A la une - de notre partenaire swissinfo

  • Emmanuel Macron, le choix des Suisses de France

    Sat, 29 Apr 2017 15:46:00 GMT

    L’Union des Associations Suisses de France tient ce week-end sa réunion annuelle à Vichy. L’occasion de prendre la température parmi les expatriés, à une semaine du 2e tour de l’élection présidentielle de leur pays d’adoption. Leurs préférences vont clairement à Emmanuel Macron, un choix qui semble surtout motivé par la volonté de faire barrage au Front national. Pour leur 59e réunion annuelle, les Suisses de France ont cette année choisi la ville de Vichy, située en Auvergne, en plein centre du pays. Cette ville d’eau calme et pittoresque ne semble guère atteinte par la fièvre électorale du moment, qui tourne pourtant presque en boucle sur les chaînes d’informations télévisées et qui fait la une de tous les journaux. En déambulant en ville, nulle trace de l’important rendez-vous électoral à venir. Pas de stands dans les rues, pas d’affiches. Un seul détail évoque les élections. Au détour d’une rue, une voix énervée de femme se fait entendre depuis un local minuscule.

  • Dans les coulisses des salons de Palexpo

    Sat, 29 Apr 2017 09:00:00 GMT

    Le photographe genevois Olivier Vogelsang dévoile une série inédite d’images intitulée Grand-messe. Initiée en 2014, cette enquête photographique a été conduite dans les allées et les coulisses des salons de Palexpo à Genève. Ces importants rassemblements qui ponctuent aujourd’hui de manière quasi ininterrompue le calendrier annuel, réunissent quelques jours durant marchands et acheteurs, exposants et passionnés, chercheurs ou flâneurs. On retrouve ainsi, en un lieu, un concentré bouillonnant dédié à la gloire de la mécanique, du sport, de la technologie, de l’art ou de la nostalgie. Les stands rutilent ; les démonstrateurs haranguent et les hôtesses sourient ; les visiteurs se pressent dans les couloirs, testent les produits miracles et s’émerveillent. Telles des ruches, les grands salons bourdonnent en continu et constituent un théâtre haut en couleur qui célèbre des passions collectives. Dans l’effervescence des allées, Olivier Vogelsang a capturé, au détour d’un couloir ou ...

  • La direction de Credit Suisse aura ses bonus

    Fri, 28 Apr 2017 13:47:00 GMT

    Malgré une vague d’indignation, les actionnaires de Credit Suisse ont validé vendredi le rapport de rémunération 2016. Ils l'ont accepté à 58%. L’assemblée générale du groupe a toutefois été houleuse.  Les dirigeants de la deuxième plus grande banque de Suisse ont gagné la partie. Seuls 40% des actionnaires représentés à l’assemblée ont refusé le rapport de rémunération 2016.  Le président du conseil d'administration, Urs Rohner, a ainsi remporté une première manche, après une pluie de critiques en début d'après-midi. Avant le vote, ce dernier a pris soin de rappeler le geste fait par la direction et le conseil d'administration, qui ont renoncé volontairement à 40% de leurs bonus. Un geste qui semble avoir apaisé une partie des actionnaires furieux du niveau des rémunérations prévues pour la direction générale.  Greenpeace perturbe l’assemblée  Credit Suisse n'a pas dû essuyer que des critiques sur ses rémunérations lors de son assemblée générale vendredi à Zurich.

  • «Un monde sans drogues, vous y croyez?»

    Fri, 28 Apr 2017 09:00:00 GMT

    La Thaïlande et la Birmanie s’ouvrent à une approche centrée sur la santé en matière de consommation de drogue. Une évolution notable dans une région connue pour sa politique implacable en la matière. C’est le constat de la Suissesse Ruth Dreifuss, présidente de la Commission globale de politique en matière de drogues (Global Commission on Drug Policy), de retour d’une visite en Asie du Sud-Est. Depuis l’année dernière, Ruth Dreifuss préside la Commission globale de politique en matière de drogue, un groupe de personnalités que l’ancienne présidente de la Confédération a contribué à fonder en 2011. Et ce, en partant du constat que la «guerre à la drogue» lancée par le président américain Richard Nixon en 1971 est un échec complet, avec un trafic de stupéfiants toujours plus important et des consommateurs plus nombreux. Les 5 priorités de la Commission -Accorder la priorité à la santé et à la sécurité. -Garantir un accès aux médicaments à double usage comme la morphine.

  • La Suisse célèbre 25 ans d’esprit pionnier dans le solaire

    Fri, 28 Apr 2017 06:37:00 GMT

    Le 28 avril 1992, on inaugure sur la montagne au nom prédestiné de Mont-Soleil la première centrale solaire de Suisse, la plus grande d’Europe à l’époque. Vingt-cinq ans plus tard, cette source d’énergie renouvelable a réalisé d’importantes avancées mais peine toujours à véritablement sortir de l’ombre. «Nous avons d’abord cherché des sites un peu partout dans les Alpes, mais personne ne voulait de nous. On nous prenait pour une bande d’ingénieurs farfelus qui jetaient l’argent par les fenêtres», se souvient Martin Pfisterer, l’un des initiateurs du projet et actuel président de la société Mont-Soleil, gérée par le groupe électrique bernois BKW. C'est finalement dans l’Arc jurassien, sur le bien nommé Mont-Soleil, que la première grande centrale solaire de Suisse vit le jour.  Les doutes et les critiques initiales furent toutefois rapidement balayés par la dimension totalement inédite du projet. Avec ses 10'560 panneaux solaires dispersés sur un terrain de 20'000 ...

