A la une - de notre partenaire swissinfo

  • Comment réfugiés et habitants cohabitent en paix dans une petite ville

    lun., 18 juin 2018 09:03:00 GMT

    Si vous regardez sur une carte, vous penserez peut-être que Bex – prononcée sans le x – n’est qu’une petite ville suisse endormie et surtout connue pour ses mines de sel. Mais si vous y regardez de plus près, vous remarquerez par exemple une boutique africaine dans le centre-ville et des visages de différentes couleurs dans ses rues. En 1982, Bex a été l’une des premières communes de la région à accueillir un foyer pour requérants d’asile. Et actuellement, 33% de ses 7731 résidents sont étrangers, ce qui représente une proportion supérieure à la moyenne suisse. On peut par conséquent se demander si cette ville a quelques enseignements à partager sur la cohabitation entre différentes communautés. «On nous en met trop. Quand vous vous promenez, vous n’avez pas l’impression d’être en Suisse. On est au bout du canton et c’est comme si on était sa poubelle!» Une habitante de Bex «Je ne suis pas contre les réfugiés, mais on est une petite ville et on nous en impose beaucoup alors ...

  • Daniel Rehmann: «En Russie, il y a un fossé entre la loi et la réalité»

    dim., 17 juin 2018 09:00:00 GMT

    Comment s’intègre-t-on en tant que Suisse en Russie? Des amis locaux et des connaissances approfondies de la littérature, de l’histoire et de la culture de même que du sport national peuvent aider selon l’homme d’affaires de 45 ans Daniel Rehmann. Il siège depuis 2017 au Parlement des Suisses de l’étranger en tant que représentant des expatriés helvétiques en Russie.  swissinfo.ch: Pourquoi avez-vous choisi de vous établir en Russie? Était-ce une coïncidence ou une décision mûrement réfléchie? Daniel Rehmann: Cela résulte du développement des entreprises locales ainsi que de la formation continue à l’Université de Saint-Pétersbourg. Ce n’était pas planifié. J’ai rencontré différentes personnes lors d’un voyage en Russie qui m’ont suggéré une coopération pour développer une entreprise spécialisée dans le secteur touristique. Ce fut mon début à Saint-Pétersbourg. Nous étions en période de reprise économique en Russie et les opportunités d’affaires ne manquaient pas. Je suis donc ...

  • L'image de la semaine

    dim., 17 juin 2018 07:00:00 GMT

    Dans cette série, la rédaction images de swissinfo.ch publie chaque dimanche une photo illustrant un événement des sept jours écoulés.

  • Stephan Lichtsteiner, un bon Suisse qui dérange

    sam., 16 juin 2018 13:00:00 GMT

    La Suisse a rendez-vous dimanche avec le Brésil pour son premier match de la phase finale de la Coupe du monde de football. Stephan Lichtsteiner y sera directement confronté à Neymar, la superstar du Paris Saint-Germain. Le capitaine de l’équipe de Suisse pourrait couronner en Russie une carrière déjà impressionnante. Pour comprendre Stephan Lichtsteiner, il faut impérativement revenir sur cette polémique. Il y a un peu plus de trois ans, le capitaine de l’équipe de Suisse de football déclarait qu’il ne voulait pas faire une distinction entre les «vrais Suisses et les autres» dans l’équipe. Mais évidemment, il parlait bien de cela lorsqu’il disait qu’elle n’avait «vraiment plus beaucoup» de figures d’identification. Et il relançait ainsi intentionnellement un débat qui couve depuis longtemps dans les milieux du football suisse. «C’est un sujet difficile, je le sais, mais c’est un sujet que nous ne pouvons pas passer sous silence», disait-il encore. «Mes coéquipiers d'origine ...

  • L’assurance accident, première grande institution de sécurité sociale en Suisse

    sam., 16 juin 2018 08:00:00 GMT

    Il y a 100 ans entrait en activité la Caisse nationale suisse d’assurance accident. Tandis qu’elle s’est longtemps occupée surtout d’accidents de travail et de maladies professionnelles, ce sont aujourd’hui les nombreux accidents de loisirs qui posent problème. Dans la seconde moitié du 19e siècle, l’industrialisation amène son lot de problèmes sociaux en Suisse: la pauvreté est grande, le travail dans les fabriques est dur et dangereux. Et en cas de maladie ou d’accident, les travailleurs ne sont pas assurés. En 1900, les citoyens refusent nettement un projet d’assurance accident et maladie obligatoire. Ce n’est qu’en 1912 qu’ils acceptent le principe d’une assurance obligatoire. Aujourd’hui, la Suva doit s’affirmer sur le marché C’est finalement en 1918 qu’entre en fonction la «Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents» (SUVA). Les entreprises dont les employés sont exposés à un risque considérable d’accident ou de maladie professionnelle doivent obligatoirement ...

  • Ueli Maurer: «Il ne faut pas mélanger sport et politique»

    ven., 15 juin 2018 13:52:00 GMT

    Le conseiller fédéral Ueli Maurer était jeudi l’invité de l’ambassade de Russie à Berne, à l’occasion du match d’ouverture du Championnat du monde de football. Il en a profité pour parler de la Russie, de la neutralité suisse et bien sûr aussi de football. Interview. Mais que faisait donc le ministre suisse des Finances Ueli Maurer à la réception officielle organisée par l’ambassade russe de Berne à l’occasion du match d’ouverture Russie-Arabie saoudite? En fait, lui-même ancien ministre en charge des Sports, Ueli Maurer est davantage passionné par le sport que son successeur [Guy Parmelin], a expliqué l’ambassadeur russe. swissinfo.ch: Ueli Maurer, quand avez-vous visité la Russie pour la dernière fois? Ueli Maurer: C’était à l’occasion des Jeux olympiques de Sotchi, il y a quatre ans. Depuis, je n’y suis plus retourné. swissinfo.ch: Lorsque vous pensez à la Russie, qu’est-ce qui vous vient en premier à l’esprit? U.M.: Sport, littérature et musique. Je suis un grand fan de ...

