier au «segment de haut-niveau» au début de la session, soit trois jours consacrés ...

  • Supprimer le droit de vote pour les Suisses de l’étranger? L'indignation de nos lecteurs

    Fri, 24 Feb 2017 16:01:00 GMT

    Un tweet a créé une polémique en Suisse. Claudio Kuster, assistant parlementaire du sénateur Thomas Minder, a affirmé via son compte Twitter que «les Suisses de l’étranger ne devraient pas avoir le droit de vote». Nous avons demandé l’avis de notre communauté sur la question, ce qui a donné lieu à un vif débat.  Tout a commencé avec un tweet de Claudio Kuster à l’issue des votations du 12 février dernier. L’assistant parlementaire du sénateur Thomas Minder réagissait à un article de swissinfo.ch consacré au comportement de vote des Suisses de l’étranger: Ce n’est pas la première fois que le droit de vote des Suisses expatriés est remis en question. L’an dernier, après l’acceptation de la révision de la Loi sur la radio et la télévision, Florian Schwab, journaliste à la Weltwoche, avait alors twitté:  La récurrence de cette revendication a poussé swissinfo.ch à demander à l’avis de ses lecteurs. Sur Instagram, un compte spécifiquement dédié ...

  • Le pasteur des sans-logis

    Fri, 24 Feb 2017 12:00:00 GMT

    Il est considéré comme le pasteur le plus connu de Suisse. Ernst Sieber s’est engagé pendant des décennies pour les pauvres et les marginaux, inspiré par la vision d’un monde solidaire et juste. Le pasteur zurichois des sans-logis fête aujourd’hui son 90e anniversaire.  Pour de nombreux déshérités en Suisse, Ernst Sieber est comme un père. Durant le très rigoureux hiver 1963, il fit d'un container un abri pour les sans-logis.  Dans les années 80, Ernst Sieber s'acquit une audience nationale en s'élevant contre la misère de la scène des toxicomanes du Platzspitz de Zurich, ce qui lui ouvrit la voie d'une carrière politique comme député du Parti national évangélique au Conseil national (Chambre basse du Parlement).  Au faîte de leur expansion, les œuvres sociales de Ernst Sieber comprenaient des communautés thérapeutiques, des foyers pour sans-logis et des centres de rencontre dans quatre cantons employant 215 collaborateurs.  Puis, des malversations financières ont ébranlé la ...

  • «One man, one vote» – pas en Suisse!

    Fri, 24 Feb 2017 10:00:00 GMT

    Lors des élections et votations en Suisse, la voix d’un Zurichois a bien moins de poids que celle d’un habitant d’Appenzell Rhodes-Extérieures. La règle de la double majorité et l’institution du Conseil des Etats accordent aux petits cantons plus de poids qu’ils n’en auraient au vu de leur population. Est-ce encore justifié de nos jours?  Cet article fait partie de #DearDemocracy, la plateforme de swissinfo.ch pour la démocratie directe. Gros émoi après l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche, lorsque l’on a appris que sa rivale malheureuse Hillary Clinton avait en fait obtenu presque 2,9 millions de voix de plus que lui. Responsable de cette bizarrerie: le système électoral de ce pays fédéraliste que sont les Etats-Unis. Les Etats peu peuplés ont davantage de Grands Electeurs par rapport à leur population que les Etats les plus peuplés, majoritairement urbains. Dans l’esprit des pères de la Constitution américaine, l’idée était de protéger la population ...

  • Le dessin de la semaine

    Fri, 3 Feb 2017 07:56:00 GMT

    swissinfo.ch publie chaque semaine un dessin réalisé par Marina Lutz. Cette Suissesse collabore avec différents titres de la presse helvétique, dont le magazine satirique germanophone Nebelspalter. Elle a déjà remporté plusieurs prix pour son travail de caricaturiste, notamment à l'occasion du Festival international de bande dessinée Fumetto de Lucerne.  Cliquez sur les flèches en bordure d'image pour faire défiler la galerie.