  • Seuls les ministres avaient une planque en chambre individuelle

    Thu, 27 Apr 2017 15:10:00 GMT

    Le sous-sol de la Suisse cache un gigantesque réseau souterrain. Si on reliait entre eux tous ces passages, on pourrait former un tunnel de 3780 kilomètres, de Zurich à Téhéran. Par rapport à la petite taille du pays, pareille profusion de galeries est unique au monde.  Avec «Die Schweiz unter Tag» («La Suisse souterraine»), c’est un livre passionnant et piquant qui vient de paraître. Passionnant, car douze reportages nous proposent un voyage découverte à travers des salles au trésor, des centrales hydroélectriques, des laboratoires de haute technologie, des hôpitaux, des tunnels, de cavernes secrètes ou dans le bunker «top secret» du Conseil fédéral (gouvernement). Piquant, car l’étude de la Suisse souterraine met en évidence un étrange regard défensif sur le monde.  Le plus grand abri du pays La Suisse souterraine est rayonnante et curieuse. Avec 360'000 abris privés et 2300 installations plus vastes, selon le décompte du livre, il y a bien assez de ...

  • «Manu, mais comment tu vois?»

    Thu, 27 Apr 2017 09:22:00 GMT

    Confronté depuis l’enfance au risque de devenir aveugle, le réalisateur franco-suisse Manuel von Stürler a ressenti le besoin d’en savoir plus sur ce que signifie réellement voir ou ne pas voir. De ce voyage initiatique, plein de poésie, est né le documentaire «La Fureur de voir», en compétition au festival Visions du réel.  swissinfo.ch : Après avoir étudié la musique et la composition, vous avez réalisé, en 2012, votre premier film «Hiver Nomade», désigné meilleur documentaire européen. Comment est née votre passion pour le cinéma? Manuel von Stürler: J’ai toujours eu une grande passion pour la photographie, notamment parce qu’elle me permet de voir le monde mieux que je ne le vois habituellement. J’ai un problème à la rétine, et ma perception visuelle est limitée. En faisant des photos, je peux observer des détails qui, autrement, m’échapperaient, en rapprochant l’image des yeux ou en l’agrandissant. Lorsque j’étais jeune, j’ai fréquenté régulièrement des cours ...

  • Les actionnaires de Credit Suisse sont en colère

    Wed, 26 Apr 2017 14:03:00 GMT

    Credit Suisse se prépare à faire face à une révolte des actionnaires ce vendredi lors de son assemblée générale. Au cœur des enjeux, la question de la rémunération de ses dirigeants, alors même que la direction de la deuxième banque suisse a accepté une réduction volontaire de 40% de ses bonus.  Credit Suisse, qui fait face à de profondes restructurations, doit affronter des critiques pour ne pas avoir pris en compte l’amende de 5,28 milliards de dollars infligée par les Etats-Unis (comme prévu dans l’accord signé en 2016 pour clôturer l’enquête sur son rôle dans la crise des «subprimes») au moment d’établir la rémunération de ses managers.   Le président du Conseil d’administration Urs Rohner a déclaré au Financial Times avoir sous-estimé la sensibilité sur la question des rémunérations en Suisse et ailleurs. «La réaction est plus forte que ce à quoi je m’attendais, en particulier au Royaume-Uni, tout comme chez les investisseurs professionnels et institutionnels ...

  • «Monet est un grand jardin»

    Wed, 26 Apr 2017 12:00:00 GMT

    La Fondation Beyeler, le musée d'art le plus visité de Suisse, fête cette année son 20e anniversaire. Sam Keller, conservateur de renommée internationale, en est le directeur depuis presque 10 ans; il nous parle de l’art des expositions, des Nymphéas de Claude Monet et du futur deuxième bâtiment de la Fondation. swissinfo.ch: En 20 ans, la Fondation Beyeler est devenue le musée le plus couru de Suisse. Quels ont été les étapes principales pour en arriver là? Sam Keller: Le musée, qui au départ n’était qu’une collection, s’est élargi pour devenir une maison accueillant des expositions internationales – cela a été une étape importante. Après la mort des fondateurs Ernst et Hildy Beyeler, la Fondation a pu s’appuyer sur de nombreuses épaules, et cela a été décisif. Ensuite, il y a naturellement l’importance du contenu: le musée a toujours mis un accent particulier sur le moderne et un autre sur le contemporain. Nos fondateurs ont dit: nous ne voulons pas faire des ...

  • La reconnaissance des religions est l’affaire des cantons

    Wed, 26 Apr 2017 08:22:00 GMT

    Multiculturelle, la Suisse est aussi une société multireligieuse. Comment un pays fédéraliste gère-t-il cette diversité croissante et les frictions inévitables entre majorité de tradition chrétienne et minorités issues de l’immigration? L’analyse d’une juriste spécialiste de la question. La diversité religieuse croissante en Suisse engendre pour la société et l’Etat des défis considérables aux niveaux juridique et social. Selon Stefanie Kurt, Docteure en droit et post doctorante au sein du Pôle de recherche national (PRN) «On the move», consacré aux études de migration et de mobilité, «il est important d’inclure les communautés religieuses dans les débats actuels et les bases juridiques devraient tenir compte de cette nouvelle réalité». En revanche, elle estime que la tendance à utiliser les outils de la démocratie directe pour interdire des pratiques et des symboles religieux «alimente les conflits et ne permet pas d’apaiser les esprits».  swissinfo.ch:

  • Les Suisses ne boudent plus l’Allemagne pour leurs vacances

    Tue, 25 Apr 2017 15:07:00 GMT

    L’Allemagne est une destination de voyage toujours plus prisée des Suisses. La mer Baltique profite en particulier de ce véritable boom de clients helvétiques. En 15 ans, le nombre de nuitées a quadruplé.  Tobias Woitendorf vient de rentrer de Zurich, où il est allé faire la promotion touristique du Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale. «Les Suisses sont pour nous un public très important», indique le chef de département marketing et communication de l’office du tourisme local, qui a son siège à Rostock, la plus grande ville de cette région du nord de l’Allemagne. Les clients du sud sont particulièrement attirés par la côte baltique et les voyages en péniche de la région lacustre du Mecklembourg. Tobias Woitendorf est aussi allé à Berne. Sa région sera partenaire du «Swiss Caravan Salon», qui se tient dans la capitale fédérale en automne de cette année. «Depuis quelques années, nous sommes très actifs dans la promotion de notre région en Suisse», dit-il. Il ...

  • Macron pourra-t-il rassembler? Les Suisses de France s'interrogent

    Tue, 25 Apr 2017 11:18:00 GMT

    Les personnalités suisses installées en France ne doutent pas qu'Emmanuel Macron remportera le deuxième tour de la présidentielle. Actives dans la culture, les médias ou le monde académique, elles se montrent en revanche plus prudentes quant à sa capacité à rassembler lors des législatives. Antoine Bozio, directeur de l'Institut des politiques publiques de Paris, estime que le pari d'Emmanuel Macron de réunir des gens de gauche, de droite et du centre n'est «pas aberrant». «Cela se fait dans de nombreux pays d'Europe. Et cela s'est vu en France avant la Ve République», explique l'économiste franco-suisse à l'ats. «Par ailleurs, les alliances autour de thèmes spécifiques au-delà de la logique partisane traditionnelle sont monnaie courante dans la politique régionale ou locale. Mais aujourd'hui, il est difficile de dire si cela va fonctionner ou si le jeu des partis va prendre le dessus.» Le test des législatives A ses yeux, les débats sur les programmes qui n'ont ...

  • Jonathan Royce Hostettler: sur les traces de sa famille suisse

    Tue, 25 Apr 2017 08:22:00 GMT

    Peut-on se sentir Suisse sans avoir jamais passé un seul jour dans le pays? Oui, comme le montre l’exemple du jeune Américain Jonathan Royce Hostettler. Âgé de 22 ans, il a connu une enfance difficile aux Etats-Unis et voit son avenir dans la patrie de ses ancêtres où il veut faire un doctorat en théologie.  swissinfo.ch: Pourquoi vous considérez-vous comme Suisse de l’étranger? Quel est votre lien avec la Suisse?  Jonathan Royce Hostettler : Je suis Suisse allemand par mon père, Douglas Joel Hostettler. Enfant, il aidait parfois à la ferme de ses grands-parents en Suisse. Il n’y est plus retourné après la mort des grands-parents aux Etats-Unis.  Nous avons perdu tout contact avec la famille, mais mon père avait fait un arbre généalogique. J’ai ainsi pu renouer les liens par Facebook il y a deux ou trois ans après mon arrivée à l’université. J’ai maintenant les armoiries de la famille et j’aimerais mieux la connaître.  Bien que je sois Américain, j’ai une relation ...

  • «Nous sommes en train de regarder une population mourir de faim, sans rien faire»

    Mon, 24 Apr 2017 15:02:00 GMT

    Malgré une situation qu’elle qualifie de catastrophique, Elham Manea croit encore à une solution au conflit dans lequel son pays est enlisé. La politologue suisse et yéménite appelle la Confédération à jouer son rôle de médiateur, à l’occasion de la conférence des donateurs qui se tient ce mardi à Genève. Pour elle, la paix passe par des négociations au niveau local et régional.  swissinfo.ch: Quelle est la situation de la population civile yéménite aujourd’hui sur le terrain? Elham Manea: Imaginez-vous: toutes les dix minutes, un enfant yéménite de moins de cinq ans meurt de malnutrition. Nous sommes littéralement en train de regarder une population mourir de faim, sans rien faire. L’ONU demande 2,1 milliards de dollars La Conférence des donateurs pour le Yémen, qui se tient ce mardi 25 avril à Genève, est organisée conjointement par la Suisse et la Suède. Les deux pays ont répondu à une demande du secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres. Le ...

  • Macron devance Fillon chez les Français de Suisse

    Mon, 24 Apr 2017 15:14:00 GMT

    Les Français résidant en Suisse ont largement voté pour Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle française. François Fillon arrive en deuxième position, suivi par Jean-Luc Mélenchon. Marine Le Pen est distanciée. Avec 34,71% des suffrages exprimés en sa faveur, Emmanuel Macron réalise un excellent score parmi les Français résidant en Suisse. Le candidat du mouvement «En Marche!» est talonné par François Fillon, qui obtient 30,75% des voix. Troisième, Jean-Luc Mélenchon comptabilise la moitié moins de suffrages (15,07%). La candidate du Front national Marine Le Pen n’arrive qu’en quatrième position, créditée d’à peine plus de 8% des voix. Quand à Benoit Hamon, il a séduit moins de 6% de ses compatriotes résidant en Suisse et au Liechtenstein.  Il s’agit d’un petit tremblement de terre politique, puisque la Suisse est généralement considérée comme un terreau électoral favorable à la droite française. Elle y disposait jusqu’à présent d’une ...