  • «Le temps de l’abstinence sur la scène internationale est révolu»

    ven., 15 juin 2018 12:15:00 GMT

    Peu de pays ont un réseau aussi étendu que la Suisse. Une politique étrangère active est par conséquent d’une importance capitale, estime Christa Markwalder. La politicienne est la nouvelle présidente de l’Association suisse de politique étrangère. Interview. swissinfo.ch: Quels sont les défis actuels de la Suisse en matière de politique étrangère?  Christa Markwalder: Le monde connaît des bouleversements. Après des décennies de démocratisation dans les pays de l'ancien bloc de l'Est, par exemple, nous assistons aujourd'hui à de nouvelles tendances autocratiques. Les Etats-Unis connaissent une présidence discontinue, voire chaotique, avec Donald Trump. De plus en plus d'acteurs non étatiques s'impliquent dans les conflits et des guerres actuels et des guerres par procuration sont menées. «Il n'est plus possible d'établir une distinction claire entre politique intérieure et politique étrangère» Nous nous trouvons donc dans un monde relativement chaotique dans lequel la Suisse ...

  • Accord institutionnel: cette fois, ça devient chaud

    ven., 15 juin 2018 09:35:00 GMT

    Le secrétaire d’Etat pour les questions européennes Roberto Balzaretti négocie en ce moment sous haute pression avec Bruxelles sur les conditions d’un accord-cadre avec l’UE. Quand on sait quels sont les points d’achoppement, on mesure la difficulté de la tâche. Les négociations sur ce fameux accord-cadre institutionnel entre le Suisse et l’Union vont entrer cet été dans une nouvelle phase «politique». Au niveau diplomatique, on a déjà peaufiné les détails, mais de nombreux aspects du contenu ne sont toujours pas clairs. L’accord vise à réglementer l’interprétation et la mise en œuvre d’accords bilatéraux importants et les relations futures entre Berne et Bruxelles. Concrètement, il s’agit pour la Suisse de trois questions apparemment simples: - Comment fonctionne l’accord dans la pratique? - Quels accords bilatéraux existants, et donc quels secteurs sont concernés? - Quelles autres affaires dépendent des négociations? Pour autant, les réponses sont tout sauf simples. Avec la ...

  • Les Alpes suisses, nouveau paradis de la course à pied

    ven., 15 juin 2018 06:19:00 GMT

    Partout dans le monde, la pratique du trail connaît un succès retentissant. Avec ses innombrables sentiers, ses points de vue à couper le souffle et des transports publics qui desservent jusqu’aux vallées les plus reculées du pays, la Suisse a tout pour devenir le nouvel eldorado de la course en montagne, estime l’Américain Doug Mayer, qui vient de publier un livre sur le sujet. swissinfo.ch: Comment est née l’idée d'écrire un livre sur les plus beaux trails de Suisse? Les conseils de Doug Mayer Le trail le plus difficile: «Sans hésiter, le Hardergrat, un étroit sentier de 25 km le long de la crête qui surplombe le lac de Brienz. Ce parcours nécessite une excellente condition physique et une certaine affinité pour l’alpinisme». Le plus beau: «Ces 31 trails sont un peu comme mes enfants, le choix est donc très difficile! Si je devais n’en choisir qu’un, ce serait le Monte Zucchero, au Tessin. On y traverse des paysages extraordinaires, dans une quiétude presque absolue. Un ...

  • Soutien consulaire pour les supporters suisses

    jeu., 14 juin 2018 14:06:00 GMT

    En cas de problème, les supporters suisses qui se rendront en Russie pour assister à des matches de la Coupe du monde du football ne seront pas livrés à eux-mêmes. L’ambassade de Suisse en Russie organise un «service consulaire volant» à leur intention. Plus concrètement, il s’agit d’un minibus qui se rendra dans les villes où l’équipe de Suisse jouera au premier tour. Le minibus aux couleurs du drapeau suisse (rouge et blanc) portant une image d’un ballon de foot deviendra une station consulaire mobile où les citoyens suisses (les supporters en premier lieu) pourront être assistés sur place en cas de perte de documents, questions relatives aux visas et autres problèmes. Il sera présent à Rostov-sur-le-Don le 17 juin, à Kaliningrad le 22 et à Nijni Novgorod le 27.  Le personnel mis à disposition pour ce consulat mobile est modeste: deux ou trois agents consulaires et un responsable. Le minibus sera stationné à un endroit défini par avance avec l’accord des administrations des ...

  • Le plus grand aéroport de Suisse souffle ses 70 bougies

    jeu., 14 juin 2018 11:59:00 GMT

    Il y a 70 ans exactement, un premier mouvement aérien était effectué sur le tarmac flambant neuf de l’aéroport international de Zurich. Retour en images sur la construction de ce qui est devenu le plus grand aéroport de Suisse. Le 14 juin 1948, une cérémonie a lieu à l’aéroport de Zurich-Kloten. Des discours sont prononcés sur le tarmac, devant un avion sur lequel on peut lire «Swiss Air Lines». Il s’agit de l’inauguration officielle de la première piste de l’aéroport, longue de 1900 mètres. L’ouverture au trafic intervient après deux ans de travaux. De taille encore modeste à l’époque de sa construction, l’aéroport a été agrandi à plusieurs reprises au cours des décennies suivantes. Il est aujourd’hui le plus grand aéroport du pays, loin devant celui de Genève-Cointrin. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Le mois dernier, pas moins de 2,71 millions de passagers (environ 2 millions au départ et à l’arrivée de Kloten et le reste en transit) sont ainsi passés par le premier aéroport ...