  • La folie du Carnaval de Lucerne

    Thu, 23 Feb 2017 16:34:00 GMT

    Le Carnaval de Lucerne commence traditionnellement le «jeudi sale», à 5 heures du matin avec le «Urknall», que l’on peut traduire par «big bang». Quelque 16'000 participants et spectateurs – dont bon nombre sont costumés et masqués – déferlent sur les rues de la vieille ville. 

  • En Suisse, députés et sénateurs font travailler leur famille

    Thu, 23 Feb 2017 15:54:00 GMT

    Alors que François Fillon, candidat à la présidentielle française, se débat contre les accusations d’avoir pendant des années fait payer son épouse par les deniers publics comme collaboratrice parlementaire - semble-t-il sans qu’elle ait travaillé réellement -, en Suisse, les élus peuvent sans problème employer des membres de leur famille. Les parlementaires suisses touchent un forfait de 33'000 francs par année pour leurs frais de personnel. «L’expérience montre qu’il y a aussi des membres de la famille qui sont employés à des postes d’assistants», expliquent les services du parlement. Mais la Confédération ne sait pas si les proches sont payés ou non pour leurs services, elle n’est pas informée de la conclusion d’éventuels contrats de travail. Mais cela ne pose pas de problème en Suisse: les parlementaires reçoivent de toute façon cet argent, et ils peuvent en faire ce qu’ils veulent. En d’autres termes, si les Fillon étaient suisses, personne ne se soucierait de ...

  • Trois nouvelles Terres autour d’une étoile naine

    Thu, 23 Feb 2017 10:38:00 GMT

    Littéralement extraordinaire! Un mini-système solaire, avec une étoile naine et sept planètes de la taille de la Terre, dont trois pourraient être habitables. C’est la bombe «Trappist-1», qui fait le buzz depuis hier et n’a pas fini de faire parler d’elle. «Il y a plus de chances de découvrir de la vie sur ces planètes que sur Mars». Enthousiaste comme tous ses collègues, Amaury Triaud, astrophysicien français à Cambridge - qui a fait sa thèse à l’Observatoire de Genève - n’a pas mâché ses mots face aux caméras de la télévision publique romande RTS. Et ce n’est pas son collègue suisse Didier Quéloz, lui aussi en poste dans la prestigieuse université britannique qui le contredira. Le codécouvreur (avec Michel Mayor) de la première exoplanète en 1995 se dit «intimement convaincu que le processus chimique de la vie existe partout dans l’univers». Et il y a de bonnes chances pour qu’il se soit développé sur une (ou plus) des trois planètes habitables du ...

  • «En Suisse, on ne tolèrerait même pas 1% de ce qui se passe en Erythrée»

    Thu, 23 Feb 2017 10:09:00 GMT

    Malgré les promesses, le régime érythréen n’a toujours donné aucun signal concret d’ouverture. Au contraire, les arrestations arbitraires et les exécutions sommaires continuent à être monnaie courante, affirme Mussie Zerai. Défenseur infatigable des droits des réfugiés, le prêtre érythréen dénonce «le racisme politique» de ceux qui pensent que certaines populations peuvent accepter moins de droits et moins de démocratie. swissinfo.ch : En Suisse, mais pas seulement, certains estiment que la situation en Erythrée n’est finalement pas aussi grave. Qu’est-ce que vous leur répondez? Mussie Zerai: La Commission pour les droits de l’homme de l’ONU a établi un rapport de 500 pages sur la situation en Erythrée, dans lequel on parle de crimes contre l’humanité. Ces choses sont vraiment arrivées à des personnes, ce ne sont pas des inventions. Minimiser la gravité des violations commises en Erythrée signifie utiliser deux poids deux mesures. Combien de journalistes sont en ...

  • Tinguely le «scandaleux» s’expose à Milan

    Thu, 23 Feb 2017 09:33:00 GMT

    Pour l’artiste suisse Jean Tinguely, Milan était une ville d’une importance capitale. C’est de la capitale lombarde qu’il jettera les bases de son évolution artistique qui irradiera tout le monde de l’art. L’Institut suisse de Milan lui rend hommage à l’occasion du 25e anniversaire de sa mort. 