  • Si on parle de démocratie numérique, la Suisse est un pays sous développé

    Mon, 24 Apr 2017 13:19:00 GMT

    Partout dans le monde, des initiatives citoyennes et des start-ups testent de nouvelles formes de participation politique sur internet. Et que fait la Suisse? Elle laisse passer le train. En tant que «championne du monde de la démocratie directe» (aucun pays ne vote aussi souvent), elle serait pourtant prédestinée à en être la locomotive. En Allemagne et au Portugal, les citoyens votent électroniquement sur les questions du ménage communal. En Australie et en Argentine, les électeurs devraient pouvoir bientôt se prononcer directement sur les affaires parlementaires. En Estonie, on peut obtenir une sorte de citoyenneté virtuelle, qui permet de fonder des entreprises. Et pendant ce temps, que se passe-t-il en Suisse en matière de démocratie numérique? Pratiquement rien. Démocratie directe numérique Fausses nouvelles diffusées par des trolls, filtres sur les réseaux sociaux, robots qui répondent à la place des humains, politique en direct sur Twitter: aujourd’hui, la ...

  • Présidentielle française: le choc des contraires

    Mon, 24 Apr 2017 08:34:00 GMT

    Un euro-turbo contre une souverainiste, le centre contre l’extrême-droite: la presse suisse commente ce matin le résultat – largement annoncé par les sondages – du premier tour de la présidentielle française. Les commentateurs donnent logiquement l’avantage à Emmanuel Macron contre Marine Le Pen, et soulignent la débâcle des deux grands partis traditionnels. Pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, ni la droite néo-gaulliste ni le Parti socialiste ne seront au second tour d’une élection présidentielle. Avec 23,9% des voix, Emmanuel Macron arrive en tête, devant Marine Le Pen (21,4%). En troisième position, le candidat des Républicains François Fillon (19,9%) est donc éliminé. Jean-Luc Mélenchon, le souverainiste de gauche, pointe à la quatrième place (19,6%). Benoît Hamon, candidat du PS, est en perdition à 6,3%. Les 47 millions de Français inscrits (abstention de 22,7%, en hausse par rapport à 2012) ont donc sanctionné le traditionnel clivage ...

  • «Connaître un Suisse c’est avoir un ami pour la vie»

    Sun, 23 Apr 2017 09:00:00 GMT

    La crise immobilière en Espagne a attiré en Suisse des jeunes bien formés comme Henar Varela, qui se nourrissent de l’architecture, mais qui la réinventent aussi.  Ni une carrière prometteuse, ni la maîtrise des langues ni des stages à l’étranger ne lui ont été d’une grande aide. C’est en 2013 que Henar Varela (31 ans) a su que l’architecture ne lui permettrait pas de rester en Espagne, où la bulle immobilière – cause de la crise économique espagnole – lui a éclaté au visage comme à celui de tant d’autres jeunes.  Cette même année, la Suisse est devenue un objectif professionnel. «Je savais par des amis que les architectes espagnols étaient reconnus en Suisse et que je ne perdrais rien à y tenter ma chance. Ce que je voulais, c’était construire des bâtiments. L’argent m’importait peu», dit-elle. Elle a donc envoyé ses références et contacté d’innombrables ateliers d’architecture de Suisse romande.  «Un important bureau de Fribourg, Dominique Rossier SA, m’a appelée ...

  • Des vaches en voyage sur le lac

    Sat, 22 Apr 2017 09:00:00 GMT

    Depuis 29 ans, l’agriculteur Josef Häcki conduit la moitié de son bétail de la commune de Pfäffikon (canton de Schwitz) à l’île d’Ufnau sur le lac de Zurich. Avec plus de 11 hectares, elle est la plus grande île de Suisse, qui ne peut être atteinte que par bateau. Les animaux y restent jusqu’à fin mai.  Les bovins broutent et l’agriculteur n’a ainsi pas à faucher l’herbe de l’île, durant cette période. Pour les animaux, les conditions y sont paradisiaques. Ils se nourrissent d’herbe fraîche et peuvent se défouler à leur guise.    Josef Häcki loue l’île, qui appartient au monastère d’Einsiedeln. Il est responsable de ses forêts, ses prairies et ses marais. Seules les femelles qui ont au moins un an, qui sont résistantes aux intempéries et qui n’ont pas vêlé peuvent aller sur l’île. Ce qui permet d’échapper à la traite quotidienne.  Fin mai, Joseph Häcki vient rechercher son bétail et l’emmène passer l’été à l’alpage dans les Grisons. En automne, il les ramène sur l’île en ...

  • Le prochain bastion de la sphère privée vacille

    Fri, 21 Apr 2017 12:41:00 GMT

    Des montres connectées qui envoient nos données médicales, des applications qui montrent notre position géographique, nos données personnelles sont de plus en plus difficiles à protéger. Désormais, ce sont les dossiers des patients qui seront numérisés et centralisés par les médecins. Nous nous mettons de plus en plus à nu. Pour le plus grand bonheur des criminels?  Le dossier électronique du patient est indéniablement pratique. Vous n’aurez ainsi plus besoin de répéter les mêmes informations, lorsque vous changez de médecin. Dans le dossier électronique, les données médicales sont consultables par les soignants qui doivent décider d’un traitement sur cette base.  Mesures de sécurité recommandées pour les objets connectés   De plus en plus d'objets sont connectés à Internet, mais les fabricants et les utilisateurs se préoccupent souvent trop peu de leur sécurité. C'est l'avertissement lancé par la Centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sûreté de ...