  • Washington desserre la vis aux banques, dont Credit Suisse et UBS

    jeu., 14 juin 2018 09:00:00 GMT

    Dix ans après la crise financière des subprimes de 2008, le gouvernement américain vient d’effectuer un premier pas significatif en matière de dérégulation bancaire. Présenté comme un geste en faveur des petites banques, le texte devrait aussi bénéficier à des institutions comme UBS et Credit Suisse. A fin mai, le Congrès et le président Trump ont entériné l’Economic Growth, Regulatory Relief and Consumer Protection Act, qui vient modifier plusieurs provisions de la loi Dodd-Frank, promulguée en 2010 par l’administration Obama pour prévenir de nouvelles crises financières. Bien qu’initié par la majorité républicaine du Congrès, la nouvelle loi a néanmoins été soutenue par un certain nombre d’élus démocrates. Parmi les changements majeurs introduits: l’abaissement des critères définissant les banques «d’importance systémique» (les fameuses «too big to fail», dont la faillite présenterait un risque de déclenchement de crise). Sous la loi Dodd-Frank, tout établissement affichant des ...

  • La démocratie directe n’est pas toujours un remède contre les inégalités

    jeu., 14 juin 2018 05:00:00 GMT

    La démocratie place le pouvoir entre les mains du peuple. Mais lorsque la majorité prend les décisions, certaines minorités sont réduites au silence et les inégalités se font plus criantes. La démocratie directe à la Suisse permet certes de faire entendre des voix alternatives mais n’est pas exportable partout, avertit Catalina Uribe Burcher, de l’International Institute for Electoral Assistance and Democracy. La lutte contre les inégalités est le défi du siècle; partout dans le monde, les écarts tendent à se creuser entre différents groupes de population. Les démocraties modernes ont-elles les ressources pour y faire face? Catalina Uribe Burcher, de l’International Institute for Electoral Assistance and Democracy (IEAD), a tenté d’y répondre lors d’une conférence tenue au Global Media Forum à Bonn, en Allemagne. Les solutions dépendent du contexte et ne sont pas interchangeables, explique-t-elle. swissinfo.ch: Est-ce que plus de démocratie signifie moins d’inégalités? ...

  • PostFinance ne sera pas la banque des Suisses de l’étranger

    mer., 13 juin 2018 15:01:00 GMT

    Le Conseil des Etats refuse la motion demandant au gouvernement de faire en sorte que les expatriés puissent avoir accès aux services de la banque postale. Déçue, l’Organisation des Suisses de l’étranger se dit décidée à poursuivre le combat. Très nettement approuvée par le National (Chambre du peuple) l’année dernière, la motion «PostFinance aussi pour les Suisses de l'étranger» n’a pas passé le cap des Etats (Chambre des cantons), qui la refusent par 30 voix contre 9 et 4 abstentions. La motion visait à satisfaire, via PostFinance, une des revendications prioritaires des Suisses résidant à l’étranger: pouvoir accéder, à nouveau et à des conditions non discriminantes, aux services des banques helvétiques. A la suite des prescriptions adoptées pour lutter contre le blanchiment d’argent, en effet, les banques suisses ont elles aussi imposé des règles très sévères pour les relations avec leur clientèle à l’étranger. De nombreux expatriés ont vu leurs comptes bouclés ou se sont vu ...

  • L’art à Bâle, c’est bien plus qu’Art Basel

    mer., 13 juin 2018 09:00:00 GMT

    Art Basel s’ouvre jeudi, avec son cirque qui tourne principalement autour du marché de l’art. Cadre parfait pour des œuvres emballées, des acheteurs et des vendeurs, alors que les artistes n’y jouent au mieux que les seconds rôles. Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi. Au départ, en 1970, Art Basel est une idée ingénieuse d’un groupe de galeristes pour réunir la plupart des différentes couches d’acteurs et d’agents dans le monde (et le marché) de l’art alors en pleine expansion. Le succès est immédiat. En 1976 déjà, le nombre de galeries ayant le privilège d’un stand à la foire atteint sa limite, maintenue jusqu’à aujourd’hui aux alentours de 300 – cette année, elles sont 291. En 2017, ce sont 95'000 visiteurs qui ont erré en parcourant les 27'500 m2 de surfaces d’exposition. Mais au fur et à mesure qu’Art Basel s’impose dans le circuit commercial de l’art, des initiatives parallèles commencent à fleurir autour de la manifestation principale, offrant des perspectives plus ...

  • Quand la politique crie au loup

    mer., 13 juin 2018 11:20:00 GMT

    Strictement protégé par la Convention de Berne, le loup n’a pas cessé de susciter le débat depuis sa réapparition en Europe. Et même si les experts en savent encore peu sur lui, les Etats sont appelés avec une insistance croissante à prendre des décisions sur son compte. Bien difficile de sauver le chou, la chèvre et le loup. «On a l’impression que le loup est le seul problème de ce pays», a dit Doris Leuthard, ministre en charge de l’environnement, lors du débat à la Chambre haute du parlement sur la modification de la loi sur la chasse. Les discussions ont confirmé à quel point le prédateur a, bien malgré lui, la capacité à enflammer les esprits en politique. Et pas seulement dans la Confédération. Le même jour où le sénat helvétique en discutait, le gouvernement de la province autonome italienne de Bolzano approuvait - comme celui de Trente la veille - un projet de loi au niveau local qui donnerait au président de la province le pouvoir de décider de la capture ou de ...