  • «Erdogan veut aussi que la Suisse serve d’exemple»

    Wed, 22 Feb 2017 15:30:00 GMT

    Berne devrait arrêter, auditionner et si nécessaire condamner les détracteurs qui offensent le président turc Recep Tayyip Erdogan. C’est ce que souhaite Ankara, qui a adressé une demande d'entraide judiciaire à la Suisse. Qu’attend le dirigeant turc de cette procédure? Interview du journaliste d’investigation suisse Fabian Eberhard, qui a révélé l’affaire.  Recep Tayyip Erdogan serre la vis contre tous ceux qui critiquent son régime autocratique. Sa dernière vague de purges date du 8 février 2017: les autorités turques ont limogé près de 4500 fonctionnaires, dont la plupart sont des employés du ministère de l'éducation.  Le président turc a aussi essayé d’étendre ces mesures à la Suisse: celui qui l’offense en Suisse devrait payer pour cela. Le journaliste suisse Fabian Eberhard l’a révélé à la fin janvier dans la SonntagsZeitung. L’Office fédéral de la justice à Berne a confirmé au journaliste avoir reçu «une demie douzaine» de demandes d’entraide ...

  • Le centenaire de la révolution russe est aussi commémoré en Suisse

    Wed, 22 Feb 2017 14:52:00 GMT

    Le 100e anniversaire des deux révolutions russes de 1917 sera abondamment célébré en Suisse aussi, avec notamment plusieurs expositions. Ces célébrations seront l’occasion de revenir sur les relations parfois complexes entre les deux pays. Voici cinq faits relatifs à ces relations bilatérales qui sont assez peu connus du grand public.  1.     De premiers contacts au 17e siècle déjà C’est dès 1667 que la République de Genève et la chancellerie pour les Affaires étrangères de Moscou entretiennent des relations officielles. Le tsar Ivan V et la République genevoise échangent alors leurs ambassadeurs. Le très intéressant ouvrage de Mikhaïl Chichkine – «La Suisse russe» – retrace les relations entre les deux pays aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il écrit notamment que l’aristocratie russe envoyait volontiers ses enfants à Genève en raison de ses excellentes écoles. «Les mœurs strictes de la ville de Calvin, le niveau élevé des connaissances chez les professeurs et la ...

  • La régularisation genevoise pourrait faire école

    Wed, 22 Feb 2017 15:13:00 GMT

    Des dizaines de milliers de clandestins vivent en Suisse et 13'000 seulement à Genève. L’an dernier, le canton en a régularisé 600 sur la base de critères stricts. Cette expérience genevoise pourrait servir de modèle dans le reste du pays.  Le phénomène des sans-papiers est massif en Suisse. Compte tenu de son caractère clandestin, on ne peut que procéder par estimation. Face au phénomène, le canton de Genève tente de trouver une solution originale. Les autorités cantonales viennent de présenter un concept qui pourrait faire école.

  • La Suisse trop rigoureuse dans l’application des accords de Dublin?

    Wed, 22 Feb 2017 10:00:00 GMT

    La majeure partie des requérants d’asile que la Suisse a tenté de renvoyer en Italie entre 2012 et 2015 n’ont jamais été enregistrés dans la Péninsule: c’est ce que montre une enquête que swissinfo.ch a conduite sur la base des statistiques européennes. Analyse d’une stratégie qui a surpris les ONG et les migrants et qui témoigne de la ligne dure de la Suisse par rapport à la Convention de Dublin.  «Les passeurs m’avaient dit que si je ne me faisais pas relever mes empreintes digitales en Italie, je pourrais ensuite poursuivre mon voyage vers le nord. Je voulais aller en Suisse, parce que mon frère y vit avec sa famille», raconte Semere*, qui a fui l’Erythrée à un peu plus de vingt ans.  «Ainsi, à peine avais-je mis le pied en Sicile que je me suis enfui. J’ai pris le train jusqu’à Chiasso et j’y ai demandé l’asile. Je pensais avoir tout fait ‘de la bonne manière’, mais quelques mois plus tard, les autorités m’ont dit que je devais retourner en Italie», témoigne-t-il.  Comme ...