  • «A lui seul, le travail n’est pas une garantie de prospérité»

    Fri, 21 Apr 2017 09:00:00 GMT

    La Suisse a la plus forte densité de millionnaires au monde. Nulle part ailleurs il n’y a autant de riches par rapport à la population résidente. Selon un rapport mondial du spécialiste de l’immobilier Knight Frank, 7000 personnes y possèdent une fortune d’au moins 30 millions de dollars. Il n’y a pas pour autant de raison d’en être fier, estime un sociologue suisse.  Le professeur Ueli Mäder a étudié toute sa vie les phénomènes de la pauvreté et de la richesse. Non pas pour devenir millionnaire lui-même, mais pour aller jusqu’à la racine des causes de l’inégalité sociale. Selon lui, aucun milliardaire n’a gagné honorablement sa fortune. swissinfo.ch: Les statistiques montrent qu’il y a énormément de riches en Suisse. Pourquoi ce pays est-il si attractif pour les multimillionnaires?  Ueli Mäder: La stabilité politique ainsi qu’une situation fiscale confortable, en particulier en matière de fortune et d’héritage, ont attiré beaucoup d’argent depuis ...

  • Avec quoi sont-ils devenus multimillionnaires?

    Fri, 21 Apr 2017 09:00:00 GMT

    Un bon tiers des 300 personnes les plus riches de Suisse est milliardaire, selon le magazine économique «Bilanz». Certains d’entre eux sont membres de familles illustres dont les entreprises sont connues dans le monde entier. Pratiquement la moitié de ces 300 personnes vient de l’étranger. Les riches Allemands aiment tout particulièrement s’établir en Suisse. Depuis les années 1980, on trouve de plus en plus de représentants du monde de la finance dans le classement des personnes les plus riches. La série de photos si dessous présente les profils de quelques multimillionnaires qui ont édifié leur fortune dans différents secteurs.   Avec la pharmacie Héritier milliardaire et philanthrope André Hoffmann est l’un des héritiers de l’empire industriel pharmaceutique Hoffmann-La Roche. Depuis 1996, il est membre du conseil d’administration du géant pharmaceutique Roche. Grâce à leur paquet d’actions, les deux familles héritières, les Hoffmann et les Oeri, ...

  • La Suisse aura son mot à dire sur la politique internationale des drogues

    Thu, 20 Apr 2017 14:08:00 GMT

    Dès janvier 2018, la Suisse siègera à nouveau pour quatre ans dans la principale entité de l’ONU intervenant dans le domaine de la politique des drogues. La Suisse, qui depuis plus d’un quart de siècle pratique et soutient une politique basée sur la santé et les droits de l’homme a déjà été plusieurs fois membre de cette Commission. Créée en 1946 par le Conseil économique et social des Nations Unies, la Commission des stupéfiants (CND) est l’entité centrale de l’ONU chargée de l’élaboration de la politique internationale en matière de drogues. Elle formule des recommandations en matière de politiques antidrogues à l’intention des États membres de l’ONU, gère les programmes antidrogues de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et décide du contrôle et de la classification des stupéfiants, des substances psychotropes et des précurseurs, soit des substances chimiques dont l'utilisation est licite mais qui peuvent être détournées pour produire des ...

  • Une nouvelle planète qui pourrait abriter la vie

    Thu, 20 Apr 2017 12:23:00 GMT

    Une équipe internationale d’astronomes, parmi lesquels des chercheurs suisses, annonce la découverte d’une planète rocheuse dans la zone habitable d’une petite étoile de la constellation de la Baleine. Située à 40 années-lumière de la Terre, elle serait une candidate sérieuse pour abriter la vie. Des exoplanètes, ou planètes orbitant autour d’étoiles autres que notre soleil, on en trouve pratiquement chaque semaine dans l’immensité du ciel. Mais parmi les milliers de ces mondes lointains identifiés à ce jour, seule une poignée semble réunir les conditions propices à l’éclosion de la vie. LHS 1140 b est de celles-là. Découverte dans un premier temps par les télescopes du projet MEarth, qui ciblent les étoiles naines en utilisant la méthode des transits, sa masse a été déterminée par calcul de vitesse radiale grâce au spectrographe HARPS, le traqueur d’exoplanètes le plus précis au monde, construit par l’Observatoire de l’Université de Genève (UNIGE). Transit? Vitesse ...

  • Le rapace injustement décrié

    Thu, 20 Apr 2017 12:22:00 GMT

    L’aigle royal a longtemps été traité - à tort - de tueur de moutons, voire d’enfants. En Suisse, les poisons et le pillage systématique des nids avaient amené cette noble espèce au bord de l’extinction. Les mesures de protection de l’espèce datent de 1953. Pour attirer l’attention sur cet oiseau remarquable et si malmené au cours de l’histoire récente, l’organisation de protection de la nature Pro Natura a choisi l’aigle royal comme animal de l’année 2001. A l’époque, il y en avait 300 couples en Suisse. Aujourd’hui, on est près de 350. L’aigle royal est le seul grand prédateur de Suisse à avoir survécu aux impitoyables persécutions qui avaient eu raison du gypaète barbu, du lynx, du loup et de l’ours brun, rappelle le site de la Station ornithologique suisse. Certes, la population est revenue, mais il y a encore des choses à améliorer dans le domaine de la vie de couple de ces rapaces, et donc de la perpétration de l’espèce. «En raison du grand nombre d’individus ...