  • La voie parlementaire vers la responsabilité des entreprises

    mer., 13 juin 2018 08:20:00 GMT

    Les entreprises ayant leur siège en Suisse, ainsi que leurs filiales, doivent respecter les droits de l’homme et l’environnement, aussi à l’étranger. C’est ce que demande l’initiative «Multinationales responsables», promue par une large coalition de syndicats et d’ONG. Mais cette semaine, le parlement discute d’un contre-projet qui tient largement compte des exigences de l’initiative. Depuis des décennies, les activités des entreprises multinationales sont au centre de l’attention des médias et de l’opinion publique, particulièrement lorsqu’il s’agit de violations des droits de l’homme ou de dommages à l’environnement. Ces cas concernent évidemment aussi des entreprises basées en Suisse, pays qui par ailleurs a la plus forte densité de multinationales par habitant au monde. Les entreprises qui font commerce de matières premières sont particulièrement exposées. La question de la responsabilité des entreprises se discute également depuis des décennies aux Nations unies. En 2011, le ...

  • Des progrès contre le cancer dû à l’amiante

    mar., 12 juin 2018 17:00:00 GMT

    Alors que la question de l'indemnisation des victimes du cancer liée à l'amiante est débattue au Parlement suisse, de nouvelles recherches ont mis en lumière la manière dont les fibres d'amiante causent le cancer. Chaque année, environ 120 personnes en Suisse développent un mésothéliome. C'est un cancer rare provoqué par l'inhalation de fibres d'amiante qui se développe dans le mésothéliome, une fine membrane qui protège les organes internes de la poitrine et de l'abdomen. Dans la plupart des cas, les gens ont été en contact avec ce matériau au travail avant son interdiction à l'échelle nationale en 1989. Malgré la cessation de la production d'amiante, les gens continueront à en mourir pendant longtemps, explique le Dr Emanuela Felley-Bosco, chercheur au Laboratoire d'oncologie moléculaire de l'hôpital universitaire de Zurich. Dans un récent article, la scientifique souligne que les interdictions de l'amiante ne sont pas en place partout. Sur le plan mondial, a production et ...

  • «Et le gagnant est… Kim Jong-un»

    mar., 12 juin 2018 14:43:00 GMT

    Les médias suisses réagissent avec prudence à la rencontre à Singapour entre le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un, premier face-à-face de l’histoire entre dirigeants des deux pays. «Sourire amical, poignée de main, tape sur l’épaule – Kim affiche la prestance d’un dirigeant expérimenté, pas intimidé par l’homme le plus puissant du monde», écrit sur son site la télévision publique alémanique SRF, dans un article intitulé «et le vainqueur est… Kim Jong-un». Les deux chefs d’Etat se sont engagés mardi à travailler à la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne, tandis que Washington a promis de fournir des garanties de sécurité à son vieil ennemi. La déclaration commune signée à l’issue de ce sommet historique contient toutefois peu de détails sur la manière d’atteindre ces deux objectifs. «Ce n’est qu’au moment de la signature que Kim a paru un peu dépassé, alors que Trump répondait aux questions des journalistes. C’est que cette ...

  • Les crypto-monnaies: chance ou risque pour la place financière suisse?

    mar., 12 juin 2018 12:30:00 GMT

    L'essor des entreprises actives dans le secteur des crypto-monnaies et de la blockchain suscite de l'enthousiasme, mais dans le même temps aussi de l'inquiétude en Suisse. Ce secteur révolutionnaire pourrait ouvrir d'énormes perspectives, mais aussi compromettre à nouveau la réputation de la place financière. «Les crypto-monnaies sont tout ce que l’on ne comprend pas à propos de l’argent, combiné à tout ce que l’on ne comprend pas à propos des ordinateurs.» Cette description du comique britannique John Oliver convient probablement à la plupart d’entre nous. Bitcoin, Ethereum, blockchain, ou encore token: ces nouvelles réalités se retrouvent de plus en plus dans les médias, mais elles restent incompréhensibles pour de très nombreuses personnes. Même parmi les spécialistes de l'économie et de la finance, il règne apparemment une grande incompréhension, de part et d’autre, étant donné que des avis totalement contradictoires sont exprimés à propos des crypto-monnaies.  Pour certains, ...

  • Quelle expo voulez-vous, chers Suisses de l’étranger?

    mar., 12 juin 2018 09:41:00 GMT

    En Suisse, les idées pour une nouvelle exposition nationale prennent gentiment forme. Et une fois de plus se pose la question: quel rôle va y jouer la partie de la Suisse qui vit ailleurs dans le monde? Discutez-en avec nous! Actuellement, trois concepts différents sont en discussion pour une prochaine exposition nationale: Svizra 27 Plusieurs associations économiques aimeraient initier diverses expositions dans le Nord-Ouest de la Suisse sur le thème du monde du travail, et ceci pour l’année 2027. Nexpo Les dix plus grandes villes du pays envisagent une exposition décentralisée sur le thème «vivre ensemble dans la Suisse du 21e siècle». Délai prévu: dans 10 à 15 ans. X-27 Des personnalités du monde de la communication, de l’architecture et de la culture veulent lancer un laboratoire dynamique du futur, qui doit se manifester sur l’aérodrome de Dübendorf. Année prévue: 2027. Le «quatrième plus gros canton» de Suisse, celui dont les habitants vivent dispersés dans le monde ...