  • La Suisse finance une série TV nigériane pour dissuader les migrants

    Tue, 21 Feb 2017 15:02:00 GMT

    Casser le mythe de l’eldorado suisse et informer les candidats africains à l’immigration sur les risques du voyage vers l’Europe: c’est l’objectif d’une série TV nigériane, financée par la Suisse. Mais l’impact de ce projet à 450'000 francs est loin d’être évident. Vivre en Suisse n’est pas toujours facile. Joshua, jeune Nigérian à qui les autorités ont refusé l’asile, en sait quelque chose, lui qui a du passer du statut de requérant à celui de clandestin. Son histoire sert de fil conducteur à la série télévisée «The missing steps», coproduction helvético-nigériane réalisée dans le cadre du partenariat migratoire signé entre les deux pays en 2011. Cette fiction en 13 épisodes a un objectif précis: dissuader les Nigérians de venir en Suisse chercher un avenir meilleur. «Nous voulons fournir des informations objectives sur la migration, montrer que la traversée [de la Méditerranée] est dangereuse et que les Nigérians ont très peu de chances de se voir accorder l’asile.

  • Une app ludique pour décoder la vie quotidienne en Suisse

    Tue, 21 Feb 2017 13:48:00 GMT

    Pourquoi les sacs poubelle en Suisse sont-ils de différentes couleurs? Où pouvez-vous faire du sport et que devez-vous savoir quand vous cherchez un job ou que vous allez à l’école? Ce sont des questions parmi d’autres que se posent les nouveaux arrivants en Suisse. Une nouvelle app de swissinfo.ch et sa maison-mère, la SSR (radio-télévision publique) apporte les réponses via un jeu de quiz interactif et une documentation en ligne. Elle s’appelle «Together – vivre ensemble en Suisse», on peut la télécharger gratuitement sur Apple ou Google Play et elle fonctionne en sept langues: anglais, allemand, français, italien, portugais, espagnol et arabe. Elle permet aux utilisateurs de tester leurs connaissances sur la Suisse, d’apprendre des choses nouvelles ou de défier d’autres utilisateurs dans 10 catégories de quiz allant de l’emploi aux icônes du paysage helvétique. Sur chaque question et chaque catégorie, on peut aussi accéder à des informations supplémentaires, avec ...

  • Les socialistes suisses veulent réconcilier démocratie et économie

    Tue, 21 Feb 2017 09:17:00 GMT

    Dépasser le capitalisme. Idée fondatrice de la gauche, que le Parti socialiste suisse veut remettre au goût du jour, par la promotion d’une économie sociale, solidaire et participative. Pour l’économiste Reiner Eichenberger, cette prise de position est simplement celle d’un parti à court d’idées. Débat. Cet article fait partie de #DearDemocracy, la plateforme de swissinfo.ch pour la démocratie directe. Le tout récent non du peuple suisse à une Troisième réforme de l’imposition des entreprises jugée bien trop favorable aux plus grosses d’entre elles a donné des ailes au Parti socialiste suisse (PS), qui l’avait attaquée en demandant le référendum. De quoi redonner du punch à sa critique du capitalisme. Un peu plus tôt dans l'année, l’ONG Oxfam avait attendu l’ouverture du Forum de Davos pour sortir son rapport sur la pauvreté dans le monde. Il en ressort (même si l’interprétation des chiffres est contestée) qu’en Suisse aussi, les inégalités sont extrêmes: 2% de la ...

  • Les stagiaires de l’ONU manifestent aussi à Genève

    Mon, 20 Feb 2017 14:22:00 GMT

    Une centaine de stagiaires des Nations unies ainsi que leurs sympathisants ont manifesté lundi devant le siège de l’organisation à Genève, dans le cadre d’une initiative mondiale pour attirer l’attention sur les difficultés de celles et ceux qui accomplissent ces stages non payés. Des manifestations similaires ont eu lieu à New York, Washington, Bruxelles et Vienne. A Genève, les stagiaires de l’ONU, de différentes agences internationales et organisations non gouvernementales se sont réunis peu après midi sur la Place des Nations avec d’autres employés, des syndicalistes et des étudiants pour appeler à un «accès égal à des stages équitables et de qualité». «Je manifeste en signe de solidarité avec les gens qui ne peuvent pas se permettre d’être ici», explique Jaime, Britannique de 22 ans qui accomplit un stage de trois mois à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). «Nous avons besoin de nous faire entendre et de montrer le niveau de soutien que nous avons de ...