  • Le doute gagne les Français de Suisse

    Thu, 20 Apr 2017 09:10:00 GMT

    Les affaires qui entachent la campagne présidentielle française plongent les citoyens dans l’incertitude. Un phénomène qui touche aussi les Français de Suisse. A gauche comme à droite, le centriste Emmanuel Macron séduit. Trois Français établis en Suisse livrent leur regard sur la campagne la plus imprévisible de la Ve République.  Des électeurs de gauche qui hésitent à soutenir le socialiste Benoît Hamon. Des électeurs de droite qui doutent du candidat des Républicains François Fillon, mis en examen dans l'affaire des emplois présumés fictifs impliquant sa famille. Difficile pour les Français, parfois désillusionnés, de choisir leur candidat.   Florian Baccaunaud, porte-parole de la Ligue pulmonaire        Quelques jours avant l’élection, Florian Baccaunaud n’a pas encore arrêté son choix. Pourtant, il est membre du parti Les Républicains et séduit par le volet économique du programme du candidat de la droite François Fillon. Mais ...

  • Thomas Jordan: cinq ans de lutte contre le franc fort

    Wed, 19 Apr 2017 13:51:00 GMT

    Nommé en 2012 à la présidence de la Banque nationale suisse (BNS), Thomas Jordan a dû affronter un défi de taille ces cinq dernières années: maintenir le pays et l’économie helvétique à l’abri de la crise de la zone euro. Une tâche effectuée au prix de vives critiques. «Tout le monde aime Thomas Jordan», écrivait en 2012 le Tages Anzeiger de Zurich à la suite de sa nomination à la tête de la BNS. L’imposant vice-président de la banque centrale helvétique avait alors aux yeux des principaux partis et des organisations économiques du pays toutes les qualités requises pour assumer la présidence dans un des moments les plus délicats de l’histoire de la BNS. Ses compétences tout d’abord: le professeur d’économie avait annoncé en 1994 déjà la crise de l’euro dans sa thèse de doctorat. Il était ensuite entré au service de la BNS en 1997, grimpant un à un tous les échelons de l’organisation avant d’en atteindre le sommet. Thomas Jordan était perçu comme un homme sérieux, ...

  • «C’est devant le danger naturel que les Suisses sont unis»

    Wed, 19 Apr 2017 11:17:00 GMT

    Professeur à l’Université de Lausanne, le Biennois Peter Utz analyse dans un passionnant essai, «Culture de la catastrophe», l’inquiétude qui hante l’imaginaire des grands écrivains de ce pays. Selon lui, la crainte du pire est une caractéristique suisse.  Vu de l’étranger, l’Helvète est quiet. Dites à un Anglais ou à un Espagnol que les Suisses sont taraudés par l’angoisse des cataclysmes, et vous verrez leurs yeux exprimer un grand doute. Pourtant, l’inquiétude constitue bien un des traits identitaires de ce pays, palpable à travers la grande littérature helvétique.  La preuve par la «Culture de la catastrophe», remarquable essai de Peter Utz, professeur à l’Université de Lausanne, qui explique dans son ouvrage comment, depuis le 18e siècle jusqu’à nos jours, l’inquiétude «se transforme en ferment de la créativité littéraire».  swissinfo.ch: Incendies,  avalanches, éboulements, crues… agitent les littératures suisses, dites-vous. D’où vient cette grande peur des ...

  • La Suisse veut devenir le banquier de la Chine

    Wed, 19 Apr 2017 11:04:00 GMT

    Le président chinois Xi Jinping ambitionne de faire revivre la «Route de la soie» entre la Chine et l’Europe, en y injectant des moyens modernes et des milliards d’investissement. Une trentaine de chefs d’Etats ont été invités à cet effet au «Belt and Road Forum», qui se tiendra à la mi-mai à Pékin. La Suisse, qui sera représentée par la présidente de la Confédération Doris Leuthard, entend participer à ce projet dans le domaine des services financiers. La visite d’Ueli Maurer en Chine la semaine dernière a une nouvelle fois démontré l’importance que revêt l’empire du Milieu pour la place financière suisse. Le ministre des Finances y a notamment mené des entretiens portant sur la mise en place de meilleures conditions-cadres visant à favoriser l’innovation dans le secteur financier, à la fois pour les investissements bilatéraux mais aussi pour les services financiers. Lors d’une interview accordée à la télévision d’Etat China Global Television Network (CGTN), Ueli ...

  • L’interdiction de la burqa, une tyrannie de la majorité?

    Wed, 19 Apr 2017 08:17:00 GMT

    Les interdictions des minarets et de l’abattage rituel en Suisse et celle de la burqa au Tessin ont été décidées en votations populaires. La démocratie directe débouche-t-elle sur l’oppression des minorités? Un politologue propose une solution inorthodoxe.  Il est interdit de se voiler le visage au Tessin depuis juillet 2016. La décision a été prise lors d'un scrutin cantonal et un comité réunit désormais des signatures pour une interdiction au niveau national. Il est interdit de construire des minarets dans toute la Suisse depuis 2009, également suite à une votation. Et en 1893 déjà, le souverain avait interdit d’égorger et de saigner le bétail de boucherie sans l’avoir préalablement étourdi. Ces mesures touchent exclusivement des minorités religieuses, les musulmans et les juifs.  D’autres religions ont cependant aussi eu des démêlés avec la volonté populaire. Les catholiques ont dû se battre longtemps pour que leur confession soit reconnue de droit public par le ...

  • Beat Richner, un moine-soldat au service de l'enfance cambodgienne

    Tue, 18 Apr 2017 14:12:00 GMT

    Pédiatre zurichois, Beat Richner a passé près de 30 ans de sa vie au Cambodge pour y soigner des générations d’enfants dans un pays ruiné par 30 ans de guerre dont près de 4 sous la coupe concentrationnaire des maoïstes de Pol Pot. Gravement malade, Beat Richner a démissionné de la direction des cinq hôpitaux Kantha Bopha qu’il a réussi à construire depuis 1992, contre vents et marées.  Un caractère bien trempé et une foi à même de déplacer des montagnes: c'est l’impression que m’avait faite Beat Richner dès notre première rencontre à Phnom Penh au début des années 90. Mais sans le soutien déterminé du roi Sihanouk (mort en octobre 2012), le projet de Beat Richner au Cambodge aurait rapidement tourné court. Exsangue, manquant de tout, le Cambodge était alors sous protectorat de l'ONU et toujours en guerre contre la guérilla maoïste de Pol Pot, malgré la présence des casques bleus et les accords de paix conclus à Paris en 1991. Les besoins en termes de santé étaient ...