  • Le séisme CarPostal fait trembler jusqu’au sommet de l’Etat

    mar., 12 juin 2018 08:20:00 GMT

    Suite au scandale CarPostal, le gouvernement a annoncé hier des mesures d’une ampleur rarement vue en Suisse. Il exige notamment un audit externe de la gouvernance de toutes les entreprises liées à la Confédération, afin de restaurer une confiance dans le service public sérieusement mise à mal. «Inexcusables», c'est ainsi que Doris Leuthard, ministre de tutelle de La Poste a qualifié les agissements au sein de CarPostal, lundi devant la presse. Le Conseil fédéral a donc décidé de ne pas accorder de décharge au conseil d'administration de La Poste pour les événements liés aux subventions perçues de manière indue par les sociétés de CarPostal. En outre, après la démission de la directrice générale de La Poste Susanne Ruoff, c’est toute la direction de CarPostal qui a été remerciée. Le Conseil fédéral a aussi annoncé que la société KPMG SA sera encore l'organe de révision du géant jaune en 2018 mais la collaboration cessera ensuite «afin d'assurer un nouveau départ». Et ...

  • Sur le Léman, les frontaliers ont remplacé les touristes

    lun., 11 juin 2018 17:30:00 GMT

    Près de 2500 frontaliers empruntent chaque jour les bateaux de la Compagnie générale de navigation (CGN) pour venir travailler en Suisse. Un vingtième bateau et de nouvelles liaisons, notamment entre la France et Vevey-Montreux, sont à l’étude, explique le directeur général de la CGN, Luc-Antoine Baehni. swissinfo.ch: Quel est le pourcentage des frontaliers empruntant chaque jour la CGN? Luc-Antoine Baehni: Les frontaliers représentent deux tiers de nos passagers: sur 2,3 millions, il faut compter 1,4 million de frontaliers. Le transport de frontaliers s’effectue sur trois lignes: Lausanne-Evian, Lausanne-Thonon et Nyon-Yvoire, la ligne qui a connu la plus forte croissance ces cinq dernières années (+12,4%). C’est de très loin notre plus gros segment de passagers. Il y a dix ans, la compagnie comptait une nette majorité de touristes. Cela a basculé. C’est pour cela que la CGN a été cantonalisée. Si Vaud, Genève et Valais s’y intéressent davantage, c’est qu’elle est devenue un ...

  • En Suisse, pro et anti-Poutine s’écharpent avant le Mondial

    lun., 11 juin 2018 12:52:00 GMT

    Ecrivain russe exilé en Suisse, Mikhaïl Chichkine a lancé dans plusieurs médias helvétiques un appel au boycott de la Coupe du monde de football dans son pays d’origine. L’ambassadeur de Russie en Suisse réplique avec véhémence. «Je pense qu’il faut lancer un signal. Si nous ne le faisons pas, cela signifie que nous sommes complices, que nous nous taisons et que nous donnons une nouvelle fois carte blanche à un dictateur». C’est en ces termes que Mikhaïl Chichkine a appelé fin mai à la télévision publique SRF au boycott de la Coupe du monde en Russie. «Le dictateur [Vladimir Poutine] veut utiliser cette Coupe du monde pour montrer au monde entier qu’il est accepté, qu’il appartient à la communauté internationale. Il faut lui montrer que ce n’est pas le cas», a-t-il souligné.  «Il y a la guerre chaude, il y a la guerre froide – et il y a le sport. Dans la conscience russe, c’est le troisième niveau du combat» Mikhaïl Chichkine, écrivain La semaine dernière, celui qui est ...

  • La Suisse risque de manquer de main-d’œuvre qualifiée

    lun., 11 juin 2018 11:32:00 GMT

    Le taux de chômage ne cesse de baisser pour s’établir à 2,4%. La nouvelle n’est pas aussi bonne qu’on pourrait l’imaginer. En effet, une économie robuste comme celle de la Suisse (la croissance devrait atteindre 2,4% en 2018) a besoin d’un certain volant de bras et de cerveaux disponibles sur le marché. L’agriculture, la santé, la fabrication de machines souffrent déjà d’une pénurie de main-d’œuvre.  Le groupe d’experts de la Confédération pour les prévisions conjoncturelles n’a pas été aussi optimiste depuis bien longtemps. Les exportations ont grimpé de presque 5% par rapport à l’année dernière, les dépenses très raisonnables de l’État ne montent que de 0,7% et les prix à la consommation de 0,6%. Tout est maîtrisé, ou presque. Une croissance de 2,4% et un taux de chômage descendu à 2,4%.  En mai, le nombre de personnes inscrites à un Office régional de placement n’atteignait pas tout à fait 110’000, soit un recul de 18% par rapport à l’année précédente. Et cette embellie ...

  • Un parfum de succès pour les robots doseurs de Contexa

    lun., 11 juin 2018 08:00:00 GMT

    Genève accueille sur son sol les deux plus grands fabricants de parfums et d'arômes du monde. Dans cet écosystème ont éclos ces dernières années de nombreuses PME particulièrement innovantes. C’est le cas de Contexa, championne du dosage automatique des liquides. Reportage. A l’ombre de l’imposante barre d’immeubles de la cité des Lignons, la plus longue d’Europe avec ses plus d’un kilomètre de long, c’est un petit bâtiment de couleur rose pâle de deux étages à l’allure défraîchie qui accueille les locaux de l’entreprise genevoise Contexa. A l’intérieur, la trentaine d’employés s’affairent dans un dédale de bureaux et de locaux destinés principalement à la recherche, au contrôle qualité et au service après-vente. La Silicon Valley des odeurs Née dans les années 1890, l’industrie suisse des parfums est aujourd’hui encore à la pointe de la production d’arômes et d’essences – naturels mais surtout synthétiques – destinés à être exportés dans le monde entier. Les deux plus grandes ...