  • Dans le laboratoire du loup

    Mon, 20 Feb 2017 10:47:00 GMT

    Cela fait plus de vingt ans que le loup est de retour en Suisse. Et le débat que sa présence suscite tant au niveau politique que médiatique ne semble pas près de se calmer. Mais s’il est facile de parler de ces animaux, connaître leur nombre et leurs déplacements est une autre affaire. Difficile à observer, le loup est pratiquement impossible à capturer. Pour étudier la manière dont les populations évoluent, on doit se baser sur les traces que ces canidés laissent sur le terrain (poils, excréments, salive…) et les analyser génétiquement. Depuis plus de 15 ans, c’est la tâche à laquelle s’attelle patiemment Luca Fumagalli, directeur du Laboratoire de biologie de la conservation (LBC) de l’Université de Lausanne, sur mandat de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). Chaque semaine, l’Institut Kora expédie depuis Berne les échantillons récoltés au laboratoire lausannois. La première question à laquelle Luca Fumagalli et ses assistants essayent de répondre est la suivante: l’ADN ...

  • Un Suisse sur quatre fume, un sur cinq boit trop. Et ailleurs?

    Mon, 20 Feb 2017 09:54:00 GMT

    Un Suisse sur quatre fume des cigarettes et un sur cinq boit de l’alcool en quantités potentiellement dangereuses pour sa santé, selon le dernier rapport annuel d’Addiction Suisse. Des chiffres stables par rapport à ceux de l’année précédente. Dans son Panorama suisse des addictions 2017, Addiction suisse déplore les «conflits d’intérêts» qui selon elle «paralysent la politique des addictions» en Suisse. En clair, les lacunes de la réglementation et de la prévention sont «sans doute liées au fait que les pouvoirs publics profitent eux-mêmes de la faible régulation ainsi qu'au poids de l’industrie et de ses lobbies», écrit la fondation. Pourtant, plus de la moitié des Suisses qui fument aimeraient arrêter, selon l’Office fédéral de la Santé publique. «Les politiciens acceptent le statu quo pour défendre des intérêts particuliers», clame Markus Meury, porte-parole d’Addiction Suisse, en rappelant les efforts de lobbying qui ont récemment aidé à faire capoter un projet ...

  • Silvia Spross: «Naître en Suisse, c’est comme gagner à la loterie»

    Sun, 19 Feb 2017 10:00:00 GMT

    Déjà enfant, la Suissesse Silvia Spross rêvait des Etats-Unis. Désormais, elle a réalisé son rêve et vit à Los Angeles. Elle est actrice et a aussi d’autres activités dans le domaine artistique. Elle nous explique pourquoi elle a quitté «le meilleur pays du monde». swissinfo.ch: Pourquoi avez-vous tourné le dos à la Suisse? Silvia Spross: Je voulais peindre, danser et être actrice… Je voulais simplement être libre et faire ce que je voulais, même si cela semble totalement irréaliste. Lorsque j’avais 13 ans, j’ai créé un collage de la Californie et je l’ai accroché à mon mur. A l’époque nous habitions au huitième étage, et je passais des heures à regarder par la fenêtre et à fantasmer sur le fait qu’un jour je volerais par-dessus les montagnes pour aller loin, jusqu’en Californie. Mes parents ne m’ont laissée partir qu’après l’obtention de mon diplôme. J’ai suivi une formation commerciale à la banque SKA. Trois mois après avoir terminé, j’étais dans un avion pour New ...