  • Entre cœur et raison, les élus suisses penchent plutôt pour Macron

    Tue, 18 Apr 2017 12:28:00 GMT

    Quatre candidats dans un mouchoir de poche, des formations politiques traditionnelles à la peine, un suspense et une dramaturgie comme la Ve République n’en a encore jamais connus: en Suisse aussi, la campagne présidentielle française passionne. A quelques jours du premier tour, swissinfo.ch a sondé les élus des cinq plus grands partis helvétiques pour connaître leurs préférences. Tour d’horizon. 1) L’UDC n’ose pas s’afficher en bleu Marine «Les programmes économiques de l’UDC et du FN sont très différents» Manfred Bühler La candidate du Front national Marine Le Pen cite régulièrement l’Union démocratique du centre (UDC / droite conservatrice) en exemple mais cette dernière peine à lui rendre la pareille. «Grand bien lui fasse si elle éprouve de la sympathie à notre égard, mais nos deux partis ont des programmes très différents, notamment sur le plan économique et social», glisse le député UDC Manfred Bühler. Pas une seconde, malgré la mise en examen du candidat ...

  • Le Burkina Faso face à la menace du radicalisme religieux

    Tue, 18 Apr 2017 11:20:00 GMT

    Un peu plus d’an après les attentats qui ont frappé Ouagadougou et fait 30 morts, le Burkina Faso est confronté à l’avancée des islamistes radicaux et risque de devenir un nouveau Mali. Le témoignage de l’anthropologue suisse Aja Diggelmann, qui depuis un an et demi travaille dans la capitale africaine comme coopérante pour un projet de soutien aux femmes de l’ONG E-Changer. «La situation au Nord-Est du pays, à la frontière avec le Mali, est vraiment difficile. Les gens ont peur. Ils continuent pourtant d’aller de l’avant en suivant leur routine quotidienne car ils ne peuvent pas se permettre de faire autrement». Selon le dernier recensement, qui remonte à 2006, près de 60% des 17 millions d’habitants du Burkina Faso sont de confession musulmane, contre seulement 25% de chrétiens et 15% d’animistes. Diplômée en anthropologie, Aja Diggelmann réside depuis novembre 2015 au Burkina Faso, où elle travaille comme coopérante pour l’ONG suisse E-Changer dans le cadre d’un ...

  • La presse suisse ne félicite pas Erdogan pour sa victoire

    Tue, 18 Apr 2017 08:57:00 GMT

    La courte victoire du référendum qui accorde pratiquement les pleins pouvoirs au président turc Recep Tayyip Erdogan ne passe pas bien auprès de la presse suisse. Les commentateurs parlent d’enterrement de la démocratie, mais également d’un pays divisé, avec un chef peu enclin à l’empathie pour cette moitié de ses concitoyens qui ont voté contre lui. «Quel sorte de président est-ce là que celui qui, à l’heure de son plus grand triomphe, ne trouve rien d’autre à faire que de parler de réintroduire la peine de mort?», interroge la ‘Neue Zürcher Zeitung’. Erdogan n’a gagné que d’une courte tête? Egal pour lui, il a gagné, et c’est tout ce qui compte. Pourtant, «dans n’importe quelle autre démocratie, l’homme au pouvoir s’inquiéterait d’un score aussi serré sur un enjeu aussi important. Il aurait pris soin de rechercher le consensus, d’organiser une vaste campagne de sensibilisation avant le vote, note le quotidien zurichois. Mais Erdogan ne l’a pas fait. A aucun ...

  • Une nonne fait le bonheur du réformateur Heinrich Bullinger

    Mon, 17 Apr 2017 09:00:00 GMT

    Le 30 septembre 1527 à Zurich, un messager apporta dans l’ancien couvent d'Oetenbach une lettre qui devait changer à jamais la vie d'Anna Adlischwyler. Elle contenait la demande en mariage du prêtre Heinrich Bullinger, compagnon de route du réformateur Ulrich Zwingli. «Tu es la seule et l'unique que j’ai en tête», confie-t-il à la jeune nonne, expliquant qu’il veut vivre et tout partager avec elle – «le doux comme l'amer». «Tu es jeune, l'adjure-t-il, et Dieu ne t'a pas donné un corps pour que tu vives éternellement comme une nonne et ne lui permette pas de porter ses fruits.» Après un éloge du mariage, il ajoute: «Lis cette lettre trois ou quatre fois, réfléchis bien et prie Dieu pour qu'il te manifeste sa volonté.» Une telle lettre aurait été inconcevable quelques années plus tôt, mais tout a changé depuis la Réforme, à Zurich comme ailleurs. Des prêtres se marient. Des nonnes promises à Dieu tournent le dos à la vie monacale. Même le grand réformateur allemand ...