  • Le peuple suisse vole au secours de ses banques

    dim., 10 juin 2018 14:30:00 GMT

    Les citoyens helvétiques ne sont pas prêts à changer radicalement de système monétaire. Ils ont balayé dimanche en votation populaire une initiative qui voulait empêcher les banques commerciales de créer de la monnaie.  Peu enclins à faire la révolution dans les urnes et à se lancer dans des expérimentations économiques hasardeuses, les Helvètes ont rejeté à plus de trois-quarts des voix l'initiative «Pour une monnaie à l’abri des crises: émission monétaire uniquement par la Banque nationale! (Monnaie pleine)».  Tous les cantons, sans exception, ont enterré le projet de modification constitutionnelle. C'est en Suisse centrale que le rejet de l'initiative est le plus marqué: Obwald, Nidwald et Uri ont dit «non» à plus de 80%. A l'inverse, Genève est le canton où les initiants ont rencontré l'écho le plus favorable (40% de «oui»).  Reste qu'aucun écart significatif n'est perceptible entre les différentes régions linguistiques du pays ainsi qu'entre les grands centres urbains et ...

  • Jeux d’hiver à Sion 2026: encore raté

    dim., 10 juin 2018 13:37:00 GMT

    Les Valaisans ne veulent pas des JO d'hiver 2026. Ils ont refusé à une majorité de presque 54% le crédit de 100 millions de francs qui devait financer les infrastructures et la sécurité dans leur canton. Le crédit a été rejeté avec 10'000 voix d’avance, sur plus de 132'000 suffrages exprimés. La participation a atteint 62,6%. A Sion, ville hôte, 61% du corps électoral a dit non. Le scrutin montre des divergences entre le haut et le bas du canton et entre plaine et montagne. Seule la partie germanophone du Valais accepte la candidature, à une courte majorité de 51%. Mais toutes les villes la rejettent. Globalement, les communes de montagne se montrent plus favorables, avec tout de même des exceptions de taille, comme les stations de Zermatt et de Nendaz, qui disent non. Les perdants et les gagnants Le conseiller d'Etat (ministre cantonal) Frédéric Favre, qui s'était fortement engagé pour le dossier Sion 2026, a exprimé sa déception. Le projet aurait permis au Valais de ...

  • Les casinos et les loteries suisses raflent largement la mise

    dim., 10 juin 2018 14:19:00 GMT

    La crainte d’une «censure» d’internet et la mobilisation des jeunes politiciens n’ont pas suffi à faire capoter la Loi sur les jeux d’argent. L'objet a été accepté par 72,9% de oui. La participation est faible: 34%. 72,9% de Suisses ont soutenu dimanche la nouvelle loi sur les jeux d'argent. Les sections de jeunes des partis politiques qui avaient lancé un référendum repartent les mains vides. En Suisse latine, l’acceptation tourne au plébiscite dans le canton de Vaud (88,3%) et des scores de plus de 80% sont observés à Neuchâtel, Genève, dans le Jura, au Tessin et à Fribourg. A l’inverse, les cantons les plus tièdes ont été Soleure, Schwytz et Zurich, qui disent tout de même oui à 63 ou 65%. Les premières réactions du Conseil fédéral sur les votations du jour «L’argent ne fait pas tout» Ce score très net montre «l'attachement des Suisses au modèle actuel», a affirmé Jean-Luc Moner-Banet, directeur de la Loterie romande. «Nous nous attendions à un résultat positif, ...

  • Qui gagnera la Coupe du monde? Les statistiques parlent...

    dim., 10 juin 2018 08:00:00 GMT

    Les analyses statistiques sont désormais devenues une composante fondamentale dans le football également. L’observatoire du football de Neuchâtel a été parmi les précurseurs de ce mouvement. Nous avons demandé (entre autres) à son responsable Raffaele Poli quels sont les favoris pour la prochaine Coupe du monde en Russie.  Quelle est la valeur de marché de Mohammed Salah? Les 220 millions d’euros investis par le Paris Saint-Germain (PSG) pour l’acquisition de Neymar sont-ils justifiés? Et peut-on tirer des parallèles entre le profil de Paulo Dybala et celui de Lionel Messi? En navigant sur le site de l’Observatoire du football du Centre international d’étude du sport (CIES) de Neuchâtel, nous avons l’impression d’entrer dans le jeu Football manager. Récupération et passages du ballon, dangerosité, âge moyen de l’équipe, pourcentage de joueurs étrangers, stabilité des effectifs… pour les passionnés du ballon rond et les professionnels du secteur, le site est une vraie mine d’or.

  • L'image de la semaine

    dim., 17 juin 2018 07:00:00 GMT

    Dans cette série, la rédaction images de swissinfo.ch publie chaque dimanche une photo illustrant un événement des sept jours écoulés.