  • Les mondes des vaches

    Sat, 18 Feb 2017 10:00:00 GMT

    Divinité, icône ou simplement bétail? La vache imprègne les cultures de manière différente. Avec l’exposition «KUhLToUR – Kuh, Kunst und Kurioses aus Ost und West» à Zurich, la fondation culturelle Ernst Hoh se consacre à la vache dans l’art et la société.  L’image de la vache est omniprésente dans notre vie quotidienne, que ce soit dans les campagnes politiques, publicitaires ou encore comme synonyme de la nature et la patrie. En Suisse, elle est un symbole de la tradition helvétique et de la paysannerie, alors qu’en Chine elle représente la prospérité. Dans les parties hindouistes de l’Inde, la vache est sacrée. Elle est vénérée comme l’emblème de la providence et d’une longue vie. L’exposition ne montre pas seulement des vaches mais aussi des taureaux, des bœufs, des buffles d’Asie et des Yaks sous toutes leurs facettes.

  • Ces politiciens suisses qui ont compris Twitter

    Fri, 17 Feb 2017 09:57:00 GMT

    Avec les tweets incessants et souvent controversés du nouveau président américain Donald Trump, le monde entier a les yeux rivés sur Twitter. En Suisse aussi, le réseau social est apprécié par les politiciens. Beaucoup de députés le considèrent toutefois comme un moyen de communication à sens unique. Parmi les politiciens suisses, qui l’utilise vraiment pour écouter les citoyens?  Le président des Etats-Unis Donald Trump: ses tweets, sa vie et sa manière de gouverner. Dans ce tweet, il tourne la justice en dérision: De nombreux politiciens suisses ont désormais des comptes Twitter. Il n’est pas rare que des conseillers nationaux se servent du service de messages courts pour des annonces importantes, pour se mettre en scène durant leur campagne ou pour se défouler, comme le montre ce tweet «Made in Switzerland» du député socialiste Eric Nussbaumer: L’activité Twitter des parlementaires est particulièrement intense durant les quatre sessions ...

  • La réinsertion au cœur de la nouvelle réforme

    Fri, 17 Feb 2017 15:16:00 GMT

    Le gouvernement présente une nouvelle réforme de l’assurance maladie (AI). L’objectif principal est de mieux réinsérer les jeunes et les personnes souffrant de maladie psychiques sur le marché du travail. Après des années de vaches maigres, les économies ne sont plus au cœur du projet. Le gouvernement compte parvenir à son objectif grâce à des mesures financières, une meilleure collaboration entre les acteurs impliqués et davantage de soutien à la réintégration professionnelle, a précisé Alain Berset, ministre en charge notamment de la santé et des assurances sociales. Grand changement, les rentes seront attribuées de manière linéaire et plus selon quatre échelons afin d'augmenter les incitations au travail. Les assurés continueront à avoir droit à une rente entière dès un taux d'invalidité de 70%. Le Conseil fédéral ne prévoit pas d'économies par ailleurs, comme le souhaitait une majorité des cantons. Selon Alain Berset, la proposition n'engendra pas de coûts ...

  • Participez à la discussion!

    Fri, 17 Feb 2017 13:27:00 GMT

    Twitter a engendré un débat houleux. L’effet déclencheur est une affirmation de Claudio Kuster, assistant parlementaire du sénateur Thomas Minder, pour qui «les Suisses de l’étranger ne devraient pas avoir le droit de vote». Et vous, qu’en pensez-vous ?  Ce n’est pas la première fois que le droit de vote des Suisses expatriés est remis en question. L’an dernier, en se prononçant très majoritairement en faveur du projet, ils avaient peut-être fait pencher la balance du côté de la révision de la Loi sur la radio et la télévision, approuvée d’un cheveu (50,1%) par l’ensemble du peuple suisse. Ce dossier ne les concernant pas directement, Florian Schwab, journaliste à la Weltwoche, avait alors twitté:   Claudio Kuster a relancé le débat à l’issue des votations de dimanche dernier (12 février). Son Tweet était une réaction à un article de swissinfo.ch consacré au comportement de vote des Suisses de l’étranger. Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

  • Le dessin de la semaine

    Fri, 3 Feb 2017 07:56:00 GMT

    swissinfo.ch publie chaque semaine un dessin réalisé par Marina Lutz. Cette Suissesse collabore avec différents titres de la presse helvétique, dont le magazine satirique germanophone Nebelspalter. Elle a déjà remporté plusieurs prix pour son travail de caricaturiste, notamment à l'occasion du Festival international de bande dessinée Fumetto de Lucerne.  Cliquez sur les flèches en bordure d'image pour faire défiler la galerie.