  • Pâques chez les orthodoxes russes du Tessin

    Sun, 16 Apr 2017 09:00:00 GMT

    En 2016, la communauté orthodoxe russe du Tessin a fêté son 5e anniversaire. Comment se sentent les fidèles orthodoxes dans un canton où la majorité des habitants est catholique? Comment fêtent-t-ils Pâques? Et qu'est-ce que les Tessinois pensent de leur voisins orthodoxes? Un prêtre en soutane noire marche dans les rues de la ville. C'est le père Sviatoslav, supérieur de l'église orthodoxe de la Nappe de la Sainte Vierge de l'Église Orthodoxe Russe à Melide. Il est salué par un vieil homme avec un chien. Ils s'arrêtent, parlent, le chien remue la queue amicalement, l'homme sourit. Presque tout le monde à Melide connait le père Sviatoslav. Il vit dans cette petite ville située au bord du lac de Lugano depuis 2013. «Le père Sviatoslav est très ouvert et cordial. Cela nous fait toujours plaisir de le voir dans les rues de notre ville. Nous espérons qu'il se sentira à Melide comme chez lui», – c'est ainsi que le prêtre catholique Don Italo, supérieur de l'Église des ...

  • Pas seulement des œufs et des lapins

    Sat, 15 Apr 2017 09:00:00 GMT

    Pâques en Suisse a quelque chose de spécial. Plusieurs traditions très anciennes y sont encore bien vivantes, même si cette fête religieuse a un côté de plus en plus commercial et que les rayons des supermarchés croulent sous les lapins en chocolat.  Dans un pays où le chocolat est pratiquement un signe distinctif, il est naturel que les œufs en chocolat finement décorés et les lapins en chocolat soient un régal pour les yeux comme pour le palais. Cependant, la Suisse offre beaucoup plus que des douceurs à base de cacao pour célébrer la résurrection du Christ.  Vin, pain, œufs durs: tous ces aliments peuvent être partagés et ont joué un rôle dans les traditions pascales de tout le pays. Mais il existe aussi des processions avec le feu, des défilés de personnes en costumes historiques, des acrobaties et, naturellement, des chasses aux œufs de Pâques.  Certaines coutumes de Pâques sont désormais réintroduites, modifiées ou inventées de toutes pièces, tandis que d’autres ont ...

  • Un agronome suisse veut aller plus loin que Fairtrade

    Fri, 14 Apr 2017 09:01:00 GMT

    La consommation de chocolat progresse constamment. Malgré le programme Fairtrade, les planteurs de cacao n'en profitent pas vraiment. Une startup suisse lance une expérience en Ouganda dans l'espoir de réaliser une petite révolution. Entre les bouchons, le trafic est nerveux sur le grand axe routier qui sort de Kampala en direction de la ville industrielle de Jinja. La bourgade de Kasawo se trouve un peu plus au nord dans la plaine du Nil. C’est ici, à 60 kilomètres de la capitale, que la startup Schöki entend produire du cacao équitable - vraiment équitable. Les petits paysans vivant autour de Kasawo cultivent essentiellement pour subvenir aux besoins de leurs familles. Florian Studer nous attend au seul carrefour du bourg, sac au dos et casquette sur la tête. Le responsable du projet Schöki semble fatigué, mais il est de bonne humeur. Notre véhicule tout-terrain traverse un labyrinthe de champs et de brousse, des plantations de bananiers, de manioc et de café. Nous ...

  • «Quand les enfants meurent, on mesure l’ampleur de la détresse»

    Thu, 13 Apr 2017 14:16:00 GMT

    Le photographe Pascal Mora vient de rentrer du Somaliland, où il a réalisé un reportage pour le quotidien Blick sur cette région en crise de la corne de l’Afrique. swissinfo.ch: Vous êtes maintenant rentré en Suisse. Qu’aviez-vous en tête durant le vol du retour? Pascal Mora: En prenant les photos, je savais déjà au fond de moi que plus tard, je prendrais une voiture pour remonter dans l’avion pour Addis-Abeba, que je changerais à Francfort et que là, je serais bien loin de la faim. La faim pour nous, c’est quelque chose d’abstrait. Quand nous avons faim, nous mangeons, quand nous avons soif, nous ouvrons le robinet. Mais là-bas, il y a un jerrican jaune, il est vide, et les gens doivent voir comment ils peuvent le remplir. Ou alors il n’y a rien, parce que le camion-citerne n’est pas venu. Les livreurs d’eau de «Save the Children» que nous avons accompagnés venaient chaque jour avec une citerne dans un village. Mais ces livraisons n’étaient financées que pour les ...

  • Turquie: du rêve au cauchemar démocratique

    Thu, 13 Apr 2017 09:07:00 GMT

    L’ambiance est pesante entre la Suisse et la Turquie. La raison en est la démocratie directe, ou plus précisément l’usage de la démocratie directe. En effet, pour fonctionner, celle-ci a besoin de liberté d’expression tout comme l’homme a besoin d’air pour respirer. Réflexion en cinq points avant le vote sur le referendum du président Erdogan. 1. Le vote: le 16 avril, 55 millions de citoyens turcs sont appelés à voter sur les pouvoirs futurs du président. La réforme de la Constitution proposée par l’actuel président conservateur Recep Tayyip Erdogan (chef du gouvernement depuis 2003 et chef de l’Etat depuis 2014) lui attribuerait des pouvoirs étendus et exclusifs et lui permettrait de rester en poste jusqu’en 2029. Selon les derniers sondages, le résultat serait très serré. Depuis l’adoption de la Constitution actuelle, il y a 35 ans (lors d’un vote populaire manipulé par la junte militaire alors au pouvoir), la Turquie a voté cinq fois sur une réforme de son texte ...

Découvrir la Suisse

Été 26

 

Partenaires stratégiques


Partenaires exclusifs


Partenaire promotionnel

 

Publicité

Revue Suisse: passez à la version en ligne