  • Elle tue des souris pour gagner sa vie

    sam., 9 juin 2018 07:00:00 GMT

    Kathrin Hirsbrunner, la première et la seule chasseuse de souris de Suisse, a déjà tué quelque 90'000 souris. Elle chasse les populations de campagnols, craintes par les agriculteurs, les producteurs de fruits et de légumes et peuvent détruire des récoltes entières. Les aéroports ont également recours à ses services. Sculptrice de profession, Kathrin Hirsbrunner a travaillé comme accompagnante socioprofessionnelle. Un jour, elle a ressenti le besoin de changer d’environnement et a cherché un nouvel emploi, dans lequel elle pourrait travailler de façon indépendante, au grand air, mais aussi bouger beaucoup. En 2003, elle a découvert un documentaire sur le dernier chasseur de souris, qui venait de décéder. Kathrin Hirsbrunner s’est dit: «Si le dernier est mort, je serai donc la nouvelle première.» Elle a alors appris le métier de chasseuse de souris professionnelle en autodidacte. Après quelques mois et plusieurs milliers de souris tuées, elle a commencé à offrir ses services et, ...

  • Un robot aux champs pour bien doser les produits

    ven., 8 juin 2018 13:22:00 GMT

    Une agriculture sans pesticides? Bien peu d’agriculteurs y croient. Alors quitte à utiliser ces produits, autant en répandre le moins possible dans la nature. Et la robotique peut y aider. Galmiz, au cœur du Seeland, région où s’entremêlent les territoires de Fribourg, de Vaud et de Berne, ancien marécage devenu le potager de la Suisse: un quart des légumes produits dans le pays le sont ici. Une foule inhabituelle a envahi un des champs à salades de Thomas Wyssa. Outre la presse spécialisée et locale, il y a là des représentants de l’Union maraîchère suisse (UMS) et autres associations de cultivateurs, mais aussi des instituts de recherche Agroscope (fédéral), Grangeneuve (cantonal) et FiBL, pour l’agriculture bio – tous partenaires de l’expérience. C’est que le tracteur qui s’apprête à enjamber une bande de quatre rangées de salades est équipé d’un engin encore très peu répandu en Suisse. Venu des Pays-Bas, cet arroseur-désherbeur robotisé serait une des solutions d’avenir pour ...

  • Nouveau piège dans la jungle des assurances-maladie pour l’étranger

    mar., 29 mai 2018 09:09:00 GMT

    Celui qui émigre doit penser à beaucoup de choses: résilier des contrats, organiser le déménagement, annoncer son départ auprès de sa commune de domicile et conclure une nouvelle assurance-maladie. Malheur à celui qui ne le fait pas dans le bon ordre, un problème dont presque personne n’est au courant.  C’est une règle dont les conséquences sont fatales: une personne qui quitte son domicile ne peut plus, dès la date officielle du départ, conclure une assurance-maladie internationale auprès d’une caisse-maladie suisse. Ce nouveau règlement vient de la FINMA et est entré en vigueur il y a une année. Dit de manière simplifiée, l’Autorité de surveillance spécifie que l’activité d’assurance à l’étranger est définie par le lieu du risque assuré, autrement dit «en fonction du siège ou du domicile du preneur d’assurance à la conclusion du contrat.» Conséquence: de nombreux émigrants suisses ont depuis fait l’erreur de se mettre trop tard en quête d’une solution pour leur ...

  • La course automobile revient en Suisse sous forme électrique

    ven., 8 juin 2018 14:15:00 GMT

    Zurich accueille dimanche une manche du Championnat du monde de Formule E. C’est la première fois depuis plus de 60 ans qu’un Grand Prix est disputé sur sol helvétique. Le Suisse Sébastien Buemi fait partie des favoris de cette compétition qui vise à mettre en évidence les potentialités des véhicules électriques. Vingt pilotes de dix écuries participent dimanche à Zurich à l’un des derniers GP de la saison 2017-2018 de Formule E. L’une des particularités de ce Championnat, c’est que toutes les courses ont lieu sur un circuit tracé en pleine ville. Avec ce GP, Zurich joue dans la cour des grands. Les autres courses de la saison se déroulent dans les villes de Hong Kong, Marrakech, Santiago du Chili, Mexico, Punta del Este, Rome, Paris, Berlin et New York. L’événement est d’importance. Pas moins de 100'000 personnes sont attendues dimanche pour assister à la course. Mais depuis plusieurs jours déjà, Zurich a pris un petit air de Monaco. Champion suisse L’idée d’un ...

  • Les cyclistes tentent de passer la vitesse supérieure

    ven., 8 juin 2018 09:36:00 GMT

    Le vélo fait-il partie de la ville de demain? Beaucoup de villes suisses misent clairement sur une hausse du nombre de cyclistes et veulent doubler leur part dans la circulation globale. Mais si la petite reine suscite de nouveaux espoirs, elle est aussi source de rejet. Deux cent ans après l’invention du vélo par le génie Karl Freiherr von Drais, ce véhicule sans moteur met la métropole zurichoise en émoi. La plus grande ville de Suisse est certes coutumière de la bicyclette depuis fort longtemps. Mais ses habitants s’agitent face à une nouveauté: les vélos en libre-service, que l’on voit partout, et par centaines. Même là où ils viennent perturber le sens de l’ordre cher aux Zurichois. Zurich n’est pas seule à faire face à cette difficulté: des entreprises ingénieuses ont développé ce concept commercial et inondé des villes avec leurs vélos en libre-service, sans créer de places de parc en conséquence. Au lieu de cela, elles proposent des applications permettant de trouver et ...