  • Pascale Kramer raconte «des personnages qui la bousculent»

    Thu, 16 Feb 2017 19:00:00 GMT

    Pascale Kramer, la romancière genevoise, installée à Paris, a reçu à Berne, ce jeudi 16 février, le Grand Prix suisse de littérature 2017. Dans ses livres, treize à ce jour, cette auteure de 55 ans raconte la destinée de gens simples aux espérances souvent brisées. La distinction qui récompense l’ensemble de son œuvre lui redonne de l’énergie à un moment de doutes, confie-t-elle.  Si elle était peintre elle serait maniériste. Pascale Kramer propose, dans chacun de ses romans, un langage qui cerne, avec beaucoup de minutie, les moindres gestes, mouvements et soubresauts du cœur. Pour autant, sa plume n’épouse jamais des accents classiques ou pathétiques. L’Office fédéral de la culture (OFC), qui lui a décerné ce jeudi 16 février le Grand Prix suisse de littérature 2017, ne s’y est pas trompé, voyant en son écriture «précise et somptueuse (…) un chant ému, mais d’une grande lucidité sur une humanité de gens simples.»  Les gens simples, Pascale Kramer ne cesse de les ...

  • Face aux difficultés d’intégration, les Allemands quittent la Suisse

    Thu, 16 Feb 2017 09:50:00 GMT

    La relation entre Suisses et Allemands est connue pour être compliquée, avec des réticences des deux côtés. Frustrés par le sentiment d’être rejetés, toujours plus d’Allemands rentrent dans leur pays. Malgré la barrière de la langue, ils se sentent plus à l’aise en Suisse francophone.   Philip Korn a vécu cinq ans à Zurich. Puis est venu pour lui le temps de rentrer. Ce ne sont ni le manque de relations sociales ni un quelconque ressentiment qui l’ont poussé à partir. Zurich était simplement devenue trop étroite à son goût. «Zurich est une super ville mais elle peut aussi être un grand village», explique ce mathématicien spécialisé dans l’économie de 37 ans. Soirées avec des amis au bord du lac, week-end à ski, «c’était une belle époque», se rappelle-t-il. En manque d’urbanité, il a toutefois déménagé à Londres en 2011. Désormais, il travaille à Berlin dans une startup. «Ici, on a théoriquement la possibilité de découvrir quelque chose de nouveau chaque week-end», ...

  • Le premier voyage mène – théoriquement – chez le voisin

    Thu, 16 Feb 2017 16:26:00 GMT

    Ce sont de petits pays, à la topographie semblable, poids légers sur la scène mondiale et ils se réclament tous deux - plus ou moins - de leur neutralité. En voisins, la Suisse et l’Autriche entretiennent des relations fondamentalement amicales. Et partagent une tradition sur laquelle on insiste beaucoup, même si elle n’est pas toujours respectée. Doris Leuthard, présidente de la Confédération pour 2017, reçoit aujourd’hui à Berne son nouvel homologue autrichien Alexander Van der Bellen avec les honneurs militaires. Durant cette visite officielle en Suisse, le président autrichien est accompagné de son ministre des Affaires étrangères Sebastian Kurz. Une relation au beau fixe entre Berne et Vienne  Alexander Van der Bellen et Doris Leuthard ont tout deux loué des relations «de pleine confiance» entre Berne et Vienne.  Dans un monde de plus en plus marqué par l'instabilité et les guerres, un échange de vues entre deux «pays stables et neutres» comme la Suisse et ...

  • Qui sont les Suisses de la classe moyenne?

    Wed, 15 Feb 2017 14:28:00 GMT

    La classe moyenne suisse se trouve au cœur du «non» à la réforme de l’imposition des entreprises. La votation du 12 février a de nouveau mis en évidence cette catégorie de la population, souvent évoquée mais mal définie. Son portrait en six points.  La classe moyenne fait régulièrement la Une des médias. «Erosion de la classe moyenne» piégée par les dépenses obligatoires, «révolte de la classe moyenne» avec l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis ou le Brexit au Royaume-Uni. En Suisse, c'est elle qui aurait balayé en votation populaire la troisième réforme de l'imposition des entreprises (RIE III).  Mais comment définir la classe moyenne en Suisse? Si la grande majorité des citoyens estiment en faire partie, elle est difficile à cerner. L'Office fédéral de la statistique (OFS) a réalisé en 2013 une large enquête qui permet de mieux dresser le profil des Suisses de la classe moyenne.  1) Ils gagnent entre 70% et 150% du revenu médian Le revenu est le critère ...

  • «Un plan B à la RIE III sera prêt dans les six prochains mois»

    Wed, 15 Feb 2017 13:12:00 GMT

    Après l’échec retentissant de la troisième réforme de l’imposition des entreprises (RIE III) dans les urnes, Bernard Dafflon est convaincu qu’une nouvelle version plus équilibrée de la loi verra le jour rapidement. Cet expert en finances publiques prône notamment la suppression des niches fiscales prévues dans la réforme, sources d’une concurrence néfaste entre les cantons suisses.  Professeur émérite de finances publiques à l’Université de Fribourg, Bernard Dafflon est considéré comme l’un des meilleurs experts du pays dans son domaine. Tout comme une majorité de ses concitoyens (59,1%), il a dit «non» dimanche dernier à la troisième réforme de l’imposition des entreprises. Contrairement au ministre des Finances Ueli Maurer, il estime toutefois que le projet révisé pourra être mis en oeuvre dans les délais impartis vis-à-vis de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).   swissinfo.ch: Le gouvernement, une majorité du Parlement mais ...

  • Les supermarchés pour pauvres, un «scandale» qui dure depuis 25 ans

    Wed, 15 Feb 2017 10:53:00 GMT

    Des magasins destinés aux plus démunis au beau milieu de la riche Suisse? Christoph Bossart, l’un des fondateurs de la première épicerie Caritas, à Bâle, raconte l’histoire d’un «scandale» qui est devenu au fil du temps un appui indispensable pour des milliers de personnes. «Regardez, quelque chose est resté», relève Christoph Bossart, en pointant du doigt une enseigne sur la façade du bâtiment. Sur le panneau figure le nom du premier commerce alimentaire de Suisse destiné aux pauvres, inauguré en 1992. «Au début, il s’appelait ‘Carisatt’, qui est la contraction de ‘Caritas’ et ‘satt’, qui signifie repu en allemand. Comme tout le monde n’a pas apprécié le jeu de mot, nous parlons aujourd’hui simplement des épiceries Caritas», souligne Christoph Bossart.  Nous nous trouvons à Kleinbasel, un quartier du centre historique de Bâle bordant le Rhin. Ce quartier populaire, qui compte une forte présence d’étrangers, est parmi les plus vivants de Bâle avec ses ...

  • Suisse-UE: des bons et des mauvais points pour Berne

    Wed, 15 Feb 2017 09:19:00 GMT

    Les Vingt-Huit s’apprêtent à adopter des conclusions sur l’avenir de leurs relations avec la Suisse. La méfiance règne. Les Européens distribueront quelques bons et plusieurs mauvais points à Berne, dans les « conclusions » qu’ils adopteront probablement au mois de mars sur l’avenir de leurs relations avec la Suisse. Le texte (quatre pages, douze paragraphes), toujours confidentiel, servira de doctrine à l’UE pour les années 2017 et 2018. Le paragraphe consacré à la fiscalité des entreprises sera modifié après que les Helvètes ont rejeté la RIE III, le 12 février. Même si la loi avait été approuvée par le peuple, l’Union aurait manifesté son inquiétude sur son application, en raison des « mesures optionnelles » que les cantons auraient eu la latitude de prendre afin de compenser l’abolition de certains régimes fiscaux préférentiels, pour les multinationales. Ce n’est pas la seule appréhension qu’éprouvent les Vingt-Huit, tant s’en faut. Ainsi, considèrent-ils, la ...

Découvrir la Suisse

Cervin

 

Partenaires stratégiques


Partenaires exclusifs


Partenaire promotionnel

 

Publicité

Revue Suisse: passez à la version en ligne