  • 14 objets: Zurich et sa «monstre votation»

    ven., 8 juin 2018 08:10:00 GMT

    Plus de Porsche, plus de banques privées, plus de fêtes, plus de cocaïne – Zurich est la ville des superlatifs à plus d’un égard. Et cela s’applique aussi à la démocratie directe. Dimanche 10 juin, les citoyens de la ville se prononceront sur 14 objets. Mais cette déferlante comporte aussi des dangers. Au bras de nombreux passants de la Bahnhofstrasse, des sacs en papier glacé signés Chanel, Bulgari ou Guggi. D’autres piétons vont et viennent avec leurs porte-documents et leurs costumes en tissu fin, gris de préférence. Si Zurich est la ville la plus chère du monde, comme le révèle une étude de l’UBS, la Bahnofstrasse est sans doute la rue la plus onéreuse. Ici, les boutiques de créateurs sont alignées comme les perles d’un collier hors de prix. Sur cette même Bahnofstrasse se trouve la Paradeplatz où bat le cœur du secteur bancaire helvétique, le siège des plus grandes institutions financières du pays. Un peu plus loin se trouve l’hôtel cinq étoiles Baur au Lac, qui propose des ...

  • Fiscalité des entreprises et AVS font-elles vraiment bon ménage?

    jeu., 7 juin 2018 14:30:00 GMT

    La Chambre haute du Parlement a accepté jeudi de lier le projet de réforme de la fiscalité des entreprises au financement des retraites. Sans enthousiasme, quasiment tous les partis ont soutenu ce compromis. Seule la droite conservatrice considère le pari comme trop risqué. Les sénateurs ont décidé de lier le destin de deux dossiers qui ont échoué en 2017 devant le peuple, soit la Réforme de l’imposition des entreprises  (RIE III) et la réforme des retraites Prévoyance vieillesse 2020 (PV2020). Le Conseil des Etats (Chambre haute) a accepté ce jeudi par 34 voix contre 5 le Projet fiscal 17 (PF 17) de sa la Commission de l'économie et des impôts. Il s’agit d’une nouvelle solution qui doit permettre à la Suisse de se conformer aux standards fiscaux internationaux, après le refus de la RIE III. Le projet prévoit la suppression des privilèges fiscaux accordés aux entreprises étrangères, exigée par l’Union européenne et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

  • Comment les drones transforment l'aide humanitaire

    jeu., 7 juin 2018 13:30:00 GMT

    Qu'il s'agisse de livrer des marchandises dans des zones reculées, de cartographier le terrain ou d'évaluer les dommages structurels, les drones - généralement associés à l'armée et au sport - sont de plus en plus utilisés pour l'aide humanitaire. Ce qui engendre une série de problèmes pratiques. Ce 15 mai, des experts se sont réunis à Cambridge (Massachusetts) afin d'élaborer des lignes directrices indispensables pour encadrer l’usage du drone par les humanitaires. Une rencontre organisée au swissnex de Boston dans le cadre de son programme Aerial Futures. Les participants venaient d'organisations humanitaires comme le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), d'universités, y compris Harvard et son MIT, d'entreprises technologique et d'administrations locales. La question du jour : Comment les puissantes technologies de robotique et d'intelligence artificielle (IA) utilisées dans les drones peuvent-elles être exploitées de manière sûre et efficace pour porter secours? ...

  • Charlie Chaplin en partance pour la Chine

    jeu., 7 juin 2018 12:00:00 GMT

    A Shanghai, le Yuz Museum accueille une grande rétrospective sur la vie et l’œuvre de la star du tragi-comique. Photos, extraits de films et posters, en provenance du Musée de L’Elysée de Lausanne et de la Cinémathèque suisse, entre autres, sont réunis à cette occasion. Entretien avec la co-commissaire de l’exposition. «Je voudrais savoir avec quel genre d'yeux il fallait regarder le monde pour le voir tel que l'a vu Chaplin.» De cette question posée autrefois par le cinéaste russe Sergueï Eisenstein, le Musée de l’Elysée à Lausanne a fait le thème de l’exposition Charlie Chaplin. A vision, qu’il organise et présente au Yuz Museum à Shanghai. Tatyana Franck, directrice du Musée de L’Elysée, raconte à swissinfo.ch la genèse de cette exposition. «Il y a trois ans, nous avons reçu la visite de Budi Tek, fondateur sino-indonésien du Yuz Museum, créé en 2014. Il découvrait alors les Archives Chaplin que nous détenons. Emballé par la richesse de notre fonds photographique, il nous a ...

  • Adieu journalisme scientifique ou le savoir en danger

    jeu., 7 juin 2018 09:00:00 GMT

    La concentration dans le paysage médiatique et la mort de journaux en Suisse frappent particulièrement fort le domaine du journalisme scientifique. Que faire? A quoi pourraient ressembler de nouveaux modèles de soutien? Journalistes et scientifiques en discutaient récemment lors d’une conférence à Berne. En feuilletant la presse suisse, on remarque rapidement que l’uniformité gagne du terrain. Les mêmes textes paraissent simultanément dans plusieurs titres, et c’est aussi le cas dans les pages scientifiques – là où elles existent encore. La perspective suisse, dirigée vers les chercheurs suisses, racontée par des journalistes suisses, disparait de plus en plus. Où mène cette évolution? Et que faire pour la contrer? Récemment, une conférence publique organisée à Berne par SCNAT, l’Académie suisse des sciences naturelles, s’est occupée de ces questions. «Quand il s’agit de faire des économies dans les médias, les rubriques scientifiques sont parmi les premières victimes.» Mark ...

Explore Switzerland

Été 20

 

Partenaires stratégiques


Partenaires exclusifs


Partenaire promotionnel

 

Advertisement

Revue Suisse: passez à la version en ligne